Accueil WEC WEC 2019-2020 6 Heures de Fuji : Toyota sans faute

WEC 2019-2020 6 Heures de Fuji : Toyota sans faute

388
0
PARTAGER
FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Toyota remporte les six heures de Fuji WEC, avec un doublé. Cela ne surprendra pas grand monde, vu le niveau auquel est parvenu le constructeur japonais et le niveau de l’opposition. Mais Toyota y a mis la manière, et c’est une course parfaite que les TS050 ont livré.

Qualifications

Malgré le handicap imposé aux vainqueurs de Silverstone, les deux Toyota TS050 ont encore trusté la première ligne. La no8 qualifiée par Kazuki Nakajima et Brendon Hartley a dominé logiquement la no7 de huit dixièmes. Kamui Kobayashi, frustré par le handicap imposé à sa voiture, n’a pas caché qu’il était peu motivé par cette nouveauté réglementaire…

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Les autres LMP1 n’étaient pas si loin mais tout de même derrière les Toyota, la Rebellion devant les deux Ginetta.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

En LMP2, après des séances libres où High Class Racing et United Autosport avaient montré leur vitesse, c’est le Jackie Chan DC Racing qui obtenait le meilleur temps devant United Autosport qui subtilisait la seconde place de justesse à Jota Sport. Signatech Alpine était quelque peu en retrait dans la catégorie. C’est la première pole position de Good Year depuis le retour du manufacturier sous cette marque cette saison sur les circuits de l’endurance.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Le GTE Pro voyait la Porsche no91 de Lietz et Bruni décrocher le meilleur temps devant la Ferrari no51 à quatre centièmes seulement, et l’Aston Martin Vantage no95. Trois constructeurs aux trois premières places et la totalité de la catégorie en moins d’une seconde, c’est dire si le GTE Pro est compétitif cette année malgré les effectifs en baisse.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

En GTE Am, surprise après la fin des qualifications puisque la meilleure voiture, la Porsche du team Project 1, se voyait priver des ses temps pour irrégularité technique et donnait la pole de la catégorie à l’Aston Martin TF Sport, déjà à cette position à Silverstone.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Course

Le départ se déroulait sous un soleil fragile, menacé par de gros nuages gris, mais on en a vu d’autres à Fuji. Le début de course était mouvementé pour les deux fameux gentlemen-drivers du peloton, Paul Dalla Lana et Satoshi Hoshino, qui s’accrochaient dans le premier tour, déclenchant un Safety Car. Il n’y en aura pas eu d’autre, tout juste une paire de Full Course Yellow de courte durée dans la deuxième partie de l’épreuve, et pas de gros dégâts à déplorer. FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

La Rebellion faisait mine de titiller les deux Toyota, mais retombait dans le rang très vite, alors que la Ginetta no6 connaissait des ennuis dès le début et devait cravacher à travers le peloton pour retrouver ses collègues du LMP1. Pour le reste, la domination de Toyota était totale.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Dans la seconde partie de l’épreuve, pas de changement en tête avec une course parfaite des deux Toyota et de la Rebellion, chacun étant au maximum de son potentiel. Par contre les deux Ginetta collectionnaient les petits pépins et rétrogradaient dans le classement, au point de finir dixième et douzième, loin derrière les LMP2. La vitesse est là (record de vitesse à Fuji aux essais libres à 325 km/h) mais pas encore l’endurance….

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

En LMP2, le Racing Team Nederland prenait les choses en main et menait une petite moitié de l’épreuve avant que la voiture du High Class Racing ne vienne la déposer, tout comme le Jackie Chan DC Racing et Jota Sport. Ces quatre autos allaient se livrer à une bataille splendide durant toute la course, avant que les Hollandais ne reprennent l’avantage en fin d’épreuve, terminant 25 petites secondes devant l’Oreca de Jota Sport. Le fraîchement couronné champion de Formule 2 Nyck de Vries a été particulièrement impressionnant au volant de la voiture jaune.

[Mise à jour] La voiture no38 a été disqualifiée au moment des vérifications techniques d’après-course, promouvant la no37 du Jackie Chan DC Racing à la seconde place de la catégorie.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Comme le laissaient pressentir les temps des qualifications, la course de GTE Pro a été particulièrement disputée. Les Porsche et les Ferrari ont animé le début de la course, mais graduellement les Aston Martin ont pris le dessus, la Porsche no92 de Kevin Estre et Michael Christensen étant prise en tenaille entre la no95 et la no97.FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Mais malgré les efforts du clan Porsche, l’Aston Martin Vantage no95 « Dane Train » de Marco Sorensen et Nicki Thiim s’est montrée intouchable.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Intouchable, c’est le mot qui convient aussi pour la voiture du TF Sport, en tête du début à la fin de la catégorie GTE Am. La belle Vantage rouge a été impériale, et hors d’atteinte de la Ferrari no83 aux couleurs françaises (et bretonnes) avec laquelle François Perrodo, Emmanuel Collard et Niklas Nielsen obtiennent une belle seconde place.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Les deux équipages Toyota ont désormais une victoire chacun. Balle au centre et remise en jeu à Shanghai le mois prochain.

FIA WEC 6 Heures de Fuji 2019

Classement

POS CLASS No TEAM VEHICLE TYRES LAPS GAP
1 LMP1 8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 – Hybrid M 232
2 LMP1 7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 – Hybrid M 232 33.955
3 LMP1 1 Rebellion Racing Rebellion R13 – Gibson M 230 2 Laps
4 LMP2 29 Racing Team Nederland Oreca 07 – Gibson M 222 8 Laps
5 LMP2 37 Jackie Chan DC Racing Oreca 07 – Gibson G 221 1 Laps
6 LMP2 22 United Autosports Oreca 07 – Gibson M 220 1 Laps
7 LMP2 33 High Class Racing Oreca 07 – Gibson G 219 1 Laps
8 LMP2 42 Cool Racing Oreca 07 – Gibson M 219 45.478
9 LMP1 6 Team LNT Ginetta G60-LT-P1-AER M 218 1 Laps
10 LMP2 36 Signatech Alpine ELF Alpine A470 – Gibson M 217 1 Laps
11 LMP1 5 Team LNT Ginetta G60-LT-P1-AER M 216 1 Laps
12 LMP2 47 Cetilar Racing Dallara P217 – Gibson M 216 3.125
13 LMGTE Pro 95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M 211 5 Laps
14 LMGTE Pro 92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR – 19 M 210 1 Laps
15 LMGTE Pro 97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M 210 24.615
16 LMGTE Pro 51 AF Corse Ferrari F488 GTE EVO M 210 16.558
17 LMGTE Pro 71 AF Corse Ferrari F488 GTE EVO M 209 1 Laps
18 LMGTE Pro 91 Porsche GT Team Porsche 911 RSR – 19 M 208 1 Laps
19 LMGTE Am 90 TF Sport Aston Martin Vantage AMR M 208 42.318
20 LMGTE Am 83 AF Corse Ferrari 488 GTE EVO M 207 1 Laps
21 LMGTE Am 57 Team Project 1 Porsche 911 RSR M 207 33.446
22 LMGTE Am 70 MR Racing Ferrari 488 GTE EVO M 207 27.816
23 LMGTE Am 77 Dempsey – Proton Racing Porsche 911 RSR M 207 6.904
24 LMGTE Am 54 AF Corse Ferrari 488 GTE EVO M 206 1 Laps
25 LMGTE Am 56 Team Project 1 Porsche 911 RSR M 206 38.756
26 LMGTE Am 86 Gulf Racing Porsche 911 RSR M 204 2 Laps
27 LMGTE Am 88 Dempsey – Proton Racing Porsche 911 RSR M 198 6 Laps
28 LMGTE Am 62 Red River Sport Ferrari 488 GTE EVO M 197 1 Laps
29 LMGTE Am 98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M 186 11 Laps
LMP2 38 JOTA Oreca 07 – Gibson G 222 25.808

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz