Accueil F1 F1 Singapour 2019 – Qualifs : Leclerc, la passe de 3 !

F1 Singapour 2019 – Qualifs : Leclerc, la passe de 3 !

669
7
PARTAGER

Charles Leclerc signe une nouvelle pole position, sa troisième de suite après Spa-Francorchamps et Monza. Il fait désormais figure de favori pour la course de demain. Mais tout peut encore se passer.

La Formule 1 est dans la moiteur de la ville-état, pour les qualifications du grand prix de Singapour. La piste est typique, urbaine, bosselée, poussièreuse, éclairée artificiellement, avec des murs comme horizon. Il fait encore 30° au moment où s’élance la Q1, 35 sur la piste.

Lors des derniers essais libres, Red Bull est resté (trop) discret, à plus de 1 seconde de Charles Leclerc. Tout le monde estime que c’est LE circuit pour les monoplaces imaginées par Adrian Newey. Coup de bluff ? A noter que Perez a frotté fort le mur à l’avant-dernier virage et Racing Point a dû changer la boîte de vitesse. 5 places de pénalité.

On pourrait avoir quelques incidents avec les murs durant cette qualification. La Formule 1 réfléchit à un autre mode de pénalité pour éléments changés hors quota. Cela pourrait être du lest, mais certaines écuries (dont Renault) préféreraient un temps forfaitaire à observer lors d’un changement de pneumatique. Il est vrai que la place sur la grille est primordiale pour la course et que certains « abandonnent » les qualifications sachant qu’ils seront rejetés en dernière position. Cela gâche un peu le spectacle.

Q1 : Qui cache son jeu à l’avant ?

Kimi Räikkönen est le premier à signer un temps en 1:40.255. Mais il est vite remplacé en haut de la feuille des temps évidemment. Pendant ce temps, Carlos Sainz se plaint de ne pas avoir de puissance. Un souci avec la regénération ? Il se lance quand même pour un tour rapide. Un bug logiciel corrigé à distance ? A noter qu’à part les Mercedes, en mediums (jaunes) tout le monde est en tendres (rouges). Les mediums ne sont pas assez performants et on s’attend à avoir une qualification uniquement en tendres.

Bon pour Sainz le souci est résolu. Leclerc s’installe en tête en 1:38.014. Les Mercedes ne sont qu’à 6 dixièmes avec Verstappen en 2nde position. Stroll est le premier à aller frotter un mur, visiblement pas de dégât sur sa Racing Point. A 10 minutes de la fin de cette Q1, Kubica, Hülkenberg, Ricciardo et Gasly n’ont pas encore de temps. Vettel est à 9 dixièmes de Leclerc.

Tout le monde a un temps désormais. Il reste 7 minutes et pour le moment, Kubica, Russel sont loin, Magnussen et Grosjean à peine moins loin. Räikkönen pour le moment en zone rouge. Vettel s’est hissé derrière Leclerc. Certains ressortent pour les dernières minutes. Les Mercedes sont en tendres. Pour un tour de reconnaissance pour la Q2 ?

Bim ! Bottas et Hamilton montrent les dents en signant 1:37.317 et 1:37.565 respectivement. Gros effort de Magnussen pour s’en sortir, Räikkönen aussi et Perez idem. Malheureusement pour eux, Kubica, Russel, Grosjean, Stroll et Kvyat ne passent pas en Q2. C’était très tendu, Kvyat est éliminé pour 15 millièmes. Entre Perez 14e (1:39.909) et Stroll 17e (1:39.979) il n’y a que 7 centièmes ! Même pas un souffle.

Q2 : 5 équipes au top

Bon, on sent que les choses sont plus sérieuses car personne ne traîne au stand. On craint un drapeau jaune ou rouge, assez communs sur un circuit urbain. Les Mercedes sont parties devant tout le monde. Bottas signe le temps de référence 1:37.146, battu juste après par Hamilton en 1:37.061. Mais, Leclerc met tout le monde d’accord en 1:36.930. On continue un peu le jeu de dupes.

Verstappen s’intercale entre les deux Mercedes. Vettel est 5e. Suivent Norris, Albon, Sainz, Ricciardo et Hülkenberg pour le top 10. Magnussen est dernier. Sa Haas montre visiblement ses limites et il aura du mal à aller plus vite. En revanche, entre la 9e et la 13e place, on est en 4 dixièmes et tout peut (va) encore bouger. Hamilton a brossé légèrement le mur, mais Räikkönen l’a frapper un peu plus fort. A surveiller.

Pour le moment sont éliminés Giovinazzi (pour 1 dixième), Gasly, Perez, Räikkönen et Magnussen. Il reste 6 minutes. C’est désormais bientôt la fin, tout le monde repart au dernier moment. Vettel prend la tête mais Leclerc lui reprend. 1:36.650. On a les deux Ferrari en tête. Derrière, Pérez échoue pour 4 centièmes à passer en Q3. Giovinazzi, Gasly, Räikkönen ne peuvent pas se sortir de la zone d’élimination, pas plus que Magnussen.

On a donc les deux Ferrari, les deux Mercedes, les deux Red Bull, les deux McLaren et les deux Renault. Bien malin celui qui peut savoir qui va signer la pole avec tout cela.

Q3 : Leclerc dans les dernières secondes

C’est le moment où on abat ses cartes. Plus de bluff. Sainz, Vettel puis Leclerc partent en piste, suivis par les Mercedes. En piste, c’est un « jeu » pour se placer. Vettel s’est placé en tête. Vettel allume les secteurs en violet (meilleur temps) et signe un 1:36.437 ! Superbe tour.

Bottas est à 1 seconde ! Comme Hamilton ! Leclerc se casse aussi les dents sur le temps de son coéquipier pour 354 millièmes. Verstappen est juste derrière, 3e provisoirement. On attendait les Red Bull, visiblement ce sont les Ferrari qui seront à la fête à Singapour. Très étonnant le temps très mauvais des Mercedes, moins bon qu’en Q2. Ferrari fait son écart dans le 1er et le second secteur. Derrière, on trouve Albon, Sainz, Norris, Ricciardo et Hülkenberg.

Tous les pilotes ressortent pour leur seconde tentative. Il reste 2 minutes. Vettel est en retard sur son propre temps. Leclerc signe le meilleur premier secteur. Vettel avorte son tour, il a fait une erreur. Verstappen reste 3e pour le moment. Leclerc signe encore une pole ! Enfin, il reste les Mercedes. Albon grimpe 4e. Hamilton se hisse 2nd ! Bottas ne peut faire mieux que 5e.

Ces deux dernières minutes ont été très intenses. Au final, Leclerc signe sa troisième pole position d’affilée. Il devance Hamilton d’un peu moins de 2 dixièmes. Vettel est en seconde ligne, battu pour 29 millièmes par Hamilton. Avec lui on trouve Verstappen. Suivent Bottas, Albon, Sainz, Ricciardo, Hülkenberg, et Norris.

Avec une nouvelle pole et un circuit où il est compliqué de doubler, Charles Leclerc a une bonne opportunité de l’emporter encore. Mais Singapour et son tracé particulier réserve sans doute encore quelques surprises.

[Mise à jour 21h30 : Daniel Ricciardo a été exclu des qualifications et partira des stands. La Renault frappée du #3 a visiblement dépassée la limite de 120 kW que peut délivrer le MGU-K (récupération cinétique) en Q1. Même si la voiture a par la suite suivi les règles techniques, c’est l’exclusion pure et simple.
Tous les pilotes à partir de Hülkenberg grimpent d’un cran dans la hiérarchie. Perez recule de 5 place suite à un changement de boîte de vitesses soit 15e désormais.]

P # NAME
1 16 C.LECLERC
2 44 L.HAMILTON
3 5 S.VETTEL
4 33 M.VERSTAPPEN
5 77 V.BOTTAS
6 23 A.ALBON
7 55 C.SAINZ
8 3 D.RICCIARDO
9 27 N.HULKENBERG
10 4 L.NORRIS
11 11 S.PEREZ
12 99 A.GIOVINAZZI
13 10 P.GASLY
14 7 K.RÄIKKÖNEN
15 20 K.MAGNUSSEN
16 26 D.KVYAT
17 18 L.STROLL
18 8 R.GROSJEAN
19 63 G.RUSSELL
20 88 R.KUBICA

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "F1 Singapour 2019 – Qualifs : Leclerc, la passe de 3 !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zafira500
Invité

Décidément, il m’impressionne de plus en plus, Charles Leclerc. Une graine de futur champion du monde je vous dis.

Rowhider
Invité

Incroyable pole de Charles sur un circuit en théorie moins en adéquation avec la Ferrari, vraiment surprenant il faut croire que Ferrari ont réussi à renverser la vapeur.

Thomas
Invité

Jamais deux sans trois, alors allez Charles 😀

wizz
Membre

Singapour
Vettel à côté de Verstapen
Des souvenirs en perspective…

wpDiscuz