Accueil Ecologie CO2 : Le Maire s’attaque aux constructeurs de grosses cylindrées

CO2 : Le Maire s’attaque aux constructeurs de grosses cylindrées

2098
43
PARTAGER

Dans le cadre de la bataille menée contre CO2 et émissions polluantes, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire s’attaque désormais aux grosses cylindrées …  et aux constructeurs qui les développent. S’exprimant lors d’un entretien télévisé, il a proposé de déplafonner le malus frappant les véhicules les plus émetteurs de CO2.
Tout en préconisant parallèlement d’associer à toute publicité prônant qualités et avantages d’une automobile d’une information sur son impact environnemental.

La bataille du CO2 perdue à cause des grosses cylindrées selon Le Maire

Interviewé lors de l’émission BFM Politique de BFM-Le Parisien, Bruno Le Maire a laissé entendre que la bataille du CO2 était en train d’être perdue à cause d' »une explosion des véhicules à grosse cylindrée ».

Bruno Le Maire pour un déplafonnement du malus

Pour remédier à une telle situation, le ministre a proposé de « déplafonner le malus automobile ». Pour rappel, le système actuel fixe à 12.500 euros la valeur maximale du malus. Cette limite haute concerne les véhicules  atteignant 173 grammes de CO2.

Regrettant qu’au delà, le malus ne progresse plus, Bruno Le Maire a par conséquent proposer de le déplafonner.

Les constructeurs responsables de la pollution

Le ministre a également proposé que les publicités pour l’automobile indiquent « que tel véhicule a un impact négatif sur l’environnement ». Souhaitant ainsi appliquer les règles en vigueur sur l’alcool ou le tabac.

Le danger assorti à la conduite automobile ne serait pas la vitesse ou le mauvais comportement routier mais les émissions produites par le véhicule. Faisant ainsi porter l’entière responsabilité du danger sur le constructeur et non sur le conducteur. Selon Bruno Le Maire, c’est l’automobile qui pollue et non le conducteur. Et peu importe qu’il ait une conduite sportive ou pas …

« Pourquoi on laisserait des constructeurs automobiles faire un marketing offensif sur les véhicules qui polluent le plus sans que les clients, les citoyens, soient avertis sur les risques de pollution liés à ces véhicules ?« , a martelé le ministre.

Souhaitant toutefois laisser les groupes  automobiles  « libres de faire leur publicité », Bruno Le Maire plaide en faveur d’une « information » du « citoyen » sur l’impact de ces véhicules sur l’environnement.

La règle émissions CO2 / poids du véhicule remise en question

Le ministre s’est par ailleurs interrogé sur la pertinence de la règle européenne liant les émissions de CO2 au poids des véhicules.

Il souhaite une révision de cette règle et l’ouverture d’un débat en vue de déterminer si « ces règles de CO2 qui sont indexées sur le poids des véhicules ont encore du sens aujourd’hui ».

Bruno Le Maire a ajouté qu’il allait discuter de ces trois propositions avec la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

L’avis de Leblogauto.com

Les élections municipales avancent à grands pas … et les écologistes pourraient renouveler leur succès obtenu lors des élections européennes. Bruno Le Maire tente ainsi de démontrer par sa proposition que le gouvernement plaide en faveur de l’écologie et de la planète …. histoire de ne pas voir partir ses potentiels électeurs. L’automobile et l’écologie : l’enjeu des prochaines élections ?

Quant aux constructeurs visés par ce discours,  il  s’agit  beaucoup plus de sociétés allemandes ou américaines que de PSA ou  Renault …. Protectionniste au final Bruno Le Maire ?

Sources : AFP, BFM, Le Parisien

Poster un Commentaire

43 Commentaires sur "CO2 : Le Maire s’attaque aux constructeurs de grosses cylindrées"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nom
Invité
Dans ce cas là, qu’on applique les mêmes réductions drastiques d’émissions aux avions, aux camions, aux trains, aux bateaux (de croisière principalement vu que beaucoup de monde s’en sert)… parce que bon, ils sont bien gentils mais c’est pas la voiture qui pollue le plus parmis tous ceux-ci (même si je l’admets, il y a bien plus de voitures en circulation que certains autre moyens de transport). Et puis quoi encore?… Toujours plus de malus. Même si je n’ai pas les moyens de me payer une voiture ayant un tel malus, ça me ferait quand même c***r d’avoir à débourser… Lire la suite >>
Droz
Invité

Il semblerait que le gouvernement ait entendu les propos d‘un certain M. Jancovici.

Le lorrain
Invité

Il était temps…

labradaauto
Invité
oui, mandaté par qui en plus ? on va me dire: ‘c’est hors sujet ! » Mais je trouve quand même que les ingénieurs automobiles se débrouillent pas mal pour arriver à sortir des véhicules qui à la fois plaisent aux clients ( vogue cross machin ) et avec les moteurs qui passent juste sous la guillotine. Ce ne sont que les lois physiques qui régissent les rendements des moteurs . on a poussé le bouchon avec les tout petits moteurs qui usent les segmentations rapidos ! Ben,ouais ! une berline n’et pas une auto de course , et le client… Lire la suite >>
wizz
Membre

janco ne milite pas tant que ça pour la voiture électrique
https://jancovici.com/transition-energetique/transports/la-voiture-electrique-est-elle-la-solution-aux-problemes-de-pollution-automobile/

et pour ceux qui auraient un peu de temps pour regarder une vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=l2AIF0GtVYk
(et pour les impatients, aller vers 31′ pour voir le type de voiture qu’il préconise)

labradaauto
Invité

labradaauto
Invité

…si c’est pas du lobbying s/c cabinets rémunérés avec argent public ce que vont imposer ces alarmistes mandatés parleurs à l’assemblée, je meurs avant même de ponctuer .

AXSPORT
Invité

Les grosses cylindrées roulent beaucoup ?

Luc
Invité

Une twingo qui fait 30000km/an pollue plus qu’une ferrari qui en fait 3000/an. Au bout de 15 ans, la twingo sera à recycler/dépoluer avec le coût énergetique induit, la Ferrari, non. La seule solurio, augmenter le prix du carburant, et créer un « léger » malus également sur les véhicule d’occasion. Si on perd une fois à l’achat, et une fois à la revente, on y réfléchi à deux fois, à l’achat du gros moteur.

panama
Invité

Les Twingo ne font pas 30000 km/an, mais les gros SUV à moteur V6 diesel oui.

AXSPORT
Invité

« une explosion des véhicules à grosse cylindrée »

Ou ça ????

JC juncker
Invité

Pour ces gens ,2l est un gros moteur 😂😂😂
Si je lui dit que j ai un 4.2 , il va croire que je roule un bus 😂😂

panama
Invité

Partout où je tourne les yeux je vois des gros SUV. Et ils n’ont pas que des 4 cylindres, loin de là.

AVENUE
Invité

@ panama

ou ça à Panama?

panama
Invité

Pas dans la France périphérique, c’est sûr.

Thibaut Emme
Admin

Mais pourquoi le Ministre raconte encore des BIIIIIIIIIIP ?

Comme pour le poids, la cylindrée on s’en fout ! Le nombre de cylindres aussi.
Ce qui compte c’est ce qui est émis point barre.

Qu’ils commencent par compter les NOx, les HC, et les particules en plus du CO2 avant de chercher à influer sur la cylindrée.

La dernière fois qu’ils ont fait ça, il y a eu des moteurs asthmatiques downsizés et polluant bien plus en conditions réelles.

wpDiscuz