Accueil PSA Iran Khodro débute la production de la Peugeot 301 sans PSA

Iran Khodro débute la production de la Peugeot 301 sans PSA

13198
13
PARTAGER

Le plus grand constructeur automobile iranien Iran Khodro (IKCO) a débuté la production de la berline Peugeot 301 …. en affirmant n’utiliser aucune pièce du groupe PSA. C’est en tout cas ce qu’indique l’agence de presse iranienne Fars.

La reconquête de l’Iran par PSA gelée à cause de Trump

Les différentes entités du groupe PSA – Peugeot, Citroën et DS Automobiles – ainsi que son confrère français Renault, ont tous investi sur le marché iranien, ragaillardis par la levée des sanctions internationales contre Téhéran qui avait fait suite à l’accord sur le nucléaire établi en 2015. Mais l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche a désormais changé la donne … Les États-Unis sont ainsi revenus à une politique de sanctions contre l’Iran en mai 2018. Provoquant le retrait progressif des constructeurs du territoire iranien. Ces derniers redoutent en effet que Washington ne les sanctionne à leur tour pour avoir commercé avec l’Iran.

Selon les sources, 60 % des pièces de la Peugeot 301, nouvellement produite en Iran proviendraient de constructeurs iraniens, ce pourcentage devant atteindre 85% dans les prochains mois.

Hesham Yekke Zareh, PDG d’IKCO, a lancé la production du modèle en présérie le 15 juillet dernier, lors d’une cérémonie avec les ministres du gouvernement de Hassan Rohani.

Production de série dès mars 2020

Le dirigeant d’Iran Khodro a déclaré à cette occasion que IKCO prévoyait de débuter la production de série de la Peugeot 301 après la fin de l’année civile iranienne, en mars prochain, ajoutant que la société avait investi 60 millions d’euros dans le projet.

« Quelque 100 000 exemplaires de cette voiture seront produits au cours de la première phase et [la production annuelle] passera à 250 000 exemplaires au cours des quatre prochaines années sans aucun soutien de Peugeot », a-t-il déclaré.

Pas d’information sur  d’éventuels arrangements financiers avec Peugeot

Yekkeh Zareh a insisté pour que la voiture conserve le logo et la marque de Peugeot en France, alors que la société était considérée comme ayant renié ses promesses en quittant le marché iranien en juin 2016. On ignore si Peugeot a conclu un accord financier sur ce point.

Pré-commandes de 208 et 2008 et Citroën C3 non honorées

« En fin de compte, ces voitures appartiennent à Peugeot », a toutefois déclaré Yekkeh Zareh, ajoutant qu’IKCO lancerait des chaînes de production similaires pour les modèles Peugeot 208 et 2008, pour lesquelles des milliers de précommandes n’ont pas encore été honorées.

Car si Trump a changé la donne entre temps, l’intérêt des consommateurs iraniens pour les véhicules Peugeot n’a pas faibli quant à lui.

A noter en parallèle que le groupe SAIPA, deuxième groupe automobile iranien, qui a signé un contrat de production avec Citroën, a pris des commandes pour de nombreux modèles de Citroën C3 en Iran qu’il n’a pas été en mesure de livrer.

En mai dernier, la joint-venture Azermash établie en Azerbaïdjan et soutenue par l’Iran, a annoncé que la production de la nouvelle Peugeot 207 débuterait cet été dans l’usine de la zone industrielle de Neftchala cet été.

L’avis de Leblogauto.com

Les propos de Yekke Zare à l’encontre de PSA s’avèrent beaucoup plus tempérés désormais. S’exprimant dans le cadre d’un entretien accordé au média iranien IRIB en juin dernier, le patron de Iran Khodro avait ouvertement dénoncé Peugeot pour violation de l’accord établi, pointant du doigt sa décision de quitter l’Iran.

Désormais la presse parle d’un éventuel accord financier permettant au constructeur iranien d’user du logo de Peugeot. Yekkeh Zareh affirme lui-même pour sa part « que ces voitures appartiennent au constructeur français ».

Il est vrai que PSA pourrait y trouver son compte au final, bénéficiant ainsi en quelque sorte d’un allié iranien pour se refaire une place au soleil en Iran, alors que la demande pour les véhicules du groupe existe bel et bien.

Sources : Irib, intellinews.com, Fars

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Iran Khodro débute la production de la Peugeot 301 sans PSA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Scott
Invité

Il me semble que la 301 est fabriqué en Chine certainement que les pièces ils viennent de Chine ainsi que les moteurs

Stabak
Invité
C’est tout bénef pour PSA au final. Car même si ces 301 ne seront pas produites sous la supervision de PSA, qu’elles ne seront même pas comptabilisées dans leur stats et ne rapporteront aucun € à PSA, ces 301 non officielles permettront au constructeur français de rayonner sur place en attendant une éventuelles levées des sanctions américaines… Peugeot c’est le numéro 1 sur place. Même les 206 et 405 encore produites sur place se payent le luxe de figurer dans le top 3 des ventes… Et des Peugeot non officielles en Iran c’est pas nouveau au final. http://generation206.com/iran.html La «toute… Lire la suite >>
Scott
Invité

Increvable cette 206 de 1998……

Elisabeth
Invité

Bcp de 206 en Iran y compris version berline.

zeboss
Invité

le comble du gag pour PSA : le groupe voudrait se forger une place au soleil de Chine mais n’y parvient pas, tandis que le Lion sur une calandre se vend tout seul en Iran au point que même dans une tourmente politique d’une totale stupidité, la marque est réclamée à corps et à cris par les clients, et tout ça sans 4 roues motrices…
Même une fabrication de piètre qualité avec des pièces Chinoises se vend bien…

Abadan
Invité

Bien sur, déjà, l’Iran a je crois un retard technologique important à rattraper à cause de l’embargo. Ensuite, j’imagine que les industriels et les politiques iraniens veulent être indépendants des autres constructeurs automobiles occidentaux (non français) qu’ils jugent trop liés aux USA. D’où leur préférence pour Peugeot.

SGL
Invité

Tant mieux, si ça peut faire chi… le gros blond facho.
Et ça prépare « l’après » dans 5 ans, alors…

georges
Invité

Je dirai même : le gros blond carotte.
Qui d’après son épouse cette inclinaison vers la carotte viendrait d’un manque de patience de POTUS Trump.

Abadan
Invité

Je ne suis pas si optimiste que vous: Les américains considèrent l’Iran comme leur chasse gardée. Que le prochain président soit républicain ou démocrate, il continuera à faire chi… les français qui veulent aller investir en Iran.

polo
Invité

A mon avis il n’y a pas d’accord financier à cause des sanctions US mais PSA ne dit rien et laisse faire Iran Khodro avec peut-être même des échanges « techniques » entre les 2 groupes voire des échanges via la Chine ou la Russie.

wpDiscuz