Accueil F1 F1 GP d’Italie : le Mugello et Imola lorgnent sur 2025

F1 GP d’Italie : le Mugello et Imola lorgnent sur 2025

313
2
PARTAGER
Imola

Monza vient de renouveler jusqu’en 2024 son contrat avec la Formule 1 pour accueillir le grand prix d’Italie, mais d’autres pistes transalpines sont déjà sur les rangs pour les éditions futures.

La bataille d’Italie se profile-t-elle ? Si Monza semble irremplaçable, d’autres pistes italiennes mémorables espèrent récupérer l’organisation du grand prix d’Italie. Il y a d’abord le circuit du Mugello, qui accueille déjà le grand prix d’Italie MotoGP et qui fut souvent utilisé par des équipes de F1 pour des essais privés par le passé. La belle piste toscane, propriété de Ferrari, avait déjà été pressentie pour remplacer Monza à l’époque où le circuit lombard était sur la sellette pour l’organisation du grand prix. Luca di Montezemolo, quand il était encore président de Ferrari, avait fortement soutenu cette idée. Mais une mise à niveau des infrastructures serait indispensable.

Imola vient de se rajouter dans la course. Le tracé Émilie-Romagne avait déjà été l’hôte du grand prix d’Italie en 1980, avant d’être le théâtre du grand prix de San Marin jusqu’à sa disparition du calendrier de la F1 en 2007. Sa légitimité est liée également à l’histoire de Ferrari. Le tracé italien, de son vrai nom Enzo e Dino Ferrari, a annoncé la mise en place d’une étude visant à améliorer ses structures, notamment les hospitalités, les stands et le Paddock Club.

Celle-ci est confiée à la société Dromo, qui est déjà en charge des travaux sur la piste de Silverstone en Angleterre et de ceux du circuit de Zandvoort aux Pays-Bas. « L’excellent travail accompli par le président de l’ACI, Angelo Sticchi Damiani, pour maintenir la Formule 1 en Italie pourrait rouvrir la possibilité, même sur notre circuit historique, de voir les bolides rouges [Ferrari] et le retour de tout le cirque. » peut-on lire dans un communiqué de presse du circuit d’Imola. « Pour parvenir à un tel résultat, il est essentiel de bénéficier du soutien total des institutions régionales et métropolitaines, comme c’est le cas pour Monza et le Mugello. » Faute du label grand prix d’Italie, Imola pourrait-elle essayer de raviver le grand prix de San Marin ? Avec un calendrier qui se « nascarise », pourquoi pas !

Mais quoi qu’il en soit, si la qualité du tracé et l’histoire sont des éléments importants pour les fans, ce sera avant tout une histoire de gros sous.

 

Source : italiaracing

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 GP d’Italie : le Mugello et Imola lorgnent sur 2025"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lovehornby
Invité

Moi je vote Mugello !

Rowhider
Invité

Ni le Mugello ou Imola n’offrent ce que offre Monza à savoir une piste ultra rapide avec de gros freinages et vibreurs à prendre avec une voiture aux appuis minimum. Suffit de voir la quantite d’erreurs commises par les pilotes le week-end dernier pour comprendre le challenge offert par ce circuit.
Monza n’a pas d’équivalent au calendrier alors que les deux autres sont interchangeables: pour moi y’a pas match.

wpDiscuz