Accueil Jeux vidéos Barrichello et Montoya investissent à leur tour l’esport

Barrichello et Montoya investissent à leur tour l’esport

516
0
PARTAGER

Si la nouvelle génération de pilotes se montre très connectée, les anciens ne perdent pas la main et investissent également l’univers florissant et en plein essor de l’Esport. C’est au tour de Barrichello et Montoya de parrainer des compétitions.

C’est dans les années 90, avec l’apparition des premières simulations virtuelles assez réalistes comme Grand Prix 2 (PC) et Formula One sur Playstation (souvenez-vous !), que l’on a connu les premiers pilotes « gamers », tels Jacques Villeneuve qui avait appris les bases de certains circuits européens dans des jeux avant de débarquer en F1. Certes, Ayrton Senna fut un peu le précurseur en parrainant « Monaco GP » à la fin des années 80, mais les jeux orientés arcade étaient encore très éloignés de la simulation. Le temps des simulateurs high-tech était encore loin, mais la connexion entre réel et virtuel commençait tout doucement à s’opérer.

Vingt ans plus tard, le monde des compétitions automobiles esports a pris un envol considérable, d’abord avec les tournois Gran Turismo mais désormais avec le soutien officiel des instances dirigeantes,  tel Liberty media qui a mis le paquet dans les F1 esports series. La participation régulière de pilotes, comme Max Verstappen et Lando Norris, à des compétitions sur iRacing donnent aussi une grande visibilité à ces championnats.

Mais l’ancienne génération n’est pas larguée ! Après Jean Alesi qui a lancé son esports academy et Fernando Alonso qui a créé sa propre structure FA Racing esports en début d’année, deux autres vieilles gloires de la F1 investissent à leur tour le genre : Rubens Barrichello et Juan-pablo Montoya, eux-mêmes pilotes « en ligne » réguliers, ont investi dans Millennial Esports, et assumeront « des rôles d’ambassadeur et de conseiller spécial » au sein de la société qui a créé la league WFG (World’ Fastest Gamer) Son premier, champion, Rudy van Buren, a ainsi obtenu un rôle de simulateur dans l’équipe de McLaren F1.

« J’ai suivi le précédent succès de Darren Cox dans le monde de la course esport avec la GT Academy « , a déclaré Barrichello. « Je cours en ligne tout le temps et je vois la taille et la passion de la communauté. Je connais aussi l’envie des sponsors de s’impliquer dans la course esports, mais il n’y a pas beaucoup d’opportunités crédibles. J’ai examiné les projets actuels et futurs de Millennial Esports et j’ai estimé qu’il s’agissait d’un tournant pour le secteur, et je voulais être pleinement impliqué. »

Montoya a déjà été révélé dans le jury de la deuxième saison de WFG, qui se base principalement sur le jeu RFactor 2 et qui a développé un partenariat avec R-Motorsport, la structure qui engage notamment les Aston Martin en DTM.

« Je cours en ligne depuis de nombreuses années et j’ai récemment joué un rôle de juge dans la compétition de Millennial Esports », a ajouté le colombien. « J’ai vu la force de l’équipe derrière elle et j’ai décidé de m’impliquer davantage. Jusqu’à présent, il n’y avait pas de moyen simple d’investir dans cet univers. Millennial Esports a ouvert cette opportunité. »

 

Source : WFG

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz