Accueil Electriques Le marché électrique France continue sa progression

Le marché électrique France continue sa progression

2016
35
PARTAGER
Marché électrique France

Juillet et août 2019 affichent une bonne santé sur le marché du véhicule électrique en France. +54% et même +64% sur les véhicules électriques particuliers.

Alors que le marché automobile était plutôt en berne cet été, le marché du véhicule électrique est florissant. 5 170 VE particuliers ont été immatriculés durant les deux mois d’été. C’est une hausse de 64%. Les véhicules électriques utilitaires pour leur part s’écoulent à 1 223 unités soit +22%. Au total, ce sont 6 393 VE mis à la route sur juillet-août.

Depuis le début de l’année 2019, 26 176 VE particuliers ont été immatriculés (+49%) pour 5 509 VE utilitaires (+18%). Cela fait un total de 31 685 VE soit une hausse de 43%. C’est 3 fois plus que des PHEV (hybrides rechargeables).

Un parc d’environ 200 000 VE en circulation

La Renault Zoe continue sa main mise sur son marché intérieur avec 2 470 unités vendues. Avec l’arrivée de la Zoe 2 et de la e-208, on peut penser que la hausse va continuer en France. La Nissan Leaf devance la Tesla Model 3 (642 et 518 exemplaires respectivement). Sur le marché des utilitaires, c’est le Renault Kangoo Z.E. à 644 pour 212 Zoe et 99 Goupil G4 (petit utilitaire électrique à benne).

L’Avère souligne le démarrage du marché de l’occasion pour les VE. Un peu moins de 9 000 VE d’occasion ont changé de main sur les 6 premiers mois de l’année. C’est presque le double par rapport à 2018. La Zoé truste là aussi (logiquement) la première place avec plus de la moitié des ventes. Le marché de l’occasion électrique représente 1/3 des ventes de véhicules neufs (3 neufs pour 1 occasion). Evidemment, le parc électrique se construit et on est loin des ratios neuf/occasion du marché du thermique (1:3 environ).

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Le marché électrique France continue sa progression"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Prazdroj59
Invité

@Thibaut, part de marché électrique vs total véhicules vendus ?

amiral_sub
Invité

2500 zoe par mois, c’est plus négligeable

c3po
Invité

et on a une idée d’a partir de quand il y aura un impact significatif sur la qualité de l’air?
par exemple à 500 000 véhicules en circulation? vu le niveau de pollution dans les grandes villes, encore plus l’été, ça devient urgent d’en avoir plus en circulation

SGL
Invité

Il faudrait que les VE fassent 30% du parc automobile français au moins pour que cela se remarque.
… Pas pour demain !
Mais pour « après-demain »

Bizaro
Invité

au doigt mouillé.

SGL
Invité

Oui ou à la « louche »
Bah, cela fera 30 % du transport routier qui provoque environ 30 %, j’imagine que c’est le minimum pour espérer voir une différence.
Déjà, un faut commencer par tous les gens qui font des aller-retour domicile travail soit fait en 100 % électrique, soit souvent moins de 100 km dans la journée.

SGL
Invité
Ah, 2,1% ! C’est à la fois beaucoup et négligeable à la fois. C’est beaucoup parce que c’est une progression importante en pourcentage. (on ne doit pas loin des 100 % d’augmentation en un an.) C’est aussi minable pour peser vraiment dans le parc automobile français qui est constitué de diesel vieux ou récents truqués qui polluent un maximum tous les jours de l’année, utilisé en plus dans les plus mauvaises conditions. (petits trajets à froid souvent) Mais bon, ça progresse dans le bon sens. Les années 2020 seront certainement le début d’une nouvelle ère ! Il aura sûrement un… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

je note un changement dans tes commentaires… Les mots « ou récents » font leur apparition dans ta critique du diesel

SGL
Invité

Bah @amiral sub
Les truandes du DieselGate + les « arrangements » d’autres constructeurs comme Renault, Fiat, Opel, et même dans les premiums ont fini par mettre le discrédit sur les récents diesels.
De mémoire, des Clio récentes Euros 6 polluent plus que des Clio plus anciennes aux normes euro 5.
C’est le monde à l’envers !

SGL
Invité

@amiral_sub
Cela fait longtemps que « j’accuse » le diesel ancien pollue, mais je partais du principe que tous les constructeurs respectaient à la lettre les normes.
Par exemple ma réponse à @ Christophe il y a 5 ans et 6 mois
https://www.leblogauto.com/2014/03/a-cerizay-on-ne-danse-plus-le-mia.html
Et je l’ai dû le dire encore bien avant. 😉
Malheureusement, je suis obligé de dire qu’il faut se méfier de la dépollution de bon nombre de Clio4 et Captur quand elles sont avec leurs premières motorisations diesel.

twruit
Invité

en 2020, je vais me laisser tenter, soit une zoé d’occasion,soit la clio 5 hybride,si les prix sont corrects ,avec une occasion récente.la clio hybride à l’air très interressante, pour mon usage (10000 km par ans)

SGL
Invité

…suivant le profil d’utilisation…
Pour la Zoe d’occasion, les vacances se feront soit en train ou qu’a 100 km ! 😉 😀
Sinon je roulerais déjà en électrique. 🙂

amiral_sub
Invité

zoe 40kWh : 300km d’autonomie. Une pause est envisageable pour aller en vacances, donc on peut tabler sur 500km faciles avec une seule pause. Pour aller en vacances c’est deja pas mal
Sinon y a la zoe 2 ou d’autres pas beaucoup plus chers (kona, e-niro, etc) sans location de batterie

SGL
Invité

J’avoue que la Zoe 40kWh est remarquable pour une citadine
donc encore plus la Zoe2 de 2020, comme certainement la e-Corsa et e-208.
Mais ma cible, pour la taille du coffre serait plutôt la Leaf 60 kWh, après reste le problème du prix pas vraiment donné…

Phil
Invité

« Pour la Zoe d’occasion, les vacances se feront soit en train ou qu’a 100 km !  »
Tu pousses un poil, soit tu as la 22, quasiment toutes en chargeur 43 et donc tu peux te cogner une pause de 30mn (c’était mon cas) ce qui pousses ton rayon à 230-40 avec de la réserve intermédiaire, 280 si t’es joueur, avec un seul arrêt..

Bon ça restait problématique pour aller plus loin avec au moins une heure d’arrêt pour 460 bornes, et en espérant une prise à destination

wpDiscuz