Accueil Indycar Indycar 2019-Pocono : Will Power avant le déluge

Indycar 2019-Pocono : Will Power avant le déluge

475
3
PARTAGER

L’ovale ultra-rapide de Pocono accueillait la 14e manche du championnat Indycar 2019. Une course écourtée par les intempéries et émaillée encore une fois par un énorme crash, cette fois-ci sans conséquences fâcheuses, qui pose de nouveau la question de la sécurité sur les superspeedways.

Coup de théâtre dès le départ, avec un énorme crash impliquant 5 voitures, le tant redouté « Big One » ! Takuma Sato, trop optimise, tente l’extérieur sur Rossi mais se rabat trop tôt et brutalement sur le pilote Andretti, qui voit sa roue avant droite pliée net à plus de 350 Km/h ! Sato part en travers et percute Ryan Hunter-Reay. Les trois voitures, devenus incontrôlables, ont ensuite entraîné James Hinchcliffe et surtout Felix Rosenqvist. Le pilote suédois du Ganassi Racing a été projeté dans le grillage par la voiture de Sato en perdition, alors que dans le même temps le Japonais a terminé sa course en tonneau. Finalement, plus de peur que de mal, bien que Rosenqvist ait été amené à l’hôpital pour des tests, heureusement sans conséquences. C’est la catastrophe pour Alexander Rossi, l’un des prétendants au titre, qui perd gros d’emblée.

On notera que Sato n’a eu aucune remise en question (il a même affirmé que Rossi avait donné un coup de volant) et qu’aucune pénalité n’a été infligée! Si on a pu dénoncer le pointillisme exagéré des commissaires en F1, on peut dans ce cas déplorer le laxisme des commissaires américains, car Sato a commis une faute extrêmement grave. Une nouvelle fois également, la dangerosité de la piste de Pocono, où Robert Wickens a subi son terrible accident l’an passé, est clairement mise en cause…

Alex Rossi n’a pas mâché ses mots :

« Je n’ai pas eu un bon départ et c’était de ma faute, mais alors que nous étions trois de front, Sato était à l’extérieur. Je n’arrive pas à comprendre, après l’année dernière, comment Takuma pense que conduire de cette manière est acceptable, c’est scandaleux et déconcertant de couper la trajectoire à deux voitures à cette vitesse-là dans un virage sur une course de 500 km. Nous avons quelques jours pour rebondir avant de remporter des victoires, c’est tout ce qui compte à présent. »

Robert Wickens a justement commenté cet accident:

« Combien de fois devons-nous assister à la même situation avant de pouvoir accepter que l’IndyCar ne peut plus courir à Pocono ? C’est juste une relation toxique et peut-être qu’il est temps d’envisager une séparation. Je suis très soulagé (à ma connaissance) que tout le monde aille bien après cet effrayant accident. »

Après avoir été longtemps dominée par Simon Pagenaud, la course a été finalement remportée par Will Power après 128 tours bouclés sur les 200 prévus. La course a en effet été interrompue par l’arrivée d’un très gros orage. Après une saison en dents de scie, le pilote Penske s’impose donc pour la première fois de l’année, c’est sa 36e victoire en carrière. Il devance Scott Dixon et Simon Pagenaud, qui font tous les deux une bonne opération. Santino Ferrucci décroche une belle 4e place devant le leader du championnat Josef Newgarden qui limite bien les dégâts. 7e place pour Sebastien Bourdais.

Championnat :

1. Josef Newgarden (Penske) 535 points

2. Alexander Rossi (Andretti) 500 points

3. Simon Pagenaud (Penske) 495 points

4. Scott Dixon (Ganassi) 483 points

5. Will Power (Penske) 407 points

10. Sebastien Bourdais (Dale Coyne) 300 points

 

Sources et images : NBC Sports, Indycar

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Indycar 2019-Pocono : Will Power avant le déluge"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Quai20
Invité

Beaucoup de gens défendent Sato, j’avoue ne pas trop savoir quoi en penser en regardant ses tweets avec son on board 🤔

Quai20
Invité

https://twitter.com/TakumaSatoRacer/status/1163262642217279488?s=09 le dit tweet pour ceux que ça intéresse. C’est vrai que sur la vidéo on le voit pas changer de ligne

« Je n’essayai pas de dire que j’accusai Alex. J’ai juste été factuels et je m’excuse de la polémique qu’a créer mon précédent tweet. Maintenant je vous montre ceci pour vous prouver que je suis resté sur ma ligne. »

Thibaut Emme
Admin

Très difficile à dire. A 3 de front à l’approche d’un virage, il y avait des risques que cela frotte….mais dès le premier tour !
De mon avis (totalement subjectif donc) c’est Hunter-Ray qui repousse Rossi sur Sato à l’approche du virage (sinon Hunter-Ray aurait été trop à la corde).
https://twitter.com/IndyCar/status/1163174340789252096

wpDiscuz