Accueil Crossovers Nouveau Nissan Juke : réinventé ?

Nouveau Nissan Juke : réinventé ?

2601
23
PARTAGER

Le Nissan Juke passe enfin à sa deuxième version après plus de 9 ans de bons services. Le crossover compact décalé conserve-t-il son sex appeal ?

Lors de son arrivée, le Nissan Juke a détonné. Grenouille, bizarre, etc. sa face avant a clivé mais, comme tout, a fini par rentrer dans le paysage automobile. Pour son nouvel opus, Nissan réinvente cette face avant tout en conservant son essence, les feux « ronds » et éclatés.

Sur ce nouveau Juke, les feux oblongs sont toujours là. Ils sont équipés de lumières LED en croix à trois branches (en Y). Les feux supérieurs sont plus simples que sur la génération précédente : un trait fin qui rejoint le V-Motion de la calandre. Ici, elle est soulignée par une bande noire. Le bouclier est redessiné mais conserve là aussi le même esprit. Cette face avant affiche un X avec le rappel dans le bouclier de la forme des feux supérieurs. Le capot garde ses nervures et sa forme générale.

De profil, il y a du changement. Les ailes sont plus largement épaulées. La ceinture de caisse a plusieurs décrochements bien visiblement dans cette carrosserie bi-ton. Le pavillon en revanche garde globalement sa ligne descendante. La vitre arrière a l’air tout aussi « rikiki » que la précédente.

Quant à l’arrière, c’est ce qui change le plus visiblement. Les feux en virgules disparaissent pour des modèles plus proches de ce que l’on trouve sur le Qashqai par exemple. Le hayon se pare de plis qui changent de la version rondouillarde d’avant. De 3/4 arrière, ce nouveau Nissan Juke est proche de la Nissan Micra.

Dans cette nouvelle couleur « Fuji Sunset » avec le toit noir, le nouveau Nissan Juke a du pep’s non ?

L’intérieur configurable et coloré

A l’intérieur, c’est tout nouveau tout beau également. Le tableau de bord est remis au goût du jour. Finies les formes arrondies « molles ». La partie basse de la console centrale ainsi que le « tunnel » entre les deux occupants avants disparaissent. Le côté « fun et bigarré » n’est pas oublié puisque cet intérieur peut avoir plusieurs combinaisons de couleurs.

Bonne nouvelle, les passagers arrières auront plus de place dans ce nouveau Nissan Juke (+5,8 cm pour l’espace aux genoux). Côté garde au toit en revanche, cela restera limité (+1,1 cm). Le coffre croît de 20% à 422 litres. Nissan indique que l’intérieur utilise des matériaux plus doux au toucher. Le précédent Juke pêchait un peu par le côté « plastoc » de certaines parties de la planche de bord. A voir lors d’un essai. On notera les sièges monobloc au dessin sportif. Ils ont l’air de fournir un maintien latéral intéressant. Là aussi à voir sur la route. Ils peuvent être recouverts en option d’Alcantara ou de cuir.

Comme sur la génération qu’il remplace, le nouveau Nissan Juke peut être personnalisé à l’extérieur et l’intérieur avec des éléments de couleur différente de la carrosserie. Même les jantes (du 19 pouces !) peuvent recevoir des décors. 4,21 m de long contre 4,135 m pour le Juke I. 1,595 m de haut pour 1,565. Quant à la largeur, le Juke II fait 1,765 m pour 1,800 m au Juke I. A noter qu’il est 23 kg plus léger.

3 cylindres DIG-T essence

Sous le capot, on trouve le 3 cylindres essence DIG-T turbo de 117 chevaux. Il peut être accouplé à une boîte manuelle 6 rapports ou la boîte double embrayage 7 rapports avec palettes au volant. Avec elle, 3 modes moteurs sont sélectionnables : Eco, Standard et Sport.

Le Nissan Juke fait aussi le renouveau de ses équipements et des aides électroniques. On pourra citer le Nissan’s advance ProPILOT qui assiste le conducteur dans la conduite. Attention, ce n’est pas de la conduite autonome et cela peut occasionner quelques « blagues » dans la lecture de la route. Il faut rester vigilant. Régulateur adaptatif, freinage d’urgence automatique, alertes dans tous les sens, etc. Il y a même en première le « Blind Spot Intervention ». En plus d’allumer un voyant lors de la présence d’un véhicule dans l’angle mort, le système remet le véhicule dans la voie en cas de déport.

Produit à Sunderland (UK), le nouveau Nissan Juke arrivera sur les marchés européens à la fin novembre.

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Nouveau Nissan Juke : réinventé ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Heureux qui comme le Juke régnait sans partage sur le marché britannique puis viendra le Ford Puma … et qu’en sera-t-il du prochain Vauxhall Mokka? En tout cas le Toyota C-HR hybride lui mène la vie dur. Nissan va donner de l’épaisseur au nouveau Juke dans ses version hybrides.

Luc
Invité

Je pense surtout qu’il risque de prendre des parts de marché à notre Captur national, qui a été dessiné avec beaucoup trop de précaution.

SAM
Invité

Il peut éventuellement prendre des parts de marché au prochain 2008 qui a un dessin clivant comme ce Juke et des prix un peu trop hauts …

SAM
Invité

Je plaisante à 300% … je préfère de loin le nouveau Captur et le nouveau 2008 qui sont des mini Qashqaï et mini 3008 et semblent avoir une offre plus importante de motorisations… Nissan est chiche pour le moment! A voir le prochain SUV électrique …

Le Concept Nissan Gripz annonçait du lourd:
https://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2016/10/Nissan-Gripz-Concept.jpg

Nissan est donc bien plus conservateur que Renault sur ses lignes du Juke … On pourrait dire!

Luc
Invité

« Il arrivera fin novembre » enfin là ça a l’air un peu compliqué…

SGL
Invité

Pas mal… Dans le genre.
Des versions HdG avec motorisation ad hoc deviendraient une alternative crédible aux Mini Contryman, DS3 Cross, Q2

anto7076
Invité

J adore ce Juke ! Belle évolution du 1er

Lovehornby
Invité

Uniquement 2rm ?

wpDiscuz