Accueil Mercedes Francfort 2019 : Mercedes Classe A et B 250e PHEV

Francfort 2019 : Mercedes Classe A et B 250e PHEV

2769
25
PARTAGER
Mercedes A250e PHEV (2019)

La gamme des versions hybrides rechargeables de Mercedes couvre à présent tout le spectre de la gamme. La famille de compactes ajoute en effet à présent elle aussi ce type de motorisation sur les Classe-A 4 et 5 portes ou Classe-B. En attendant la suite.

  • Première compactes Mercedes hybrides rechargeables
  • Classe-A 5 portes, Classe-A 4 portes et Classe-B
  • Batterie de 15,6 Kwh et autonomie de 70 à 77 km en électrique

Classe-A, B, C, GLC, E, GLE, S, la gamme des hybrides rechargeables de Mercedes se déploie donc largement, en essence et en diesel. La nouveauté du moment est donc l’apparition d’une motorisation de ce type sur les modèles compacts, basés sur la plateforme MFA dernière génération. Elle arrive donc dès à présent sur la A250e en 4 et 5 portes ou sur le B250e. La A250e démarre à environ 37 000 euros en Allemagne.

La base est le dernier moteur Daimler / Renault 1.3 Turbo 118 kW / 160 ch / 250 Nm associé à un moteur électrique de 75 kW et 300 Nm; pour un total de 160 kW / 218 ch / 450 Nm. La boîte et une unité double-embrayage à 8 rapports. Notons que le moteur électrique est totalement chargé du démarrage du moteur essence, qui se passe donc de démarreur classique (première fois chez Mercedes). La vitesse maximale est annoncée à 235 km/h, et jusqu’à 140 km/h en mode 100% électrique.

Celui-ci se base sur une batterie de 15,6 kWh et 150 kg, fournie par la filiale Deutsche Accumotive. Elle s’installe sous les sièges du second rang. Le réservoir est relogé dans l’espace de l’essieu multibras arrière. Avec son silencieux intégré dans le tunnel, l’échappement débouche au centre du véhicule et non à l’arrière, libérant d’autant l’espace pour batterie et réservoir. Avec donc un impact très limité sur le coffre. L’espace perdu est situé au niveau des rangements sous plancher. Ces versions conservent la capacité de tracter une remorque, jusqu’à 1600 kg.

La capacité de la batterie permet d’annoncer une autonomie en mode électrique de 70 à 77 km en cycle WLTP sur le Classe-B, de 74 à 77 pour la A250e 5 portes et de 75 à 77 pour la déclinaison tricorps.

L’avis de Leblogauto.com

Les hybrides rechargeables peinent encore à convaincre les experts comme les clients, et leur efficacité dépend réelle clairement de l’usage et du bon vouloir de ces derniers. Mais les constructeurs n’ont aujourd’hui guère le choix et ces modèles ont une double vertu pour atteindre les objectifs de consommation : abaisser les émissions de CO2 normalisées, et remonter la moyenne de masse des voitures vendues, dont dépend l’objectif en question…

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Francfort 2019 : Mercedes Classe A et B 250e PHEV"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est comme d’habitude… Suivant le profil d’utilisation de la voiture.
Pour le trajet domicile-travail sur 360 jours par an, c’est parfait et encore mieux qu’une simple HEV.

killa06
Invité

La dernière phrase veut dire que plus elles sont lourdes plus elles peuvent émettre de co2 ?

SGL
Invité

Si elle fait réellement 70 km en full élec. C’est un petit exploit !
De quoi devenir une référence, maintenant le prix n’est pas non plus pour tout le monde aussi malheureusement.

RATP
Invité

les pauvres prendront le metro et le bus .

SGL
Invité

Alors il faut vraiment les plaindre parce qu’aujourd’hui, c’est vraiment à pied !

AXSPORT
Invité

Sauf notre porte parole du gouvernement……….

pat d pau
Invité

le GLE c’est 100km..

mps
Invité

Je verrais bien la même configuration sur la Megane. En GT, pour complet l’écart entre la 160 et la RS. je veux dire en plus de la futur version 1.6 atmo-hybride.

wizz
Membre

2 versions hybrides avec 2 technologies complètement différentes sur la Megane (ou de n’importe quelle autre voiture)? Peu de chance….

pat d pau
Invité

c’est pas le meme moteur, renautl prend le 1.6 nissan, mercedes prend le 1.3renault/mercedes.. ou plutot le 1.3 fabriqué par Mercedes…
Et les technos hybrides sont totalement differentes…
La collaboration merco renault restera sur le Kangoo pour le reste tt le monde est rentré chez soi… smart forfour/twingo, moteur essence 1,3 avec chacun son usine de fabrication.. Infiniti /merco.. tt ca c’est fini..

Pierre
Invité

L’idéal serait d’inverser le ratio thermique/electrique.
Je préfère avoir 250km en full électrique avec un petit réservoir de 10l (et un petit moteur de moins de 100 chevaux.

wizz
Membre

Pierre.
Cours acheter la BMW i3 REX

Pierre
Invité

Oui l’idée est proche, mais la i3 Rex tout comme l’Opel Ampera utilise le moteur pour servir de générateur aux batteries, pas à être utilisé comme moteur en tant que tel.

Bon j’imagine que les contraintes techniques sont nombreuses.

wizz
Membre
i3 Rex, oui en effet mais l’Opel Ampera, c’est en tout point identique au mécanisme de la Prius, peut fonctionner comme la Prius (hybride semi série/semi parallèle). En plus, l’Opel possède 3 embrayages dans son système permettant plusieurs modes de fonctionnement: https://www.cnetfrance.fr/cartech/fonctionnement-chevrolet-volt-hybride-39755580.htm -1 moteur électrique est relié au HSD. Le moteur N°1 est toujours solidaire avec le HSD. -2 moteurs électriques reliés au HSD. L’embrayage C2 est engagé (Clutch = embrayage) pendant que le C3 est débrayé. Les 2 moteurs élect cumulent leur rotations pour permettre à la voiture de rouler vite en mode élect, sans avoir à entrainer le… Lire la suite >>
wpDiscuz