Accueil Supercars Aljani Drakuma : si le Predator avait une voiture

Aljani Drakuma : si le Predator avait une voiture

665
7
PARTAGER

Voici un concept venu tout droit des Émirats Arabes Unis avec cette Aljani Drakuma qui a été dévoilée au salon de Dubaï. Look excessif et ultra-futuriste au programme.

Aljani est un nouveau « constructeur » émirati qui présente un concept de supercar au design délirant, inspiré…des dragons, baptisé Drakuma. D’ailleurs, le logo de la marque est à l’avenant.

On avait le cheval, le taureau, le scorpion, le lion mais pas le dragon !

Ce concept est le résultat de 5 années de recherche et de développement, mais beaucoup d’obstacles restent à franchir pour passer à la mise en série. Bashar Aljani, fondateur, PDG de la marque et designer, affirme s’être inspiré de Lamborghini (sic) pour le design et de Horacio Pagani, l’une de ses idoles, pour le développement de son entreprise et la production, qui serait limitée à 99 exemplaires avec de nombreuses options de personnalisation. Peu d’informations techniques ont filtré, pour la simple raison que le projet est loin d’être abouti. Les choix sur le châssis ne sont pas encore arrêtés, mais la fibre de carbone est envisagée pour limiter le poids. Côté moteur, Aljani parle d’un V8 biturbo de 1200 chevaux en position central-arrière. Voilà pour les specs !

Sur son espace dédié au salon, une carrosserie était exposée. Les portes de la Drakuma, qui doivent être en ouverture d’ailes de dragon (le papillon, c’est old school), sont restées closes et rien n’a filtré concernant l’intérieur du véhicule, ce qui laisse deviner un état d’avancement encore loin du compte. Aljani est d’ailleurs à la recherche d’investisseurs. Le design est sans concessions, tout droit sorti d’un film de SF ou d’un jeu vidéo, dévoilant une supercar à l’allure très ramassée, de type monocorps, avec des flancs creusés et des passages de roues marqués. L’inspiration du dragon se voit partout. A l’arrière, l’emplacement de l’échappement ressemble à une bouche à feu prête à pulvériser. Le profil du capot et de la calandre n’est pas sans rappeler une autre supercar orientale, la Lykan de W Motors (c’est même très proche), tandis que le design des ouïes latérales et du spoiler évoquent quelque chose d’assez torturé et arachnéen, prêt à mordre.

L’avis de leblogauto.com

La galaxie des supercars semble vouloir s’élargir indéfiniment, avec des puissances rocambolesques qui en deviendraient presque banales. Il est intéressant de découvrir des concepts originaux exotiques, même si le bon goût en prend parfois un sacré coup. Mais une question demeure : le Drakuma crachera-t-elle du feu ou partira-t-elle en fumée ?

Images : Aljani

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Aljani Drakuma : si le Predator avait une voiture"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Motörhead
Invité

Pas hybride ? On dirait une voiture pour footballeur

SGL
Invité

Le coffre est grand ?
…pour faire ses courses chez Aldi.

SGL
Invité

Je vois qu’un défaut, le pare-brise est trop incliné…. Le gilet-jaune n’est pas mis en valeur sur la planche de bord !
… en hommage au 1 an des GJ.

nouh
Invité

Ils jouent trop aux jeux vidéos!!!

labradaauto
Invité

…dans ce microcosme, ce qui compte, c’est que le visuel en compétition permanente avec ce qu’on a déjà vu soit choquant au point de banaliser le présent. C’est à dire que la vitesse incarne elle même de dépasser l’actuel.
On a beaucoup d’imagination dans ce petit monde !

wpDiscuz