Accueil Berlines Essai nouvelle Peugeot 208 THP 130 chevaux

Essai nouvelle Peugeot 208 THP 130 chevaux

5920
63
PARTAGER
Essai Peugeot 208

La nouvelle Peugeot 208 arrive sur le marché. La première concurrente de la Renault Clio sortie il y a déjà quelques semaines, entend bien continuer à lui disputer la tête des ventes. Nous en avons pris le volant sur les routes du Portugal.

Un style agressif et moderne

Remplacer un best-seller se révèle toujours une mission assez difficile. Surtout pour Peugeot qui prend des risques, notamment en termes de design puisque la citadine change radicalement. Le style s’inspire pour les faces avant et arrière clairement des concepts que l’on a pu voir ces dernières années sur les salons.

Elle apparaît ainsi très agressive et résolument sportive dans notre finition GT Line. Le jaune tranche avec le bandeau noir à l’arrière reliant les feux, un détail initié par le 3008 mais dans une nouvelle interprétation ici. On se demande bien à quoi pourrait ressembler une véritable version sportive. Ce dessin plutôt futuriste contraste avec le classicisme de la Clio.

Essai Peugeot 208

Écran connecté et i-Cockpit

A bord, elle change là aussi de dimension. On retrouve d’abord quelques fondamentaux propres aux modèles de la gamme actuelle du constructeur sochalien. Le i-Cockpit bien entendu, dans une version revisitée où certaines informations s’affichent en 3D. Nous ne sommes pas convaincus que cela transfigure la façon de lire les informations, mais le problème de vision du à sa position pour certains conducteurs demeure. La présentation et la finition donnent un coup de vieux aux 308…

On trouve également une très large dalle tactile que jalouseraient des véhicules de segments supérieurs. CarPlay et Android Auto sont dans le système, aux cotés de deux prises USB donc une C pour les smartphones de dernière génération. A l’arrière on se sent mieux à bord que dans la précédente, sans sensation de confinement. Le coffre suffira quant à lui pour la plupart des usages du quotidien et pour les escapades en weekend.

Essai Peugeot 208

Meilleur compromis: THP 130 + EAT8

Sous le capot nous avons préféré le moteur THP de 130 chevaux. Il apparaît de loin comme le meilleur compromis pour profiter des qualités de cette nouvelle 208. Les premiers moteurs essence du genre manquaient parfois de peps à bas régime, comparés à des diesels de puissance inférieure. Là on a du jus en bas et une allonge qui nous permettent d’envisager sereinement une longue liaison.

Avec la transmission automatique, on gagne beaucoup en agrément dans les situations de conduite du quotidien par rapport à la mécanique. Elle absorbe les à-coups et rend la vie bien plus facile en agglomération. En outre sa réactivité ne vient pas poser problème quand on augmente le rythme sur les petites routes. Les plus sportifs réclameront des descentes de rapports plus rapides, mais on trouve guère mieux sur le segment.

Encore plus confortable et dynamique

En termes de comportement, Peugeot a fait progresser son modèle dans le domaine du confort notamment. On s’imagine assez facilement aligner les kilomètres. Quand on augmente le rythme, la rigueur d’amortissement impressionne. La direction consistante sans sensation trop artificielle facilite le placement.

On s’amuse ainsi à aller titiller les limites du sous-virage sans avoir le sentiment de prendre de risques. Malgré cette puissance que certains qualifieront de trop modeste pour en faire une sportive, elle suffit pour s’offrir de bonnes parties de plaisir sur les routes de montagne. Soyons clairs, elle nous a surtout donner envie de conduire une éventuelle déclinaison plus véloce. Le diesel la rend plus voyageuse, mais rogne sur l’agrément.

Essai Peugeot 208

Dès 15 500 €, 26 300 € pour notre modèle

Face à une Clio, la nouvelle Peugeot 208 se montre plus audacieuse et plus moderne en termes de style. Coté tarifs, la gamme démarre à 15 500 €, se montrant ainsi un peu plus onéreuse que sa concurrente nationale. Mais à équipement égal, l’écart se ressert. Notre version coup de cœur de test, la GT Line avec le THP 130 ch et l’EAT8 s’échange contre 26 300 €. On vous donne rendez-vous très prochainement pour un galop d’essai au volant de la e-208.

+ ON AIME
  • Look futuriste et racé
  • Compromis confort dynamisme
  • Équipements
ON AIME MOINS
  • Vision i-Cockpit
  • Utilité USB-C
  • Un peu sèche sur route dégradée

 

Peugeot THP 130
Prix (à partir de) 15 500 €
Prix du modèle essayé 26 300 €
Bonus / Malus (2019 / 2020)  0 / 0 €
Moteur
Type et implantation 3 cylindres en ligne Turbo – Injection directe essence
Cylindrée (cm3) 1 199
Puissance (kW/ch) 96 / 130
Couple (Nm) 230
Transmission
Roues motrices aux roues avant
Boîte de vitesses Auto 8 vitesses
Châssis
Suspension avant Pseudo McPherson
Suspension arrière Traverse déformable
Freins À disques
Jantes et pneus 205/45 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h) 208
0 à 100 km/h (s) 8,7
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 4,5
CO2 (g/km) 101 (WLTP)
Dimensions
Longueur (mm) 4 055
Largeur (mm) 1 745
Hauteur (mm) 1 430
Empattement (mm) 2 540
Volume de coffre (l) 311 à 406
Masse à vide (kg) 1 158

Poster un Commentaire

63 Commentaires sur "Essai nouvelle Peugeot 208 THP 130 chevaux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mko
Invité

Boudiou un essai voiture et pas un mot sur la consommation. C’est sur que ce n’est plus du tout important lors d’un achat.

Nico
Invité

C est clair. Défauts: i cockpit et usb c.
C est rédhibitoire pour moi l USB C, je achèterai donc la Clio ……

Kaizer Sauzée
Invité

L’USB C va devenir la norme (chargement et vitesse de transfert plus rapides) donc c’est très bien qu’elle le propose.
Le i-cockpit je ne l’aimais pas trop, mais après avoir conduit une 208 pendant 1 WE je m’y suis facilement habitué.

georges
Invité

Moi je n’achète plus d’ordi, la clef usb que j’ai été l’un des premier acheteur en France, un pognon de dingue !!! N’est plus lu nul part, j’achète plus rien. L’avenir est à USB C même mon téléphone début de gamme en est équipé, suffit acheter un autre câble ou un adaptateur.

Invité

et franchement, l’i cockpit peut être déconcertant les premiers kilomètres mais littéralement tout le monde s’y fait.
Je ne compte plus le nombre de « i Cockpit septiques » qui me disaient « c’est mal fait » avant d’avouer « en fait c’est pas mal. C’est même assez agréable ».

DiZeL
Invité

@lolman77 : moi c’est les commentaires sur la visibilité qui m’étonne toujours. Ma femme mesure 1.62m, moi 1.78 et aucun de nous deux n’a le moindre problème. Ce qui me fait râler sur la 308 c’est les aiguilles des compteurs, certes design mais pas du tout lisible.

Adrien
Invité

Il faut voir sur le temps de la carrière de la voiture. C est comme une appli utile, au début c est gadget puis après on s en accomode, on s en passe plus…

koko
Invité

C’est sûr.
J’aimerais bien connaître les vrais chiffres de conso.

Invité

Et encore, c’est rien comparé aux essais d’il y a 20 ans, où on donnait les chiffres de distances de freinages et tous ces détails techniques tout aussi fondamentaux !

Kaizer Sauzée
Invité

Combien d’acheteurs s’intéressent aux distances de freinage et aux détails techniques ?
Une infime minorité.

Thibaut Emme
Admin
@Shooby : sauf qu’il y a 20 ans, les essais étaient plus longs, avec moins de monde et on pouvait faire des essais de freinage avec mesure à l’odomètre. Maintenant et de plus en plus, on a à peine le temps de poser la voiture pour des photos, et encore moins pour chercher un coin sympa qui ne sera pas envahi par tous les petits copains qui essaient la voiture. Alors les distances de freinage… (sutout qu’à l’époque il y avait de très très mauvais résultats qu’il convenait de vérifier, désormais il n’y a plus de mauvaise freineuse, juste de… Lire la suite >>
Prince Vaillant
Invité
Dans ce cas, si les constructeurs vous laissent d’avantage de temps pour profiter de l’hôtel et des petits fours plutôt que pour juger pleinement les produits qui y sont présentés, il est de votre rôle de le leur faire savoir. Car c’est votre contenu qui en souffre directement ! A quoi bon nous servir une réécriture de dossier de presse et des phrases à l’emporte-pièce n’apportant aucune valeur ajoutée ? Pire, l’article comporte des erreurs grossières comme les 4 cyl dans la fiche technique. Une paille… La présentation marketing du constructeur est plus fidèle et on sait à quoi s’en… Lire la suite >>
AXSPORT
Invité

Les fameux essais du Moniteur Automobile !!!
Le top

Nico
Invité

Pour moi, la référence était le moniteur automobile avec leur essais plus que détaillés

AQW
Invité

Le Moniteur Auomobile : disponible en version belge exclusivement, avec un coût d’abonnement exorbitant hors Belgique ou en numérique.
Le moins bling-bling mais le plus complet.
Et les articles de Paul Frere…

fredditfre
Invité

Vivement les essais et comparatifs complets. Le 1.2 reste bien un 3 cylindres contrairement à l indication du tableau recap.

SGL
Invité

4 cylindres !!!?

AXSPORT
Invité

En rêve !!!!!

SAM
Invité

Je l’ai vu dans ses versions de base … deux poids de mesures.

Rickyspanish
Invité

C’est plutôt pas mal réussi dans l’ensemble, bonne bouille, extérieur et intérieur modernes, offre de motorisations complète.
Curieux de voir la bataille commerciale avec la Clio et si elle ne risque pas de cannibaliser un peu la 308 qui est en fin de vie.

Thomas
Invité

Pour moi c’est plutôt l’actuel 2008, puis bientôt son remplaçant, qui canibaliseront la 208 II(ou l’inverse) 😉

wpDiscuz