Accueil Actualités Entreprise Tesla recherche un site pour une Gigafactory en Allemagne

Tesla recherche un site pour une Gigafactory en Allemagne

1350
31
PARTAGER

Si Volkswagen a démenti il y a peu vouloir s’unir à Tesla, il n’en demeure pas moins qu’à défaut de VW, le constructeur américain semble au minium vouloir se rapprocher de l’Allemagne. Pour notamment y implanter sa giga-factory  européenne.

Tesla à la recherche  d’un site en Rhénanie du Nord-Westphalie

Tesla serait en effet à la recherche de site pour une éventuelle usine dans l’Etat allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW), l’Etat le plus peuplé d’Allemagne. C’est en tout cas que ce qu’a indiqué dimanche le quotidien Rheinische Post, citant des personnes proches du dossier. Le journal ajoute par ailleurs que les premières inspections ont eu lieu.

A l’heure qu’il est, Tesla n’a pu être joint pour commenter l’information.

Tesla  attiré par l’Allemagne

En avril dernier, Elon Musk, le patron du constructeur de véhicules électriques avait déclaré dans un tweet en avril que la société « envisageait » de construire une usine en Allemagne.

L’année dernière, déjà, Musk avait déclaré que l’Allemagne constituait l’un des principaux choix de Tesla en Europe pour la construction d’une Gigafactory, ajoutant que « la frontière franco-allemande » avait du sens, « près des pays du Benelux ».

NRW, l’État le plus peuplé d’Allemagne, partage ses frontières avec les Pays-Bas et la Belgique.

Implantation plutôt en Basse-Saxe ?

Dans un article daté du 22 août, le Nordwest Zeitung indique quant à lui qu’après avoir laissé apparaître son intérêt pour l’Allemagne et la frontière franco-allemande, le constructeur semblerait finalement préférer une localisation à proximité des Pays-Bas, s’orientant vers l’Etat allemand de Basse-Saxe.

Lors d’un entretien avec le journal, Bernd Althusmann, le Ministre de l’Économie, des Transports et du Numérique de Basse-Saxe a en effet évoqué cette alternative. Il aurait même d’ores et déjà accompagné Tesla sur différents sites pressentis pour y une implantation de sa quatrième Gigafactory.

Selon le dirigeant politique, le constructeur américain aurait montré un intérêt particulier sur deux sites : le port de Emden – lequel fait face aux côtes néerlandaises – et l’Emsland, une région frontalière avec les Pays-Bas.
Bernd Althusmann a également ajouté que Tesla chercherait à implanter une usine dédiée à la production de ses modèles de véhicules électriques sans vouloir y fabriquer des batteries. Ce qui constituerait le cas échéant un important revirement de stratégie, le concept des Gigafactory était initialement de produire des batteries en masse pour faire baisser leurs coûts.

A noter que Tesla a installé son siège européen aux Pays-Bas, à Amsterdam. Il dispose également d’une usine d’assemblage à Tilburg, sur le territoire néerlandais. Laquelle pourrait bénéficier de la proximité de la Gigafactory européenne pour son alimentation en pièces.

Gigafactory en Allemagne : une aubaine économique

L’implantation d’une Gigafactory est en effet vue comme une aubaine de développement économique pour les collectivités territoriales allemandes.

Bernd Althusmann aurait ainsi eu confirmation auprès de Tesla que le futur site embaucherait entre 1 000 et 2 000 personnes. De quoi en faire un enjeu politique important, l’emploi de l’industrie automobile allemande ayant souffert des conséquences du dieselgate. Et de quoi faire les yeux doux à Elon Musk.

L’avis de Leblogauto.com

Les rumeurs et les articles concernant une éventuelle implantation de Tesla en Allemagne s’intensifient désormais.

Deux responsables de l’industrie automobile proches de Tesla et de VW ont récemment indiqués que le constructeur US serait actuellement à la recherche d’un site en vue d’implanter d’usine en Allemagne. Ajoutant que Tesla aurait d’ores et déjà exploré la Basse-Saxe près du siège social de VW et de ses plus grandes usines de fabrication. Selon eux,  malgré des coûts de main-d’œuvre élevés, une telle implantation permettrait au constructeur US de bénéficier d’une « énergie bon marché et renouvelable ».

L’objectif pour Tesla pourrait être notamment de rapprocher ses sites de production de la Norvège, pays où il se vend désormais plus de véhicules électriques que des voitures à moteur thermique. Si Tesla est le premier fournisseur de ce marché, il est toutefois confronté à d’importants et coûteux problèmes logistiques. Dans un tel contexte, le port de Emden pourrait être un emplacement stratégique pour le constructeur.

Sources : Rheinische Post, Reuters, Nordwest Zeitung

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Tesla recherche un site pour une Gigafactory en Allemagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Une usine alimentée aux EnR ou au lignite ? (un peu méchante comme question, mais malheureusement encore très vrai pour au moins 10 ans)

Yorgle
Invité

C’est exactement ma réaction au commentaires des deux responsables:
« permettrait au constructeur US de bénéficier d’une « énergie bon marché et renouvelable » »
https://www.electricitymap.org/?page=country&solar=false&remote=true&wind=false&countryCode=DE

Seb
Invité

L’Allemagne symbole de réussite attire toujours les plus grande multinationales , les jaloux vont maigrir 😍

bzep
Invité

Non détrompez vous c’est la France qui a attiré le plus d’investissements étrangers en 18 me semble-t-il. Faut pas toujours essayer d’affaiblir l’hexagone; un mal français hélas.

polo
Invité

C’est surtout le 1er marché Européen!

Daishin
Invité

Tesla n’est plus maitre de don destin, ce sont ses banquiers qui décideront d’une nouvelle usine.
Si ils coupent les vivres ce sera terminé.

amiral_sub
Invité

couper les vivres à une entreprise qui a un boulevard devant elle?

Daishin
Invité

Un boulevard de dettes oui tu as raison ..Sois tu roules en tesla sois tu es actionnaire .. dans les deux cas je n’ aimerais pas être à ta place .

bzep
Invité

Pour l’heure Tesla était seul sur le créneau haut de gamme, mais voilà que Daimler et sa force de frappe se réveille ainsi que le groupe VW… A suivre !

amiral_sub
Invité

Daimler et la EQC ? Allons ce n’est pas sérieux

bzep
Invité

Votre réaction me fait penser à Fiat.

Xavier
Invité
En Norvège ? Bof ! Au pays bas ou en Allemagne pour profiter des plus grands ports et des grands axes routiers, c’est logique. Est ce que tout sera fabriqué sur place ou bien est ce que les pièces viendront des US ? Tesla va t il acheter de l’acier allemand ? (Trump va étouffer) Si ça vient des US, les Tesla qui carburent à l’électricité se retrouveraient à carburer au fioul lourd avant d’être mises sur la route. (comme aujourd’hui). Du coup il serait intéressant de mesurer le bilan écologique d’une Tesla en incluant ce qui se passe avant… Lire la suite >>
bzep
Invité

Bin oui PSA par exemple qui importe des moteurs de Chine !

Xavier
Invité

Le fait que Peugeot ou tout autre constructeur le fasse d’une manière ou d’une autre ne change rien, n’est ce pas ?
Chaque auto à un bilan carbone et plus il y a d’éléments qui traversent la planète plus le bilan carbone est mauvais.
Le vrai bilan bien sur, pas le bilan qu’on nous vend à longueur de colonne.

polo
Invité

Il me semble que c’est fini les moteurs importés de Chine, c’était surtout pour compenser des travaux dans les usines Européennes et en plus ils étaient importés par train!

Yorgle
Invité

« le constructeur semblerait finalement préférer une localisation à proximité des Pays-Bas, s’orientant vers l’Etat allemand de Basse-Saxe. »
La NRW a plus de frontière avec les Pays-Bas que la Basse-Saxe.

bzep
Invité

La France a une grande frontière aussi avec le Bénélux. A Dunkerque ce serait mieux pour Tesla.

wpDiscuz