Accueil Alpina Alpina B3 berline, la M3 avant l’heure

Alpina B3 berline, la M3 avant l’heure

1334
16
PARTAGER
b3

Le constructeur à part entière Alpina n’est plus à présenter et a le don de transcender les modèles BMW avec sa touche si particulière, loin de l’ostentation parfois délirante de certains préparateurs. Quelques semaines après le break B3 Touring, Alpina revient en force avec cette fois-ci la berline, qui se permet de dépasser les 300 Km/h. Kolossal !

Devant la M3 Compétition d’un cheveu

La B3 reprend sans surprise le même 6 cylindres en ligne 3.0 litres que celui développé pour le break B3 Touring, affichant 462 ch et proposant un joli couple de 700 Nm dès 3000 tr/min, le tout ayant été obtenu en optimisant le système de refroidissement, l’admission d’air et bien sûr les turbos. La puissance délivrée est régulière et linéaire, le bloc restant associé à la transmission ZF à 8 rapports et à la propulsion intégrale. Les performances dépassent donc celles de l’actuelle M3 compétition. Par rapport au break B3, avec un poids moindre, le 0-100 Km/h gagne 1 dixième et s’abat en 3″8, le cap des 200 Km/h est atteint en 13″4 (contre 13″9 au break) tandis que la vitesse de pointe gagne quelques unités pour culminer à 303 Km/h.

Le plus important est à l’intérieur

Alpina imprime sa patte au niveau du châssis avec la suspension sport maison dotée du Variable Damper Control, proposant trois modes COMFORT +, COMFORT et SPORT qui offrent un large éventail d’expériences de conduite. Le système de direction amélioré prend en charge la stabilité directionnelle, l’agilité dans les virages et les manœuvres confortables. Le comportement de la B3 est également optimisé par un différentiel à glissement limité électronique ajouté à l’essieu arrière, un système de freinage avec étriers de frein fixes à pistons à l’avant (395 mm de diamètre) et d’étriers de frein flottants à l’arrière (345 mm). Au niveau des roues, les clients peuvent choisir entre les nouvelles Alpina Dynamic 19 ”avec le design à rayons multiples ou les Alpina Classic 20” avec conception traditionnelle à 20 branches. Le tout a été développé en partenariat avec Pirelli sur des montes P Zero.

Sobriété et pragmatisme esthétiques

Côté look, la B3 fait dans l’efficacité et non dans l’ostentation, proposant des retouches mineures par rapport à la M3 d’origine. Les haricots retrouvent les chromes qui avaient disparu sur la Touring, histoire de mêler l’élégance à la sportivité, mais le gros du travail concerne les entrées d’air, optimisées pour améliorer le refroidissement, et l’aérodynamique afin d’accroître l’appui de la voiture. A l’intérieur, les retouches Alpina sont comme toujours axées sur des détails comme les emblèmes en métal sur les tapis de sol et les dossiers des sièges, les appuis de porte avec plaque et n° de fabrication, le volant sport en cuir cousu à la main avec chauffage du volant et logo incrusté ainsi que quelques modifications visuelles de l’instrumentation. A l’arrière, on remarquera les 4 sorties d’échappements en acier inoxydables et le becquet arrière ajouté sur la malle pour renforcer le dynamisme sportif de la B3.

 

L’avis de leblogauto.com

Avec la B3, nous sommes en territoire connu. Alpina respecte sa philosophie. La retouche esthétique est pragmatique, les efforts principaux étant axés sur les performances et le châssis. Une proposition efficace, en attendant la nouvelle M3.

 

 

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Alpina B3 berline, la M3 avant l’heure"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yop
Invité

J’aurais dit « Alpina B3 berline, la M3 en mieux ».
Surtout si le pare-chocs, entre-aperçu sur les photos volées publiées plus tôt cette semaine, se confirme !

Le compromis performance/confort est habituellement exceptionnel sur les Alpina. Bien meilleur que l’origine.

lelillois
Invité

J’adorai les Alpina dans les années 80, les fameuses importées par le Garage du Bac., mon oncle en a eu 2 basées sur la serie 5 de l’époque. Quelles bagnoles c’étaient !

lelillois
Invité
Seb
Invité

La dernière en date que j’ai eu l’occasion de voir Alpina B10 Biturbo ( basée sur la M5 e34 ) Compteur gradué jusqu’à 320 km/h …. Entre 1989 et 1994 … 😁

AXSPORT
Invité

Tip top !!!
🙂

Ben
Invité

Logo bmw avant & arrière ?

Rsa02
Invité

Normal, pas de logo Alpina sur les capots et les malles de coffre des Alpina. Cela n’a jamais existé sauf en tuning…

Rsa02
Invité

Je ne comprends pas le -1, je donne juste une explication du logo BMW et pas Alpina…

Seb
Invité

Tout à fait RSA02 😉👍

Seb
Invité

Ca à toujours était un logo BMW ( sauf pour le volant et pour les plus vieilles le fameux levier de vitesse en bois ) elles n’avaient d’Alpina qu’un monogramme sur le coffre , les caches des jantes , la lame de pare choc avant ainsi bien sur que le gros strip qui parcours tous le latéral de la caisse , les logos Alpina n’ont jamais était fait officiellement certains propriétaires les rajoutes pour appuyer la différence avec BMW , on aime ou on aime pas , c’est pas « d’origine » mais c’est pas un détail qui me choc

Jdg
Invité

Toujours aussi belles et envoûtantes leur production. Un préparateur plus qu’un constructeur mais comme il en existe bien peu

wpDiscuz