Accueil F1 F1-GP Hongrie : Verstappen battu par Hamilton et Mercedes

F1-GP Hongrie : Verstappen battu par Hamilton et Mercedes

956
10
PARTAGER
f1

C’est la dernière course avant la trêve estivale, il est donc important de réussir cette course pour partir l’esprit tranquille et confiant ! Avec Max Verstappen en pole position pour la première fois et les Mercedes de Bottas et Lewis Hamilton en embuscade, la bataille promettait d’être serrée sur le Hungaroring. Et elle le fut !

Il fait beau et chaud. La clé de la course viendra des pneumatiques, d’autant plus que le roulage a été insuffisant pour récolter des données à cause de la météo. Les leaders partent en mediums, avec à priori un seul arrêt pour passer en durs. Certains comme les McLaren partent en tendres, mais au-delà du top 10, tout le monde est également en mediums sauf Ricciardo. Les gommes tiendront-elles la distance ?

Départ

Bottas est agressif au départ, trop ! Il bloque les roues au freinage, se gêne avec son équipier et le touche même à l’arrière-gauche au virage 3 ! Mercedes a frôlé le pire. Son aileron est abimé, Il cède une position à Leclerc et dès le 2e tour, Vettel le passe également. L’arrêt semble inévitable. Verstappen est très bien parti et taille la route devant Hamiton, tandis que Gasly a été passé par les Mclaren et Raikkonen.

4e tour

Bottas, 5e, est déjà à 13 secondes, talonné par les McLaren ! Mercedes l’attend avec un aileron neuf, mais Bottas persiste en piste. Lewis Hamilton réalise le meilleur tour, restant à 2 secondes de Verstappen.

6e tour

Arrêt de Bottas, qui plonge au fond du classement. Il repart dernier. Les Ferrari sont déjà distancées à 7-8 secondes de la tête.

10e tour

Hamilton reste au contact de Verstappen, l’écart étant stabilisé à deux secondes. Plus loin, Ricciardo dépasse Stroll par l’extérieur au virage 2 pour la 16e place.

11e tour

Vettel entend à la radio l’exécution du « plan B ». Les Ferrari manquent de rythme, Leclerc est 1″ plus lent que les leaders. Wait and see ? La course est calme, c’est le petit train. On maintient des écarts de 1-2 secondes pour préserver les températures et les pneus. Ah si, Bottas a doublé Kubica !

15e tour

Nico Hulkenberg est talonné par Perez et se plaint d’un manque de puissance en ligne droite. Bottas poursuit sa remontée en doublant Stroll (de justesse), Giovinazzi et Russell.

17e/18e tours

Hamilton est toujours à 2 secondes de Verstappen, ce dernier s’inquiétant des conditions de vent. Les deux Toro Rosso ont failli sortir de la piste simultanément…un tour plus tard, les deux équipiers se battent roues contre roues sur tout le premier secteur ! C’est chaud, chaud, chaud. Kyvat garde l’intérieur dans le virage 4 et oblige Albon à lever le pied. Franz Tost doit transpirer…

20e tour

Bottas bute sur Ricciardo. Hamilton quant à lui se rapproche à 1″3 de Verstappen et maintient la pression. C’est Monaco à l’envers. Le néerlandais n’arrive pas à tenir le rythme du début de course et semble perdre du grip. Il faut tenir car s’il s’arrête, il repart derrière les Ferrari. Grosjean, parti en tendres, s’est arrêté pour passer les durs.

21e tour

Les McLaren et l’Alfa de Raikkonen, en tendres, font de bons chronos. La gomme tendre semble bien tenir la distance, alors que les pilotes en durs, comme Bottas, ont du mal.

23e tour

Les mécanos Mercedes sortent, mais fausse alerte. Voulait-on forcer Verstappen à s’arrêter ? Qui va stopper en premier ?

24e tour

Hamilton est dans la zone DRS de Verstappen, qui s’agace et trépigne de changer de pneus. Red Bull temporise. La stratégie va être intéressante. Sainz, en tendres, a roulé plus vite que Leclerc en mediums.

25e tour

Verstappen aux stands ! Il passe les durs et ressort juste devant les Ferrari, mais il y a du trafic. Hammertime pour Hamilton !

27e tour

Non, Hamilton ne s’arrête pas et reste en piste, ses gommes étant visiblement correctes. Mais quoi qu’il arrive, il ne pourra pas ressortir devant Verstappen qui signe le record du tour. Il pourra compter sur un second train de pneus plus frais.

29e/30e tour

Hamilton s’inquiète de la poussière de freins qui se dégage sur les gros freinages. Gasly a passé Norris et Raikkonen à la faveur des arrêts aux stands. Le pilote anglais a rencontré un souci sur la roue arrière gauche, il repart derrière Ricciardo mais devant Bottas qui est transparent.

31e tour

Arrêt d’Hamilton qui passe les durs. L’arrêt dure 4 secondes…

32e tour

Pierre Gasly passe Hulkenberg qui ne s’est pas encore arrêté, le voilà 6e. Bottas passe enfin Ricciardo en le croisant à la sortie du virage 1.

Tour 33

Lando Norris fait un joli extérieur sur Magnussen dans le premier virage. Hamilton fait le record du tour, reprenant 2 secondes en 1 tour à Verstappen. Il est revenu à 2″7.

Tour 34/35

Encore 1″5 repris par Hamilton sur Verstappen, il arrive dans la zone DRS ! Quel retour ! ça va chauffer !

Tour 36

ça se décroise dans la ligne droite ! Hamilton était très proche au freinage ! Au virage 2, Hamilton sort un peu large. La bataille est proche et se déroule dans le trafic.

Tour 37

Perez a ralenti Verstappen qui s’en débarrasse dans la ligne droite, Hamilton est toujours à moins d’une seconde. Leclerc remonte sur Vettel qui ne s’est pas arrêté, mais tout cela se passe à 30 secondes de la tête…

Tour 39

Hamilton est blotti derrière Verstappen, ça se décroise au bout de la ligne droite et dans le virage 1 ! Hamilton prend l’aspi et entre fort dans le gauche rapide en haut de la montée et tente l’extérieur, mais Hamilton sort large et doit laisser passer Verstappen ! C’était beau !

40e tour

Arrêt de Vettel, en 5″8. Il repart esseulé 4e.

41e tour

Hamilton est maintenant à 1″8 de Verstappen. A-t-il laissé passer sa chance ? Verstappen retrouve du rythme, l’anglais a peut-être grillé ses cartouches. La température des freins pourrait aussi le gêner, Hamilton doit donc temporiser.

43e tour

Leclerc est à 35 secondes de la tête. Bottas est sur le point de céder un tour aux leaders…pas la meilleure façon de défendre son volant pour 2020.

45e tour

Verstappen : « j’ai besoin d’avoir toute la puissance »

Horner : « tu l’as déjà »

48e tour

2e arrêt de Bottas, en mediums. Hamilton revient dans la seconde de Verstappen, 2e round bientôt ?

49e tour

Arrêt surprise d ‘Hamilton, en mediums ! Joli pari pour Mercedes, qui met une grosse pression sur Verstappen. Le pilote néerlandais est coincé. S’il s’arrête, Hamilton le passe. Il va falloir tenir !

50e tour

Gasly concède un tour à Verstappen…

51e tour

Meilleur tour d’Hamilton, mais il ne reprend qu’une seconde. Le rythme sera-t-il suffisant pour revenir ?

52e tour

Abandon de Grosjean. Bottas rentre dans le top 10 en doublant Kyvat puis Perez.

54e tour

Hamilton n’a rien repris à Verstappen sur ce tour, à la radio, l’anglais ne semble ps très convaincu…

55e tour

Le dernier tour de Verstappen, en 1’19″5, semble décontenancer Hamilton. La Red Bull ne s’effondre pas.

57e tour

Vettel est à 1 minute de Verstappen mais il remonte doucement sur Leclerc. La dernière marche du podium se disputera entre les rouges. Plus loin, Ricciardo et Magnussen se chauffent, le danois zigzague beaucoup. ça pourrait mal finir.

58e tour

Meilleur tour pour Hamilton, qui reprend du rythme après quelques tours moyens.

60e tour

C’est toujours très chaud entre Magnussen et Ricciardo. Le danois est sans surprise très rugueux. C’est un miracle qu’ils ne se soient pas encore touchés.

Hamilton se réveille et repart à l’assaut comme un damné. Il attaque fort et  reprend 1″5 par tour à Verstappen. 10 tours et 10 secondez d’écart ! Le champion du monde peut-il revenir ?

62e tour

7″8 entre Verstappen et Hamilton. Le suspense est à son comble !

63e tour

2″3 reprises par Hamilton en 1 tour ! 5″3 d’écart !

64e tour

« les pneus sont morts » déplore Verstappen.

65e tour

3″2 d’écart ! Hamilton fond sur le néerlandais ! 1’18″7 contre 1’21″1 ! Au fait, Bottas passe Norris pour la 8e place.

Red Bull autorise Verstappen à utiliser le mode qualif, mais le match semble inégal. 1 seconde d’écart !

66e tour

C’est la jonction !

67e tour

Sans coup férir ! Au bout de la ligne droite, Hamilton passe à l’extérieur, bien aidé aussi par le DRS.

68e tour

Vestappen s’arrête aux stands pour aller prendre le meilleur tour. Loin, très loin, Vettel a rejoint Leclerc. L’Allemand passe au bout de la ligne droite mais Leclerc a quand même défendu jusqu’au bout, en faisant un décalage très tardif. Les gommes blanches n’ont pas tenu, c’est indéniable.

69e tour

Meilleur tour de Verstappen, évidemment.

70e tour

Simon Pagenaud brandit le drapeau à damier pour Lewis Hamilton, qui avec Mercedes a réussi un très joli pari. Bravo ! Hamilton s’excuse presque d’avoir douté de la stratégie brillante et audacieuse de son team. 81e victoire ! Plus que 10 unités pour égaler le record de Schumacher !

Classement

Quelle victoire d’Hamilton ( sa 7e en Hongrie !) et de Mercedes ! Les stratèges ont eu le nez fin avec ce 2e changement de pneus qui a coincé Red Bull. Encore fallait-il que Hamilton remonte les 19 secondes sur Verstappen, avec seulement 20 tours à parcourir. L’entame du relais semblait vouer la stratégie à l’échec puis Hamilton a sorti une attaque maximale dans les 12 derniers tours. Un coup de poker magistral ! C’est peut-être aussi une façon pour Hamilton de répondre à Verstappen, qui dans certaines déclarations a relativisé le palmarès de l’anglais. Quoi qu’il en soit, on se dirige vers un duel Mercedes-Red Bull inattendu, car Ferrari a clairement montré ses limites en Hongrie. Vettel s’offre néanmoins le plaisir de devancer Charles Leclerc.

Carlos Sainz, avec sa 5e place, se rapproche de Pierre Gasly, 6e et encore mis sous l’éteignoir par son équipier. Un départ raté, un tour de retard…Aïe. Kimi Raikkonen décroche une belle 7e place pour Alfa Romeo, devant un bien décevant Bottas, Norris et Albon qui s’offre le dernier point. Les Renault sont au fond du trou, avec Hulkenberg 12e et Ricciardo 14e. Russell avec son tarpanel Williams se permet de devancer Stroll et Giovinazzi.

Championnat

Hamilton peut partir serein pour la pause estivale, avec 62 points d’avance sur Bottas. Le finlandais a définitivement craqué et Verstappen est en passe de lui subtiliser la 2e place du championnat, avec 7 points de retard seulement ! Vettel (156pts) et Leclerc (132pts) sont distancés, en espérant se refaire sur des pistes plus favorables comme Spa et Monza.

Au classement constructeurs, Mercedes est tranquillement devant (438 pts) contre 288 à Ferrari, qui voit Red Bull se rapprocher (244 pts). McLaren a pris une grosse option pour la 4e place, avec quasiment le double de points de son suivant Toro Rosso. Renault n’est que 6e (39 pts), talonné par Alfa Romeo.

f1

 

Images : F1

 

 

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "F1-GP Hongrie : Verstappen battu par Hamilton et Mercedes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Daishin
Invité

Le chat y fait koi ??

Jc juncker
Invité

Quel fin de gp .😎😎😎

Hämmertime . Quel jolie stragegie de la part des flèches d argent .

Ocon à la place de bottas à Spa 🙈🙈

r.burns
Invité

Trapanelle et non pas tarpanel. Et c’est féminin et non pas masculin. Merci de corriger 😉

Seb
Invité

Hamilton encore vainqueur ? Décidément …. 😮🤓

lataupe2B
Invité

Hamilton vainqueur oui mais il a dû cravacher, avoir une stratégie aux petits oignons. Vetel a étalé son expérience pour venir à bout de Leclerc. Mais Ferrari est si loin ce n’est pas rassurant. Plaisir de voir Mc Laren revenir petit à petit. Mal au cœur de voir Les William en bout de peloton même si il y a un mieux.

zak
Invité
À nouveau une très belle course ce qui n’était pas évident sur l’Hungaroring à priori. Superbe mano à mano entre Lewis et Max. Très inquiétant, le retard de la Scudéria qui s’accroit de GP en GP : gros problèmes de développement apparemment. Incroyable de voir que Red Bull avec 1 pilote et demi et un moteur Honda risque de devancer la Scudéria au championnat du monde des contructeurs d’ici la fin de la saison. McLaren est effectivement régulièrement la quatrième force du plateau cette année mais très loin des ténors tout de même. Je ne crois malheureusement pas que Mercédès… Lire la suite >>
Seb
Invité

« Mais Ferrari est si loin ce n’est pas rassurant »

Loin c’est un euphémisme ! Mercedes à pas loin du double de points au classement par rapport à Ferrari ….. 😂 Mercedes ne fait pas que gagner , ils survolent complètement la compétition la …. 😂

wpDiscuz