Accueil Justice Ouverture du procès de Carlos Ghosn en avril (presse)

Ouverture du procès de Carlos Ghosn en avril (presse)

471
18
PARTAGER
Carlos Ghosn

La première audience publique du procès de Carlos Ghosn est prévue pour avril 2020, a indiqué samedi l’agence de presse japonaise Kyodo.

La date précise n’est pas encore définitivement fixée mais, d’après Kyodo, « le tribunal de Tokyo souhaite tenir jusqu’à trois audiences par semaine à compter du 21 avril« . Outre le prévenu Carlos Ghosn, seront entendus d’actuels et anciens responsables de Nissan, a poursuivi l’agence.

Carlos Ghosn est sous le coup de quatre inculpations, dont deux (celles sur des rémunérations différées non déclarées) pour lesquelles sont aussi mis en cause son ex-collaborateur Greg Kelly et le constructeur d’automobiles Nissan en tant que personne morale.

Le procès sur ce volet de l’affaire devrait concerner les trois prévenus, bien que les avocats de Carlos Ghosn aient demandé qu’ils soient dissociés par souci d’équité, compte tenu du rôle joué par Nissan dans l’arrestation de celui qui l’avait sauvé de la faillite il y a 20 ans.

Carlos Ghosn, ex-patron de Nissan, Renault et de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, est en outre inculpé à deux reprises pour « abus de confiance aggravé » concernant des transferts de fonds à des intermédiaires de Nissan en Arabie saoudite et à Oman, argent dont une partie aurait été utilisée pour des investissements personnels, selon les chefs d’accusation présentés par les procureurs.

Une longue attente

Carlos Ghosn, qui avait été arrêté en novembre 2018 et libéré sous caution au printemps dernier, est actuellement assigné à résidence à Tokyo, avec interdiction de voir son épouse et de la contacter, des conditions que dénoncent ses avocats.

Il rencontre régulièrement les juges et les procureurs au cours d’audiences préalables au procès, réunions qui se dérouleront jusqu’en mars.

C’est lors de ces conciliabules que les avocats de M. Ghosn prennent peu à peu connaissance du dossier auquel ils n’ont toujours pas complètement accès, ce qu’ils considèrent comme un handicap pour préparer la défense de leur client.

Le patron déchu franco-libano-brésilien de 65 ans ne s’est pas exprimé publiquement lors d’une conférence de presse depuis son arrestation, bien qu’il en ait émis le souhait à plusieurs reprises.

Par des communiqués ou en réponse à de rares interviews, il a dénoncé depuis le début de l’affaire un « complot » ourdi par Nissan pour empêcher une intégration plus poussée avec constructeur automobile français Renault.

Cette crise a provoqué d’énormes tensions au sein de l’alliance et celui qui a succédé à Carlos Ghosn à la tête de Nissan, Hiroto Saikawa, a lui même dû quitter ses fonctions de directeur général cette semaine, poussé vers la sortie par le nouveau conseil d’administration du groupe après avoir été rattrapé par une affaire de rétributions indues.

Par AFP – kap/mf

Illustration : C. Ghosn

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Ouverture du procès de Carlos Ghosn en avril (presse)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
frederic Euvrard
Invité

18 mois c’est certes long mais ce n’est rien à coté des 25 ans pour l’affaire Karachi 😀

Gilles L.
Invité

18 mois sans voir sa femme, il va falloir qu’il compense… Mdr

Invité

Pour un dossier qui soit disant était fait depuis le début, avec toutes les preuves et tout et tout, ils auront quand même mis longtemps pour que ça commence ! Avaient-ils vraiment toutes les preuves ?

Thomas
Invité

On se plaint que la justice française est lente à réagir, mais au Japon ce ‘est pas mieux 🙄

Miké
Invité

En France il aurait été libre, et le procés, si tant est qu’on ai lancé une procédure pour ça (on est plus du genre a filer un parachute), aurait eu lieu dans 15ans.

SAM
Invité

@Miké. Les responsables de la catastrophe de Fukishima ont été relaxés cette semaine… et ils sont … japonais. L’éfficacité de la justice japonaise semble s’appliquer aux « moldus » … mais pas aux sangs purs!

Invité

il semble, cher SAM, que l’ami Miké ai quelques phantasmes vis-à-vis du système japonais. C’est vrai qu’on dit que l’herbe est toujours plus vertes ailleurs, aussi. Qu’il aille faire un tour là-bas et revienne nous donner son avis. Quoi que, si ledit avis à changé face à la dure réalité, nous en fera t-il part ?

Seb
Invité

Ca laisse surtout du temps à la défense d’inventer des arguments …

C’est un peu comme le Brexit , on fait décidément durer les choses bien longtemps pour 3 votes différents qui ont mené à la même conclusion …..

Invité

ça laisse aussi le temps aux anti Ghosn d’alimenter leurs phantasmes, non ?

Ted Débile
Invité

Le pauvre, on le maltraite. La cellule de sa prison à vue sur un concessionnaire… Toyota.

wizz
Membre

ça aurait pu être pire: vue sur le bureau de Saikawa…

wizz
Membre

….mais les choses évoluent
dans son bonheur, Carlos pourrait bientôt avoir Saikawa comme voisin de cellule…

Xavier
Invité

Il va se battre pour s’en sortir et il n’est pas impossible que ça éclabousse un peu 😉

Luc
Invité

S’il était clean, il n’y aurait tout simplement pas eu de complot. De toutes façon, s’il revient, la situation financière catastrophique de Renault ne lui permettrait pas de récolter son parachute doré.

zeboss
Invité

situation financière catastrophique ????
Nissan peut être, Renault, c’est moins sur…

wizz
Membre

https://www.zonebourse.com/RENAULT-4688/fondamentaux/

catastrophique!!!

4.5%, ce n’est pas aussi bien que les années précédentes, mais d’autres constructeurs auraient aimé pouvoir afficher de tels résultats…

wpDiscuz