Accueil Brabus Francfort 2019 : Brabus s’attaque à la Mercedes AMG A 35

Francfort 2019 : Brabus s’attaque à la Mercedes AMG A 35

1400
5
PARTAGER
Brabus B 35 S

Depuis la sortie de la Mercedes-AMG A 45, vous trouvez votre A35 fade et trop lente ? Brabus va vous sauver ! Au salon IAA 2019, le préparateur allemand dévoilera la B 35 S avec ses 365 chevaux.

La Mercedes AMG A35 délivre en version « de base » 306 chevaux. Pour en avoir plus dans la compacte à l’étoile, il faut se tourner vers la A 45 (387 ch) ou mieux, l’AMG A 45 S et ses 421 équidés.

Ici, Brabus retravaille le moteur 4 cylindres turbo de 2 litres et propose deux « stages ». Le premier appelé PowerXtra permet d’avoir 44 chevaux de puissance et 60 Nm de couple en plus. Cela donne un total de 350 chevaux et 460 Nm. Tout cela, Brabus l’obtient en jouant sur l’électronique d’injection ou d’allumage et en augmentant la pression du turbo.

Pour l’étape d’après, PowerXtra+, Brabus retravaille la ligne d’échappement. Le silencieux est spécifique et fait maison. Il intègre une gestion de son pour que le moteur soit tout de même un peu plus soyeux aux oreilles. A noter qu’en sus, on peut prendre des sorties inox/carbone pour le look et que ces sorties sont même compatibles avec le silencieux Mercedes pour avoir le look sans les chevaux.

La Brabus PowerXtra+ B 35 S sort 15 chevaux de plus, à 365 chevaux mais le même couple de 460 Nm. Le tout est évidemment envoyé aux 4 roues via la transmission Mercedes 4Matic de l’AMG A 35 et la boîte double embrayage 7 rapports. Pour le look, les palettes de passage de vitesses sont en aluminium.

Avec le stage PowerXtra+, la B 35 S abat le 0 à 100 km/h en 4,4 secondes. C’est 3 dixièmes de moins que l’AMG A 35 4Matic, mais plus lent que l’AMG A45 et à fortiori l’AMG A45S qui le font en, respectivement, 4,0 et 3,9 secondes. L’honneur est sauf pour AMG.

Ramage et plumage

Evidemment, Brabus s’attaque aussi à l’extérieur. Le bas du bouclier est revu avec un « spliter » gauche et droite. Selon Brabus, en plus du style, cela permet d’avoir un train avant avec plus d’appui à haute vitesse. Brabus retouche également légèrement les entrées d’air latérales « pour router l’air de façon optimale ». A l’arrière, le préparateur remplace l’aileron AMG par le sien.

Pour le style, Brabus ajoute des jantes maison en 19 pouces appelées « Monoblock T ». Peintes en noir brillant, elles ont aussi des décors en carbone. Pour les pneus, on retrouve du Pirelli avec des P Zero rn 235/35 ZR 19. A l’intérieur, on pourra noter le pédalier en aluminium, les tapis en velours, ou des seuils de portes en acier inoxydable rétroéclairés. A la demande du client, Brabus peut évidemment aller plus lui et proposer de changer le revêtement des sièges, cuir et/ou Alcantara, en n’importe quelle couleur ou presque.

La Brabus B 35 S sera exposée au salon IAA de Francfort 2019 dans un peu plus d’une semaine. Pour le prix, comme toujours ou presque chez Brabus, c’est sur demande.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Francfort 2019 : Brabus s’attaque à la Mercedes AMG A 35"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mps
Invité

Payer 15 000€ pour une reprogrammation, plus une ligne inox, plus 4 pauvres jantes. Ah…et j oubliai le plus important, les tapis en velours. Alors ça fait, 350e+1500+1000+90= 2940 la messe est dite. Apres concernant Alpina, c’est autre chose, c’est plus poussé, de plus cela permet de rouler dans une « m » différente des autres sans que cela soit plus chère, voir même parfois moins chère. De même pour Abt, cela permet de se faire une transformer une Audi en « s » sens que cela revienne trop chère. Mais Brabus….

Seb
Invité

Alpina n’utilise pratiquement jamais de moteurs ///M sauf s’ils n’ont pas le choix ( comme pour la Z8 par exemple ) en général Alpina cherche justement à approcher la puissance des ///M , en prenant les moteurs les plus sportifs 100% BMW ( 35i 40i ect … ) 😉

labradaauto
Invité
le tuning : c’est allemand depuis le début de cette histoire qui a commencé avant les ans 1960 et ça ne s’arrête pas ! Moi ça me fait plaisir que des gens travaillent pour le tuning des voitures de série. On voit des déclinaisons à des stades différents chez tout le monde. Le client en redemande ! Bon:Pour gd nombre d’enseignes, le vrai tuning en passe par la cure moteur boite transfigurés, avec des allègements des pièces en mouvement. un bon tuning : ce n’est pas un catalogue d’accessoires ou pièces différentes. parfois et souvent les éléments d’origine autorisent une… Lire la suite >>
Seb
Invité

Le tuning c’est plutôt un dérivé du Custom qui à commencé aux Etats Unis dans le milieu des années 50 quand les jeunes modifiés leurs première voitures en donnant naissance aux premiers hot roads 😉

Bon c’était de la modif’ de carbu et ce genre de choses …. Bien avant qu’on foute des jantes chrome 23″ sur des Citroën Saxo diesel et des peintures rose fushia …. 😬

panama
Invité

Argl ça c’est de la street machine !

Si j’avais les moyens… (et si je n’habitais pas en France, bien entendu)

wpDiscuz