Accueil WRC Valtteri Bottas teste une Fiesta WRC en Allemagne

Valtteri Bottas teste une Fiesta WRC en Allemagne

591
11
PARTAGER
Bottas WRC

Serait-ce le « plan B » évoqué par le pilote finlandais après le grand prix de Hongrie ? Ou juste une récréation durant la pause estivale du championnat du monde de F1 ? En tous cas, Bottas multiplie avec sérieux les essais en WRC.

Après avoir décroché une belle 5e place à l’Arctic Lapland Rally en début d’année, Valtteri Bottas a repris la volant d’une Fiesta WRC pour une séance d’essais en Allemagne. Une vidéo a été postée sur internet, montrant le pilote Mercedes à la recherche des limites d’adhérence et de maniabilité de la Fiesta sur des routes étroites et sinueuses. Cet essai intervient moins d’un mois après un autre essai, effectué en Finlande en juillet sur une Toyota Yaris WRC officielle.

« Bien sûr, quand vous êtes dans ce genre de situation et que vous voulez toujours courir en F1, il faut avoir un plan B, éventuellement un plan C (…) Donc, assurément, je réfléchis à des choses et j’en parle. C’est bien d’avoir différents plans, désormais nous devons attendre. »

Vu les rumeurs qui agitent le paddock sur son possible remplacement par Esteban Ocon en 2021 et quand on lit attentivement les dernières déclarations du pilote finlandais, impossible d’assimiler ces essais WRC à de simples tests plaisir. Il est vrai que Bottas, en cas d’éviction de Mercedes, aurait peu de marge de manœuvre pour rebondir en F1, si ce n’est dans une écurie de seconde zone. Difficile quand on vient de la meilleure équipe du monde… Ainsi, une reconversion en rallye pourrait être une option valable, d’autant plus que les baquets 2020 sont encore nombreux à pourvoir. M-Sport évidemment, mais aussi Toyota qui ne se satisfait plus de Meeke ni de Latvala. On imagine cependant mal l’équipe de Tommi Makinen engager un débutant dans son équipe officielle, quand bien même il s’agirait d’un pilote de F1.

Affaire à suivre….

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Valtteri Bottas teste une Fiesta WRC en Allemagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaiser Sauzée
Invité

Chez Toyota en venant de chez Mercedes. Pas sûr.
Avec un budget en plus chez Msport, pourquoi-pas…
Mais ça risque de finir comme Raikkonen et Kubica car les 2 disciplines sont tellement différentes et pointues dans leurs particularités respectives.

Yoly
Invité

Bonjour

Je suis étonné de voir a quel point il paraissait a l aise sur la terre par rapport a ses nombreuses figures de style sur asphalte.

labradaauto
Invité

…certains pistards, (pas tous) sont aptes à la reconversion.
Dans les gènes d’un conducteur finnois , il y a l’adhérence précaire à maîtriser. Un art distinct de celui de la conduite sans déraper sur la trajectoire piste.
Pourquoi pas pour Bottas exploiter une opportunité ! Voeux de bonheur !

Kaiser Sauzée
Invité

Le rallye c’est constamment s’adapter à un terrain et une adhérence changeants, chose inconnue en circuit.

Bernardo
Invité

absolument, comme des feuille mortes dans un virage en aveugle ou de la neige dans le Turini (ou une vache, cf Loeb en Argentine)
sans parler qu’à la moindre erreur c direct au fossé , talus , muret de pierre … ou dans les bois !

Bernardo
Invité

Raikkonen est bien finlandais aussi , on a vu ce que ça a donné . . .

labradaauto
Invité
On est pas tous pareil. Il y a l’étoile qui peut briller un temps pour une chose et continuer ou se voiler par des nuages plus tard ( la réussite). Le Rallye, le champion du monde des rallyes est le pilote le plus eclectique qui soit. C’est valable pour le pilote qui gagne le TT à moto. On a vu des champions du monde moto en échec au TT. Le rallye est ultra complexe. Certes à présent les pilotes en piste ou sur route ont les équipes techniques, des ingénieurs, des autos avec les pneus mises au point dans les… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

le pistard rapide qui s’assoit dans une caisse de rallye: ça peut faire scratch et crash illico. L’analyse est différente. On a vu des pistards se sortir beaucoup et finir champion sur route. Je ne donne pas de nom , on sait tous ici.

Bernardo
Invité

le rallye , y’en a qui ont essayé . . .
c comme la moto ça ne n’improvise pas (M. Schumacher avait essayé)
alors qu’à l’inverse John Surtees était passé de Moto GP en F1 en décrochant le titre ! …

wizz
Membre
invitons Rossi ou Marquez, et voyons ce qu’ils pourront faire face à des Hamilton, Vettel et autres… ce n’est pas la même époque, pas les même contextes à l’époque, c’était des amateurs, des gentlemen drivers (pas toujours gentle). On pouvait être assez bon pour gagner en moto et pas trop mauvais pour gagner en F1. Vu le niveau technologie à l’époque, une nouvelle trouvaille pouvait apporter un gain de plusieurs secondes, compensant le niveau d’un pilote. Toutes ces conditions ne sont plus valables de nos jours, avec des pilotes surentrainés, super spécialisés : voir Zarco, ou Rossi, ou Lorenzo incapables… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
On peut rajouter que bon nombre de pilote F1 ou moto étaient aussi aviateurs (guerre ou non). Et que beaucoup de pilotes faisaient plusieurs saisons en même temps (2 catégories de moto, F1 et F2, etc.). Les pilotes excellents dans une discipline et qui son bons dans une autre on en a plein. Loeb a tâté de la piste (GT, Le Mans, WTCC), du rallycross, et même de la F1 avec Red Bull a une époque. Schumacher a fait de l’endurance avant la F1 (placé par Mercedes chez Sauber au Mans), de la moto, etc. Räikkö ou Kubica ont fait… Lire la suite >>
wpDiscuz