Accueil Politique Vers un malus selon le poids du véhicule ?

Vers un malus selon le poids du véhicule ?

2004
124
PARTAGER
malus auto 2020

Tout part d’un rapport de France Stratégie qui recommande d’introduire une taxe en fonction de la masse des véhicules. Deux amendements au PLF 2020 ont été déposés en ce sens et adoptés en commission.

Plus d’une dizaine de députés ont déposé deux amendements au Projet de Loi de Finances 2020 (PLF) en vu d’introduire la notion de masse du véhicule dans la taxation dite « malus automobile« . Le but ? Forcer les constructeurs à alléger les véhicules, ou plus prosaïquement, viser les SUV et autres pachydermes de la route.

Saisie pour avis de recevabilité, la commission du développement durable de l’Assemblée Nationale juge conforme la demande d’amendement. Toutefois, quelques aménagements ont déjà été faits dans cet amendement (qui n’est pas encore adopté NDLA).

Un malus à partir de 1 300 kg

Dans le résumé sommaire de l’amendement, les dépositaires ne se cachent pas. Ils visent les SUV : « (…) le poids moyen des voitures neuves a considérablement augmenté – de 10 kg par an en 50 ans en France –, au point de surcompenser la baisse des émissions gagnée via l’optimisation des rendements des moteurs ou l’amélioration de l’aérodynamique. Il a été tiré vers le haut par l’augmentation très forte des ventes de SUV, jusqu’à 1 fois et demie à deux fois plus lourds que des citadines standards, qui comptent aujourd’hui pour un tiers du marché européen (40 % du marché français). La réduction des ventes en motorisations diesel – pour les raisons sanitaires et écologiques que nous connaissons – et la faible croissance de celles de l’électrique contribuent à faire de ces véhicules de véritables gouffres énergétiques ».

1500 € pour un Peugeot 3008…

Sauf qu’introduire la masse dans un calcul de taxe est forcément glissant. En effet, certaines familles n’ont d’autres choix que de prendre un véhicule plus lourd car plus grand. Dans ce cas, l’amendement prévoit – comme le malus CO2 actuel – un « bonus » pour les familles. Ici, ce serait 300 kg pour les enfants.

L’autre point à ne pas oublier, c’est que les véhicules électriques, vantés pour leur « propreté » (à l’échappement seulement NDLA) sont plus lourds que leur équivalent thermique. Pour ne pas taxer des véhicules qui bénéficient d’un bonus CO2, l’amendement précisait qu’il faudrait prendre en compte une masse supérieure de 400 kg pour les VE.

Après le passage en commission, ni les hybrides rechargeables ni les véhicules électriques ne seront finalement visés par ce malus à la masse. Dommage, car cela avait le mérite de viser les gros VE de plus de 2,5 tonnes avec par exemple un « malus masse » de 10 000 euros pour les e-Tron et autres Tesla Model X.

Venons-en à la douloureuse. L’amendement prévoit déjà un malus très très corsé. En effet, la limite de poids fixé pour ne pas avoir de malus serait de 1 300 kg ! Autant dire que sorti des compactes (et encore) aucune voiture n’échapperait à un malus masse. Et l’addition grimpe très vite. Pour 50 kg de plus, 750 € de malus en plus. Ainsi un Peugeot 3008 un peu équipé se verrait taxer de 1500 €. Solution ? Se rabattre sur les « entrées de gamme », 100 à 150 kg moins lourdes, mais moins équipées.

Obligation de passer au gabarit inférieur ?

Mais, il n’y a pas que les SUV qui soient « lourds ». En effet, une simple Renault Talisman peut aller au-delà des 1500 kg selon les versions. Soit, selon l’amendement, un malus proposé de 3000 € ! Si on dispose de la « réfaction famille nombreuse », cela passe. Mais pour un couple ou un célibataire cela impose de payer plus de 10% de taxe, ou de passer à un modèle plus petit. En clair, vous n’avez plus le choix du gabarit du véhicule.

Ce nouveau malus au poids serait en outre en contradiction avec le malus CO2. Ainsi une Porsche 718 Cayman se voit malussée de 10 500 euros (bientôt 12 500 € avec le malus 2020) mais, est « vertueuse » selon ce nouveau « malus masse » puisque affichée à 1 335 kg DIN en boîte mécanique. Alors ? Polluante ou vertueuse ? Schizophrénie et grand écart ne gènent visiblement pas nos chers députés.

Cette proposition passe encore à côté de l’essentiel : les NOx et les particules ! Pour le moment seul le CO2 est visé, et ici la masse. Rappelons tout de même que la consommation et la masse sont corrélées et que les véhicules lourds sont souvent déjà taxés par le malus CO2, en plus d’être taxés à chaque passage à la pompe à carburant.

Réduisons la sécurité et le confort des véhicules

Autre point non négligeable : quelles sont les raisons de l’augmentation de la masse des véhicules ? La première est le renforcement de la sécurité passive des véhicules. Des zones d’absorption de choc, des renforts dans tous les sens pour rigidifier les caisses, etc. Tout cela pèse. On pourra ensuite rajouter les moult airbags, radars pour freinage d’urgence, caméras, senseurs, etc.

L’autre explication de la prise de poids, c’est le confort. Il est déjà loin le temps où on entendait bien le moteur passé 110 km/h (« Ah, au moins, on est sûrs qu’on n’est pas en panne ! » disait Coluche dans son sketch de l’auto-stoppeur). Vitres avec film acoustique, isolants phoniques, absorbeurs de vibrations un peu partout autour de l’habitacle, fauteuils électriques chauffants, massant, avec mousses très denses, etc.

Enfin, n’oublions pas la lutte contre la pollution. En effet, pour rendre les véhicules moins polluants, les constructeurs ajoutent tout un tas de composant pour réduire les NOx, les particules, etc. Ce faisant, on alourdit le véhicule.

En montrant du doigt le poids des véhicules, ces députés visent en les nommant les SUV. Mais oublient que même les berlines pèsent désormais plus lourds que leurs devancières. Pour alléger le poids, les constructeurs auront plusieurs choix. Soit utiliser des aciers de plus en plus techniques (comme Mitsubishi avec sa Space Star de 905 kg maximum), et donc augmenter le prix, soit enlever des isolants, du confort, des équipements. Mais, les acheteurs plébiscitent les véhicules équipés. Qui accepterait de rouler en AX de 630 kg aujourd’hui ?

Augmentation de la fracture sociale automobile

En rajoutant une taxe supplémentaire, cet amendement creusera un peu plus le fossé entre ceux qui pourront se payer un Audi Q8 (exemple pris par l’amendement) qui prendra deux malus pour un cumul de plus de 16 000 € et ceux qui devront se contenter d’un véhicule de gamme inférieur pour ne pas payer ce nouveau « malus à la masse ». Ou comment accentuer la « fracture sociale automobile ». Et en cas de choc, le véhicule de 2 tonnes est toujours physiquement favorisé par rapport à celui de 1,3 tonne.

A quand le malus sur le poids des conducteurs ? Ou l’obligation de choisir dans une catégorie particulière en fonction de sa situation ? « Light is right » ok, mais pas n’importe comment. Allez, tous en Velocar Mochet !

L’amendement doit désormais passer devant l’Assemblée Nationale, mais il est accueilli plutôt favorablement. Taper sur les SUV est à la mode et la pseudo-écologie punitive aussi. D’ici à ce qu’il soit adopter il n’y a qu’un pas.

Poster un Commentaire

124 Commentaires sur "Vers un malus selon le poids du véhicule ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Scott
Invité

Malus au. Poids +a l’échappement sa promet l’ardoise …

Rikiki
Invité

Avec ce malus au poids on va peut être définitivement stopper certains polluants à l’échappement…
Je pense au diesel!!
Sachant que souvent le modèle Diesel pèse 10 a 20% plus lourd que l’équivalent essence, ça risque de stopper net la vente des moteurs diesel

lym
Invité

Depuis la généralisation des turbos, injections directes en essence avec les FAP qui arrivent… et 10 ans que les blocs diesel sont passés à l’alu… pas sûr que les deux ne soient désormais rendus à quasi égalité sur ce point!

Alphasyrius
Invité

Une voiture diesel n’est pas 10 a 20% plus lourde que l’equivalent essence Rikiki…
Sur une clio de 1200 kg, cela ferai 120 a 240kg de plus sur le poids l’auto. Il y a un probleme d’ordre de grandeur…

wizz
Membre
Faut arrêter avec ce « voiture diesel plus lourde ». C’est fini de nos jours Au début, il y a longtemps, on avait des diesel atmo. Chez Mercedes par exemple dans les années 80, pour avoir 90ch, c’était soit un 2L essence, soit 2.5L diesel. Ce dernier doit supporter un taux de compression très élevé, et tout le gasoil injecté brule au même moment (contrairement à un moteur essence où le front de flamme étale la combustion). En plus d’une cylindrée supérieure, le moteur doit être surdimensionné pour résister aux contraintes plus élevées. Pour le reste de la transmission, embrayage et boite… Lire la suite >>
Alphasyrius
Invité

Merci Wizz. Je n’ai pas eu le courage de faire la demonstration. Quelle patience…

Rikiki
Invité
En effet la différence de poids entre diesel et essence s’est un peu resserré mais il y a encore souvent 10% de poids en plus voir plus en défaveur du diesel. Le moteur diesel est plus complexe et les pièces sont souvent plus lourdes ( turbo plus gros + fap plus gros + réservoir ad blue supplémentaire + injection d’ad blue + embrayage souvent plus gros + réchauffeur de gasoil + pompe injection avec une pression 5x supérieur aux essence et donc plus lourde etc etc ) Mégane tce 1.3 edc 160 = 1300kg Mégane 1.7 dci edc 150ch =… Lire la suite >>
Rikiki
Invité

Kia Ceed 1.0t 120 = 1295kg
Kia Ceed 1.6 crdi 115ch = 1380kg

Clio V 1.5 dci 85 = 1280kg
Clio V 1.0 tce 100 = 1170kg

508 II 1.6 thp 180ch eat8 = 1420kg
508 II 2.0 hdi 180 eat8 = 1535kg

Scenic 1.3 tce edc 160ch = 1550kg
Scenic 1.7 bluedci 150ch = 1700kg

Mercedes A200 156 essence = 1370kg
Mercedes A200d 136ch = 1450kg

Mercedes A200 2019 163ch bva = 1375kg
Mercedes A200d 2019 150ch bva = 1490kg

… Etc etc

wizz
Membre
Dans tes exemples, on constate que ce sont des petits moteurs essence vs. plus gros moteurs diesel. Ce contexte, j’avais déjà dit (Clio 1.9d vs 1.2 essence, ou encore Civic 2.2 CDTI vs 1.8 VTEC). Et c’est tout à fait normal dans ce cas de voir que les voitures diesel sont plus lourdes. Il va de soi qu’un moteur 3 cylindres essence 1L bloc alu de 2018 soit plus léger que le 4 cylindres 1.5L bloc fonte de 2001… . http://www.auto-innovations.com/site/dossier5/BMWn47t28print.html chez BMW, le passage d’un bloc fonte 4cyl 2L vers alu a fait gagné 17kg. On se dit que… Lire la suite >>
Rikiki
Invité

Je compare a puissance équivalent… Et des voitures tout juste sorties ou presque … Classe a 2019 / Scenic / 508 II

C’est pas de ma faute s’il faut de la cylindrée pour avoir de la puissance en moteur diesel … J’ai juste dit que souvent c’est 10 a 20% plus lourd en diesel qu’en essence a puissance équivalent… Et je pourrais te donner encore des dizaines d’exemples

Alphasyrius
Invité

Merci Rikiki de faire la demonstration par vous meme. Donc moins de 10% d’ecart de poids entre la version diesel et essence, et non pas 10 a 20%.
Comme quoi, avant d’ecrire des aneries…

Rowhider
Invité

Mouais, plus un véhicule est lourd, plus il consomme tout court : électrique, essence, diesel, la physique est la même pour tous même si les moteurs essence consomment plus sous charge.
De la même manière un véhicule lourd traîne des pneus et freins plus gros et donc émettent plus de particules.
Donc ok sur le principe même s’il faut veiller à ne pas tuer

Rowhider
Invité

Hybrides et véhicules électriques plus lourds.
Maintenant si les voitures sont lourdes c’est surtout pour une question de coût : des aciers bas de gamme étant privilégiés pour la construction des caisses

Rikiki
Invité

Comme mentionné dans l’article les véhicules lourds consomment plus donc émettent plus de CO2 et le CO2 est déjà taxé.
Si la consommation réel des véhicules a très peu baissé depuis 15 ans c’est du à l’augmentation du poids… Mais aussi lié au cycle d’homologation complètement bidon. Un cycle d’homologation bien plus réaliste à été mis en place il y a peu. Je ne pense pas que ce doit le bon moment pour taxer encore plus

wizz
Membre

yesssssssssssss

Rickyspanish
Invité

C’était couru d’avance … des moteurs de plus en plus efficients mais dont les bénéfices sont finalement annulés par le poids des engins (merci les SUV), les équipements…
Sur le coup, c’est sans doute une bonne réflexion à avoir aussi bien pour les acheteurs (meilleur choix de caisse par rapport au besoin) que pour les constructeurs (choix des matériaux, innovation à la conception).
Et n’étant pas partisan des SUV, ça ne me gênerait que cette mode ralentisse un peu.

lym
Invité

Le problème est que si on voulait cibler spécifiquement ce type de char, il fallait taper aussi le SCx. Et là, aucun alibi à exclusion des électriques/hybrides fatalement handicapées.

Là c’est glissement à très court terme du marché du light-truck-small-dick incarné par le SUV vers l’hybride rechargeable… encore plus lourd!

Bravo France-Connerie!!!

Alphasyrius
Invité

Le SCx a un impact nul en ville, et tres modere sur nationale. Pas vraiment une solution pour baisser les emissions.

lym
Invité
C’est sans doute vrai… pour tous ceux qui sont déjà près pour l’étape d’après le 80… en roulant à 70 voir en dessous. Idéalement car ils ont acheté un SUV et que le coup de pompe les surprends. Sur voies rapides/autoroutes par contre… Surtout si on a un respect très relatif de ce qui est écrit sur les panneaux hors zones de contrôle ou propices. Allez en Allemagne faire un tour, les breaks restent très majoritaire quand on a besoin de place. Les autoroutes généralement illimitées quand elles ont plus de 2 voies expliquent sans doute ce choix. Reste que… Lire la suite >>
starter
Invité
Quel ramassis de conneries, c’est fou. Les seules choses à taxer sont la « non recyclabilité » et la consommation de carburant ou d’électricité. Avec des raisonnements simpliste comme ça on va se retrouver avec des carrosseries en plastique qu’on ne sais pas recycler au lieu de l’acier qui se recycle à l’infini. Le gentil qui fait 50mkm/an en clio diesel ne sera pas taxé mais celui qui prend le bus et a une grosse voiture pour faire 7mkm/an en long trajet se fera défoncer. Ils vont continuer à donner 6000€ de bonus à des voitures électriques qui consomme 30kWh/100 pendant qu’un… Lire la suite >>
pat d pau
Invité

ces gens ont fait les tres grandes ecoles. vous voulez dire qu’ils ont été formé par des idiots ?

Jean
Invité

Ils n’ont pas fait les Grandes Ecoles, tout au mieux Science Po

AQW
Invité

Pas de Sciences Po Pau ?!?

wpDiscuz