Accueil PSA Chiffre d’affaires PSA : les SUV permettent de sauver la mise

Chiffre d’affaires PSA : les SUV permettent de sauver la mise

1554
15
PARTAGER

PSA peut dire merci aux SUV ! Le groupe a pu afficher mercredi un chiffre d’affaires en hausse de 1% pour le troisième trimestre 2019, grâce à une forte demande pour ce type de véhicules par ailleurs très rentables. Une stratégie qui paie (dans tous les sens du terme) par les temps qui courent alors que le secteur automobile est à la peine actuellement.

Chiffre d’affaires en valeur dopé par les SUV

PSA a réalisé un chiffre d’affaires de 15,579 milliards d’euros sur les trois derniers mois. Mais bien au delà du montant du chiffre d’affaires lui-même, c’est sa composition qu’il est intéressant de connaître. Or, et c’est un bon point pour le constructeur, ses ventes ont été constituées pour une bonne part de SUV, véhicules sur lesquels il applique une marge importante. Tout bénéf …donc.

PSA maintient son objectif de marge opérationnelle

Le groupe a par ailleurs confirmé son objectif de marge opérationnelle courante supérieure à 4,5% pour la division automobile pour la période 2019-2021. Cqfd … non seulement le chiffre d’affaires est là, mais PSA vend des véhicules rentables. Ce que le constructeur résume en indiquant vouloir continuer à donner la priorité à « la profitabilité ». Le message est clair … pour les investisseurs, quant aux consommateurs, ils paient leur engouement pour ce type de véhicules, une « mode » largement véhiculée à grands renforts de dépenses publicitaires.

PSA arrive à compenser une baisse en volume

PSA parvient ainsi à compenser une baisse de 4% du chiffre d’affaires en volume, lequel s’établit à 674.500 unités. Ce qui peut tout de même être considéré comme une contre-performance est du aux difficultés persistantes observées en Chine (la baisse en volume y est de 41,2% !) et au ralentissement du marché européen (-2,7%).

PSA abaisse les prévisions concernant plusieurs marchés

PSA table toujours sur un recul de 1% du marché automobile en Europe en 2019 mais s’avère désormais moins confiant sur d’autres marchés majeurs.

Le constructeur s’attend à présent à un repli de 5% en Amérique latine (contre – 4% attendu précédemment) et une baisse de 2% en Russie (alors qu’il tablait jusque là sur une hausse de 3% ).

L’avis de Leblogauto.com

PSA aura su mieux que Renault surfer sur la vague des SUV, le 3008 étant le véhicule le plus produit en France en 2018. La marque au losange a été contrainte pour sa part de revoir à la baisse ses prévisions de vente et de marge. Evoquant des difficultés sur certains marchés, tels que la Turquie et l’Argentine.

Si PSA souhaite opérer une percée dans le secteur des véhicules électriques avec la e-208, il souhaite avant tout préserver ses marges. Rien ne sert de vendre beaucoup des modèles aux marges plus restreintes que celles pratiquées sur d’autres modèles ou d’autres versions tels que les SUV ! La rentabilité avant tout semble bien être le maître mot.

Sources : PSA, Reuters

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Chiffre d’affaires PSA : les SUV permettent de sauver la mise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Frederic
Invité

Par contre pas un mot sur l’effondrement en Chine et le fait que 85% des ventes se font en Europe, sans parler du fait que DS ne vend qu’une poignée de modèles en Chine et que la sauce ne prend pas ?… Quand je disais sur l’article « les modèles électrifiés de FCA » qu’on faisait du FCA bashing mais qu’on ne faisait pas de critiques pour PSA et VW pour lesquels votre rédaction a les yeux de Chimène. J’étais donc bien dans le vrai. Merci de me l’avoir confirmé à peine 2 h après mon précédent post…

Allegra
Invité
Tu parles d’une nouvelle… Ça fait quoi, 3 ans que les ventes s’effondrent là bas ? Elles ont eu droit à une petite analyse régulièrement, pourquoi en rajouter une couche ici puisque les causes n’ont pas changé ? Je vais même aller plus loin : ce n’est pas près de s’arranger dans un futur proche. Reste qu’après PSA est dépendant au marché européen. Ô surprise… Il suffit de regarder leur catalogue en Amérique du sud, en Chine et dans d’autres pays comme la Russie pour comprendre pourquoi ils n’y vendent plus grand chose. Le temps des ZX et autres 206… Lire la suite >>
SGL
Invité

Pour @Frederic
Personne ici à masquer le fait que PSA bat des records de médiocrité en Chine !
Mais comme je l’ai fait remarquer plusieurs fois ici, plus PSA, vends de moins en moins en Chine, depuis 2014 déjà , plus la situation de PSA se redresse !
LA Chine est un bâton merdeux pour PSA, depuis plus de 5 ans, que les ventes s’effondrent n’influe plus vraiment sur la santé de PSA…. Iran, c’est une autre histoire…

C3po
Invité

C’est vrai il n’y a jamais eu de profits en chine car c’était une stratégie par le volume
D’où le redressement en cours de Tavares via la vente d’usine et tout afin d’abaisser le point mort

Mais c’est vrai que pour la survie de l’entreprise il faut absolument avoir d’autres foyers de vente et de profits

La 208 et 2008 vont relancer les ventes dans l’attente de la nouvelle 308 et 3008
Mais il faudrait des efforts du côté de Citroën et Opel

zeboss
Invité
Effort chez Citroën ? heu, il me semble que la marque a des progressions à 2 chiffres… Chez Opel, la rentabilité est revenue et c’était l’objectif nmr 1, reste à sortir des véhicules 100% Opel (PSA) pour économiser les royalties… Quitte à faire des efforts, c’est DS qui doit faire du volume, même si le point mort de DS est très bas (tout est repris dans les autres marques, donc peu de développements spécifiques – ce qui en même temps fait que la marque ne se différencie pas assez, un diésel 2.2 existe chez PSA, avec 240/250 cv il pourrait… Lire la suite >>
C3po
Invité
oui mais avec combien de modèles? plus de C4 ni de C5 la première C4 se vendait assez bien, autant que la 308 aujourd’hui Pour Opel ce n’est que le début, il y a encore du travail Ds doit certainement faire de la marge ou ne pas perdre d’argent, comme tu le dis c’est tout repris du reste du groupe et vendu un bon prix, mais je pense qu’il ne faut pas brusquer la marque et l’installer progressivement dans le paysage Pour peugeot, à mon avis, il manque un plus grand suv générateur d’image et de marges, éventuellement un plus… Lire la suite >>
Frederic
Invité

Bien sur il y a une petite référence à la Chine mais noyée dans le reste. Si ce n’est pas orienté, franchement…

bzep
Invité

PSA est désormais très (trop) tributaire de l’Europe et de ses SUV. Et le vent semble commencer à tourner pour ce genre de véhicules.

Kaizer Sauzée
Invité

Le vent semble tourner pour les SUV en Europe ???
On ne vit pas dans le même pays alors.

Mwouais
Invité
Attends l’effet du vilain papillon (eu égard à son âge, larve était plus juste mais n’aurait été bien acceptable) Greta sur les mentalités collectives, on ne sait jamais. ! Car quand je lis le nombre de gens vertueux affichés sur ce site auto postant contre le diesel et la prise de poids des voitures, je suppose leur prochain combat sur les SUV (c’est même sans doute plus justifié). Moi j’attends une suite à la Lamborghini LM002 parceque l’Urus est trop policée. Un nouveau RAM V10 également. Et je ne jette pas la pierre à PSA de surfer sur la mode… Lire la suite >>
Miké
Invité

Si jeune, la larve, et visiblement déjà bien plus intelligente que toi.

bzep
Invité

Néanmoins, vous devriez analyser ce qui commence à poindre dans les analyses: poids, encombrement, économie de carburant, la versatilité des consommateurs: tout semble indiquer une amorce de déclin des SUV; qu’on le veuille ou pas.

Greg
Invité

Pas d’ infos sur le benefice? Le chiffre d’ affaire importe peu sans cette donnée.

Thomas
Invité

Le 2008 II ne va que confirmer la hausse des SUV chez Peugeot 😀

wpDiscuz