Accueil Mini Rallye du Maroc 2019 : des enseignements précieux pour le Dakar

Rallye du Maroc 2019 : des enseignements précieux pour le Dakar

475
0
PARTAGER

Cette semaine se tenait le Rallye du Maroc 2019 avec les protagonistes du prochain Dakar 2020 dont un certain Alonso. De Villiers et Haro l’emportent largement sur Toyota Hilux.

La route vers le Dakar est encore longue pour tout le monde. Que ce soit pour les équipes qui vont encore développer leurs montures, ou les participants qui doivent encore engranger de l’expérience.

Dès la première étape, Alonso et son copilote Marc Coma ont été confrontés à la loi du rallye-raid. 3 crevaisons, 2 roues de secours…et pas mal de temps perdu à attendre qu’un bon samaritain leur passe une roue. Cette étape est remportée par Al-Attiyah et Baumel sur Toyota devant Serradori et Lurquin sur son propre Buggy et de Villiers. Le Hilux semble déjà rapide.

Al Attiyah double la mise sur la 2nde étape. Les pilotes Mini montrent qu’elle a aussi du potentiel avec la 2nde place des Peterhansel devant de Villiers et Sainz. Lors de la 3e étape, c’est Al Rajhi qui se met en valeur toujours sur Hilux, devant Al Attiyah et Sainz. Dans cette 3e étape, Alonso est passé dans un trou à priori non notifié par le roadbook, a cassé une suspension et touché le châssis. C’est l’abandon mais il pourra repartir le lendemain après de lourdes réparations par Toyota pour continuer d’emmagasiner de l’expérience.

Prémisses d’une belle bataille au Dakar ?

Sainz offre au nouveau buggy Mini sa première victoire dans l’étape 4. Przygonski est 2nd sur une…MINI mais l’autre version, 4×4. De Villiers prend un nouvel accessit. Al Attiyah connait un gros jour « sans » et perd près de deux heures. Peterhansel 1h27 après un tonneau sans gravité pour les occupants. Ten Brinke remporte la 5e et dernière spéciale devant de Villiers.

Giniel de Villiers et Alex Haro remportent donc le rallye du Maroc sans avoir remporté d’étape. Mais, très régulier, le Sud-Africain mérite son 4e rallye du Maroc (déjà remporte avec Nissan et Volkswagen). Il devance Sainz et Cruz de près de 15 minutes et Serradori/Lurquin de 36 minutes. La photo du podium est assez sympathique avec un Toyota Hilux, un MINI JCW Buggy et un buggy « maison ». Suivent Przygonski et Peterhansel. Sans leur tonneau les Peterhansel auraient joué la victoire à de Villiers.

Mais le rallye-raid c’est cela. Et ce n’est pas Alonso qui va dire le contraire puisque l’Espagnol a pu voir que ce n’était pas une sinécure, même pour les champions de la discipline comme Al Attyah et Baumel, ou les Peterhansel.

En tout cas, les voitures semblent déjà prêtes pour le Dakar 2020. Cela augure d’une belle bagarre en Arabie Saoudite. D’ici là les écuries vont peaufiner leur préparation et Alonso va enchaîner les séances d’essais et les courses « de seconde zone » pour roder son binôme avec Coma et emmagasiner des kilomètres.

Classement du rallye du Maroc 2019

NuméroPilotesVoitureGénéral
307 DE VILLIERS GINIELTOYOTA HILUX21:06:25 –  (1)
 HARO ALEX
306 CARLOS SAINZMINI JOHN COOPER WORKS BUGGY21:21:02 –  (2)
 LUCAS CRUZ
315 MATHIEU SERRADORI21:42:40 –  (3)
 FABIAN LURQUIN
303 JAKUB PRZYGONSKIMINI JOHN COOPER WORKS RALLY22:03:16 –  (4)
 TIMO GOTTSCHALK
301 STEPHANE PETERHANSELMINI JOHN COOPER WORKS BUGGY22:38:20 –  (5)
 ANDREA PETERHANSEL
302 YAZEED AL RAJHITOYOTA HILUX OVERDRIVE22:47:57 –  (6)
 MICHAEL ORR
309 NANI ROMABORGWARD BX7 DKR EVO23:49:27 –  (7)
 DANI OLIVERAS
339 SERGEI KARIAKINSNAG PROTO23:51:13 –  (8)
 ANTON VLASIUK
332 REINALDO VARELACAN AM MAVERICK23:51:54 –  (9)
 GUSTAVO GUGELMIN
336 ALEKSANDR DOROSINSKIYCAN-AM MAVERICK X324:06:06 –  (10)
 OLEG UPERENKO

Illustration : Rallye du Maroc

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz