Accueil Cabriolet Mercedes AMG GT : un avenir hybridé

Mercedes AMG GT : un avenir hybridé

1100
3
PARTAGER

Mercedes AMG prépare activement la deuxième génération de son coupé de sport GT avec quelques surprises à la clé.

Il y a eu la SLS puis la GT. Il y aura une deuxième génération de GT. Celle-ci devrait arriver en concession en 2022. Si elle devrait partager nombre d’éléments avec la prochaine génération de la Mercedes SL, elle s’en distinguera clairement par sa sportivité mais aussi par le fait qu’elle demeurera une stricte 2 places là où la prochaine SL sera une 2+2.

Transmission intégrale première

Sous le capot de la prochaine GT, qui continuera à être proposée en coupé et en cabriolet, on devrait selon Autocar retrouver le bloc V8 4,0 litres turbo qui fait le bonheur de l’actuelle génération. Grâce à plusieurs évolutions sa puissance de base augmenterait significativemet pour atteindre environ 650 ch. Mais deux autres nouveautés sont attendues. Premièrement une hybridation légère (faute de place pour des batteries conséquentes) qui devrait profiter au couple. Deuxièmement, la GT disposera d’une transmission intégrale, la boîte étant intégrée au train arrière. Ces deux évolutions majeures, associées à l’augmentation de puissance, devraient lui permettre de soigner ses départs arrêtés, domaine dans lequel elle pêche par rapport à certaines de ses rivales.

D’ici là toutefois, l’actuelle GT va continuer à évoluer en accueillant une inédite version Black Series.

Photo : Mercedes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Mercedes AMG GT : un avenir hybridé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
JC juncker
Invité

La C63 devrait être la première a recevoir une hybridation ainsi que la future gt 73 coupé.

Mais je pense qu on parle d elle dans l article quand vous parlez de couple ,,😉

AXSPORT
Invité

Elles vont toutes prendre du poids……
Quelle régression…..

😢

Bizaro
Invité

La période de régime n’aura durée finalement qu’une ou deux génération automobile. Mais globalement il a toujours été question de poids à la hausse.

Mais les ingénieurs ne sont pas des magiciens ils se battent des loi qui nous dépassent : les lois de la physiques.

Il y a des lois et des règles que l’ont peut ratifier sur bureau officiel. Mais au final les lois de la physique ont toujours le dernier mot.

wpDiscuz