Accueil Toyota Toyota C-HR, un peu de neuf, et un hybride de 184 ch

Toyota C-HR, un peu de neuf, et un hybride de 184 ch

1891
6
PARTAGER
Toyota C-HR (10/2019)

Le Toyota C-HR a fait beaucoup pour la progression des ventes de la marque japonaise en Europe. Son restylage après 3 ans de carrière apporte surtout une seconde motorisation hybride plus puissante.

  • Quelques retouches de style
  • Motorisation hybride 2.0 184 ch partagée avec la Corolla
  • Nouveau multimédia avec Apple CarPlay, Android Auto et mise à jour en ligne de la cartographie

Il faut s’y habituer. Chez Toyota, ce n’est plus UNE motorisation hybride pour chaque modèle, mais bien DEUX. La Corolla a ouvert le bal, et il faut bien s’attendre à voir cette pratique s’étendre à la plupart des modèles de la gamme. De quoi étendre la gamme en offrant un supplément de performances aux clients qui le souhaitent. Tout en restant plus vertueux su rle plan des consommations et des émissions de CO2. C’est d’ailleurs bien le crossover compact qui avait annoncé ce principe avec le « concept » C-HR HyPower au salon de Francfort… 2017.

Ce C-HR en témoigne d’ailleurs, juste au moment où le nouveau malus est annoncé en France. La version classique du C-HR (1.8 hybride de 122 ch) est ainsi homologuée à 86 g/km de CO2 en NEDC corrélé, et à 109 g/km en WLTP. Et la toute nouvelle motorisation de 184 ch reste elle aussi largement en zone neutre : 92 et 118 g/km respectivement pour les deux cycles… Ce moteur est déjà connu à bord de la dernière Corolla, et un 2.0 atmosphérique remplace le 1.8).

Pour le reste, le C-HR effectue tous les exercices attendus d’un restylage : nouveaux phares, feux, boucliers avant et arrière, nouvelles teintes, révision des suspensions, de la direction et de l’insonorisation, et évolution du système multimédia. Ce dernier adopte finalement Apple CarPlay et Android Auto, et permet également une mise-à-jour « en ligne » de la cartographie. Mais pas encore des fonctionnalités.

L’avis de Leblogauto.com

Avec cette nouvelle motorisation, le Toyota C-HR devrait être capable de conquérir de nouveaux clients, attirés par la technologie hybride, mais freiné dans leur élan par une puissance de « seulement » 122 ch. La réputation de la marque japonaise sur cette technologie lui permet à présent cette montée en gamme.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Toyota C-HR, un peu de neuf, et un hybride de 184 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Sauf que Puma et Captur ou Juke y viennent à ce qui faisait la différence de cette Toyota … Affaire à suivre.

Jdg
Invité

Toujours aussi beau ce suv

amiral_sub
Invité

oui design très reussi

sylver
Invité

Le 1.2L disparaît du catalogue en Belgique, aussi le cas en France?

Invité

Il y a aussi une batterie lithium ion pour la 122cv, surement avec une gestion différente pour atténuer les bruits a l’accélération comme sur la corolla.

wpDiscuz