Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo 4C : la production a cessé…

Alfa Romeo 4C : la production a cessé…

2565
26
PARTAGER
4c

Sale temps pour les Alfistes. Quelques jours après la mise à jour du plan produit Alfa Romeo qui a enterré les rêves de nouvelles GTV et 8C, voilà que la délicieuse 4C voit sa production s’arrêter, sans descendance. Crepacuore*

Alfa Romeo nous avait joué un joli tour avec la 4C, dévoilée sous forme de concept en 2011 puis entrée en production à partir de 2013. Rendez-vous compte : là où beaucoup de constructeurs développent des voitures de route pour ensuite les adapter à la piste, le Biscione nous l’a faite à l’envers, avec une voiture de course taillée pour la route. Une voiture radicale, à peine civilisée pour rouler en dehors des circuits.

Cellule en fibre de carbone prolongée à chaque extrémité par un berceau en aluminium, carrosserie en matériaux composites, habillage intérieur assez dépouillé (radio et clim en option !), pas de direction assistée, pas d’infotainment tactilo-blutootho-carplayable. Oui, on a l’impression de s’installer dans un bolide brut de décoffrage, ressemblant davantage à des modèles « track ». Mais la 4C, sans doute trop chère pour son rapport prix/équipement/finition, c’est avant tout une affaire de passion, le fameux « cuore sportivo ».  Installé en position centrale arrière et couplé à une boîte de vitesses double embrayage à six rapports, le 4 cylindres 1750 cc turbo développant 240 ch à 6 000 tr/min propulse littéralement – uniquement sur l’arrière, comme une vraie Alfa – cette voiture compacte, trapue (moins de 4 mètres de long mais 1,90 de large !) et n’affichant que 895 kilos sur la balance. Une Lotus Elise à l’italienne. Ainsi, le 0 à 100 km/h s’abat en 4,5 s et le freinage s’avère absolument démoniaque d’efficacité. Et encore, nous n’avons jamais eu droit à la version QV, dont seulement deux prototypes ont été produits, qui prévoyait de grimper à 270 chevaux…

Cette voiture est désormais un OVNI pour le groupe FCA, qui doit s’atteler à l’électrification, à la diversification de son offre SUV en retard sur la concurrence, à la réduction des émissions de CO² qui l’ont obligé à marchander avec Tesla. Alfa Romeo veut se concentrer sur des segments permettant de plus importants volumes de ventes. Mais une nouvelle 4C, mieux finie, mieux équipée n’aurait-elle pas sa place, tout en entretenant l’image de marque ?

Déjà retirée du marché américain l’an passé, la 4C devrait écouler ses derniers stocks en Europe d’ici la fin de l’année. Avis aux amateurs, elle pourrait prendre de la valeur avec le temps…

* crève-cœur

Image : Alfa Romeo

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Alfa Romeo 4C : la production a cessé…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Niveau chiffres, ce n’est pas grave… Par contre pour l’image ….

SGL
Invité
SGL
Invité

Par rapport à une A110
http://carsalesbase.com/european-car-sales-data/alpine/alpine-a110/
Par contre pour l’image, la 4C restait formidable

Luc
Invité

J’aurais bien vu ce genre d’auto en electrique. Avec sa masse et son Scx, une « petite » batterie 30 kwh suffirait pour une autonomie raisonnable.(avec des jantes moins larges, plus légères, etc…)

r.burns
Invité

Une mise au point bâclée faute de budget, ça aussi c’est très Alfa… pour un alfiste c’est rien mais pour un client de sportive un minimum objectif, perdre son énergie en se battant avec le volant sur route annule purement et simplement le plaisir de conduite. Les ventes ont sanctionné cela à juste titre.

Mwouais
Invité

Pas certain qu’autre chose qu’un alfiste pour s’intéresser à une petite sportive de chez Alfa. Une 8C spéculative, c’est autre chose.

Bon, on vient de perdre un élément de plaisir automobile, RIP.

panama
Invité

Nous sommes bien d’accord. C’est une Diva à l’arrêt mais pas sur la route.

AXSPORT
Invité

Dommage…..
😢

labradaauto
Invité
puisqu’il faut rester optimiste…l’automobile est attaquée…et il n’y a pas que le 80 pour en avoir dégoutté nombre. Dans nombre on pense aux points permis. Qui roule au quotidien a ces tracas ! il y a la concurrence asiatique que la voiture européenne prend vent debout. Alfa …on sent qu’on est entrain de la perdre cette marque au trèfle . Oui c’EST DOMMAGE ! On va rassurer les possesseurs de 4C . Jadis on déprimait quand on supprimait de la production son numéro cheri. ( j’ai vécu pour ma TT et mon bertone 2 L ). Là : le modèle… Lire la suite >>
Phil
Invité

mais les gars pour vous éclater y’a des circuits, la route c’est pas fait pour s’éclater, à part contre un platane si vous y tenez (vous faites ce que vous voulez de vos lifes, pas celles des autres).
Les morts, c’est presque anecdotique, la route c’est d’abord 70 000 blessés par an dont 40 000 en fauteuil à roulettes ou changés en légume, des familles détruites derrière.
Donc on s’en cogne de vos révoltes contre le 80 ou vos permis à point, ce genre de machine est faite pour la piste. Allez y et nous faites pas suer

wpDiscuz