Accueil Cabriolet Francfort 2019 – VW T-Roc cabriolet : Pourquoi ?

Francfort 2019 – VW T-Roc cabriolet : Pourquoi ?

1845
42
PARTAGER

Au salon IAA 2019 de Francfort, Volkwagen exposera le nouveau T-Roc Cabriolet. Une question se pose : pourquoi tenter de nouveau une formule qui a déjà échoué plusieurs fois ?

VW l’affirme, ce T-Roc Cabriolet « souffle un vent de fraîcheur sur le segment des SUV ». Du 12 au 22 septembre, on pourra juger en vrai à Francfort. Le véhicule sera commercialisé au printemps 2020.

Concrètement, le T-Roc cabriolet est un « 2 portes » 4 places. Les portières arrières disparaissent au profit de portières avant plus longues pour faciliter autant que faire ce peut l’accès aux places arrières. A l’arrière, une malle permet un accès « mesuré » au coffre. Ce dernier est largement amputé par le mécanisme de la capote et cube un peu plus de 280 litres (160 de moins que le T-Roc). L’empattement grandit de 4 cm et la longueur de 3,4.

La capote souple se déplie et se replie en 9 secondes seulement. On peut même la manœuvrer jusqu’à 30 km/h. Pour la protection en cas de tonneau, mais aussi pour le style, un arceau caché se déploie derrière les passagers arrières pour éviter que tout le monde ne soit écrasé en cas de tonneau. Evidemment la structure du pare-brise est renforcée pour faire office d’arceau à l’avant.

Deux moteurs essence

Pour le reste, le style est le même que celui du T-Roc classique. Pour la présentation, VW montre deux versions avec les packs optionnels Style et R-Line. A voir ce que cela donne en version « de base ». Ici, lignes de chromes, arches de roues noires, grandes jantes donne un certain « charme » au cabriolet haut perché.

Côté moteur, on trouve deux essence TSI. Le 3 cylindres 1 litre de 115 chevaux et le 4 cylindres 1,5 litres de 150 chevaux. Le couple est envoyé aux roues avant via une boîte manuelle 6 rapports. Pour le 150 chevaux, une boîte double embrayage à 7 rapports sera disponible en option.

L’avis de Leblogauto.com

Un nouveau cabriolet, c’est toujours bon à prendre tant ce type de carrosserie tend à disparaître du paysage automobile. Reste que des SUV cabriolet, on en a déjà eu. On citera le Nissan Murano cabriolet ou le Range Rover Evoque cabriolet. Tous les deux ont fait figure d’ORNI (*) sur le marché et n’ont pas (euphémisme) rencontré le succès escompté.

Ici, VW affirme que ce T-Roc cabriolet est le premier SUV cabriolet compact. A 10 cm de moins qu’un Evoque à capote on peut pinailler. Surtout, pourquoi Volkswagen pense que son T-Roc cabrio va rencontrer le succès là où d’autres se sont cassé les dents ?

Le côté cabriolet n’est pas antinomique du SUV, mais bien souvent, on prend un cabriolet pour le côté plaisir de la balade, et très souvent en simple 2 places, ou 2+2. Alors coup de génie ou coup foireux ? Selon vous ?

(*) ORNI objet roulant non identifié

 

Poster un Commentaire

42 Commentaires sur "Francfort 2019 – VW T-Roc cabriolet : Pourquoi ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rikiki
Invité

SUV ou pas, il me semble que les cabriolets sont  »passés de mode » depuis 2010 environ … Au moins moi je ne vois pas bcp sur les routes

Jc juncker
Invité

Quand est sorti la nouvelle mx5/ 124 ?
Les cabriolets généralistes ont quasi disparu. Reste encore pour quelque temps la golf Cabrio et la beetle Cabrio.

Finis l eos , les cabs Peugeot et renault

Invité
c’est bien pour ça que ce T-Roc cabriolet est présenté : pour moi, c’est plus une golf cabriolet maquillée en SUV cabriolet du fait que les SUV sont à la mode (contrairement aux cabriolets qui sont un peu passés de mode) qu’un vrai SUV cabriolet. Le seul soucis c’est qu’aucun SUV cabriolet n’a pour le moment marché. VW n’est pas vraiment habitué à prendre des risques comme ça. D’habitude ils attendent patiemment qu’une niche ai fait ses preuves avant de se lancer. A croire que le dieselgate (et scandales suivants) les ont obligés à être plus offensifs pour regagner en… Lire la suite >>
Commandant Tour
Invité
Ah le marketing…. franchement si on enlève les arches de roues en plastique, on est pas si loin d une auto normale, certes un poil haute , mais rien de vraiment baroudeur. Au moins elle a le mérite de proposer une offre de cab 4places, catégorie qui va devenir sinistrée sous peu avec la fin de l A3 et de la série 2. Gageons que cette absence de concurrence en fera un « succès » pas parce que c est beau ou pratique mais car elle est toute seule. Perso, c est pas ma tasse de thé, pas vraiment pratique (cf le… Lire la suite >>
Jc juncker
Invité

Il va viser ceux qui roule en golf Cabrio et qui veulent la changer. Ç est le désert les Cabrio 4p abordables .

koko
Invité

Le cab compact fait parti de l’ADN VW.
Il se renouvelle avec un suv, pourquoi pas ?
Au moins, ils ont le mérite de proposer un cab.
Ils sont peut être le dernier généraliste à proposer cette catégorie.
Bravo à eux.
Limitations de vitesse à tout va, plus canicules de plus en plus fréquentes, et si le cab revenait à la mode ?

Jc juncker
Invité

https://fr.motor1.com/news/364822/volkswagen-t-roc-cabriolet-2019/

Motor1 connaît le volume du coffre , apparemment pas vous .

On critique le conservatisme de vw , mais quand ces derniers ose sortir des sentiers battus , ça ne vas pas non plus . Il manque sûrement un lion ou losange à la place du vw pour être bien aç cueillis.

Nico
Invité

C est la réponse actuelle de VW au non remplacement de la beetle?

zemik
Invité

beetle juice

wpDiscuz