Accueil Actualités Entreprise Bosch : emploi impacté par la crise du secteur auto et le diesel

Bosch : emploi impacté par la crise du secteur auto et le diesel

1719
62
PARTAGER

Bosch affiche une nouvelle fois son pessimisme sur la santé actuelle du secteur automobile. S’il y a quelques jours à peine l’équipementier allemand a revu à la baisse ses prévisions, tablant sur une baisse de la production automobile de 5 %, il se veut désormais on ne peut plus clair sur les conséquences d’un tel marasme sur l’emploi au sein de Bosch même.

Bosch impacté par la baisse de la demande

Dans un entretien accordé au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, Volkmar Denner, le patron de Bosch a déclaré que l’évolution actuelle – à la baisse – du marché automobile et la crise du diesel auront un impact sur l’emploi au sein du plus grand équipementier mondial.

Interrogé sur un éventuel plan de suppressions d’emplois au sein de Bosch, alors que les constructeurs automobiles sont frappés de plein fouet par un net ralentissement des venets, le patron de l’équipementier a déclaré que Bosch se devait « bien évidemment » de « réagir  à la baisse de la demande ».

Le dirigeant estime en effet que « le marché automobile évolue très faiblement, beaucoup moins bien qu’attendu il y a un an ». Le « mal » semble profond à ses yeux puisqu’il selon lui, cela n’a rien à voir avec un mauvais pic   de courte durée, « qui peut être rapidement rattrapée. »

En dehors de la faiblesse du marché observée actuellement, Bosch s’estime particulièrement touché par le déclin des ventes de moteurs diesel, suite notamment au scandale du dieselgate.

Bosch va répercuter crise et déclin du diesel sur l’emploi interne

Deux facteurs – crise du secteur automobile et déclin du diesel – que l’équipementier met en avant pour tenter d’expliquer – voire justifier – les « répercussions » sociales qui devraient prochainement se faire ressentir au sein même de l’entreprise. Volkmar Denner a par ailleurs averti que les employés des usines spécialisées sur le diesel devraient être tout particulièrement concernés.

En janvier dernier, Bosch  avait d’ores et déjà indiqué que le net recul des ventes de véhicule diesel avait provoqué la perte de près de 600 emplois sur les 15.000 travaillant sur ce type de motorisation en Allemagne. Les interdictions de circulation des plus vieux diesels, désormais en vigueur dans plusieurs villes allemandes constituant autant d’obstacles concrets.

Face à un tel contexte, Bosch s’attend désormais à un chiffre d’affaires 2019 « seulement au niveau de l’année passée », période durant laquelle le montant des ventes réalisées par l’équipementier s’était chiffré à 77,9 milliards d’euros. Il y a quelques mois encore, Bosch, plus optimiste, tablait sur une « légère hausse ».

Volkmar Denner a d’ores et déjà prévenu que la société ne pourra pas atteindre le haut niveau de rentabilité » de 2018. Au début de l’année, Bosch tablait encore sur une marge de « près de 6% », contre 7% en 2018.

L’avis de Leblogauto.com

Avant même l’émergence de la crise qui frappe actuellement de plein fouet le secteur automobile, l’emploi semblait sur la sellette au sein de l’équipementier. Le déclin du diesel suscitant notamment l’inquiétude des salariés de l’usine de Rodez.

Tout laisse à croire désormais que l’équipementier tente de préparer le terrain à l’annonce de mesures de suppressions d’emplois en justifiant une telle politique par une recrudescence de mauvais indicateurs économiques dans le secteur.

Sources : Reuters, Süddeutsche Zeitung

Poster un Commentaire

62 Commentaires sur "Bosch : emploi impacté par la crise du secteur auto et le diesel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Hum, il y a un peu de culpabilité dans le dieselgate, non ?

Pourquoi Bosch ne s’est il pas plus Orienté vers les très à la mode batteries et moteurs électriques ? Vers le développement des hybrides et hydrogène…

On ne peut écarter un manque de leur part sur ces points.

SGL
Invité

S’il n’avait pas eu « tricherie » du groupe VW, le diesel n’aurait pas la réputation qu’il a aujourd’hui.
D’un autre côté, les diesels du groupe VW auraient été tous nettement moins alléchant au niveau performances.
Les petites voitures auraient été vendues principalement en essence, il aurait nettement moins de pollution dans les villes.
Le diesel serait « à ça place » là ou il est encore aujourd’hui (et encore pour au moins dix ans) le plus efficient.
Problème, nous sommes passés brutalement du loving diesel au bashing diesel du jour au lendemain fin 2015… D’un extrême à un autre, comme d’habitude.

labradaauto
Invité
très bonne analyse, surtout que les années ont et continuent d’apporter le progrès. Les diesels qui puent, qui n’avancent pas, c’est du passé. On a engagé en course les diesels et ils se sont montrés performants et endurants. J’étais comme tous jadis: Rien en mon esprit n’était plus péjoratif qu’un diesel. Pour moi, vu les progrès , c’est tout le contraire actuellement au point tel que personnellement je l’envisagerais en moteur annexe pour l’hybride . Un moteur diesel d’un engin moderne travaux public est plus propre que propre : vous mettez votre bras chemise blanche dans l’échappement inox, la chemise… Lire la suite >>
SGL
Invité

Les alternatives sont dans l’immédiat, l’électricité et l’E85.
« hybride et hydrogène » il faut voir au RQP à l’année, donc au cas par cas.

nouh
Invité

Logique, la diminution mondiale de la demande de véhicule ne fait que commencer. Bosch, un des acteurs principaux de l’automobile n’y échappera pas….. Et cela ne fait que commencer.

amiral_sub
Invité

le diesel est classé cancerigene par l’OMS depuis 2012 (https://www.liberation.fr/societe/2012/06/14/le-diesel-est-cancerogene-c-est-officiel-et-il-se-passe-quoi-maintenant_826081) , je ne pleurerait pas sur les entreprises coupables, le diesel est l’amiante du 21ie siecle: on sait que c’est dangereux mais on s’en fout on continue à en acheter/à en vendre/à en fabriquer

Luc
Invité

En même temps le Diesel a contribué à limiter le réchauffement climatique…

RBC
Invité
Parce que vous croyez que les véhicules diesel du XXIème siècle sont les mêmes vendus que ceux du XXème? Ce n’est pas parce que Volkswagen a triché qu’il n’y avait pas de succès chez certains constructeurs quant au traitement des polluants et particules fines émanant de ces véhicules. Le diesel n’est pas propre mais des progrès très nets avaient été opérés dans son traitement, même si cela restait loin d’être parfait bien sûr (cela vaut pour l’essence). Seulement la messe est dite et le haro unilatéral des politiques à son encontre s’est fait sans recul, sans autre considération que la… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

en globalité il n’y a pas d’impact sur l’emploi : les motorisations essence qui remplacent les diesel nécessitent forcément plus de main d’oeuvre parce que leur production augmente d’autant que le production des moteurs diesel diminue. On médiatise les usines qui vont mal mais on ne médiatise pas les usines qui embauchent. A écouter les médias on serait tous au chômage !

Luc
Invité

Des progrès ont été faits, mais mesurés sur des moteurs neufs. Qu’en est-il après 100000 ou 200000 km ? Le problème est que l’architecture des voitures (masse) n’a pas progressé dans le même sens…

amiral_sub
Invité

après 100.000km, vive les diesels!
Le stop and start n’arrête plus le moteur, le filtre à particule est bouché, la vanne egr souvent bloquée et les injecteurs fuient ou sont encrassés. Si le turbo n’a pas cassé en entrainant la casse complète du moteur (je n’invente rien ce ne sont que des cas réels de connaissances)
Le retour de la part de marché du diesel à ce qu’il n’aurait jamais du dépasser n’est que du bon sens.
Pendant ce temps l’ethanol ne représente que 2% des ventes, et les électriques idem, tous les 2 toutefois en forte croissance. Vive le pétrole !

SGL
Invité

@amiral_sub, le nouveau contrôle technique n’exige pas que les diesels doivent avoir les mêmes caractéristiques de pollution que celles qu’ils ont à la « sortie de l’usine » ?
… Si c’est le cas, qu’est-ce que l’on peut reprocher au diesel « moderne » ?
D’ailleurs, il est question que les futurs diesels puissent avoir le droit à la vignette Crit’air 1 !? Ce qui serait logique.

Max Lavache
Invité

Ben quand on voit certains diesels « modernes » et récents accélérer à fond et lâcher un gros nuage noir on se demande comment ils vieillissent effectivement et comment se passent les contrôles techniques… Je pense que c’est pour ça que les diesels n’ont pas droit au Crit’Air 1. On parle toujours des « nouveaux » et des « futurs » diesels mais le fait est qu’ils vieillissent moins bien que les essence.

SGL
Invité

@Max Lavache, il ne faut pas se tromper de coupable… ce n’est pas le diesel mais de la malhonnêteté des gens qui ont généralisé le « tube Afrique »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tube_afrique
Normalement, avec le nouveau contrôle technique, le problème doit être réglé théoriquement.
Les « nouveaux » diesels doivent contribuer à dépolluer le parc automobile Européen (avec les VE) courant la décennie 2020.
Surtout que certains moteurs essence deviennent plus polluant que les derniers diesels.

Max Lavache
Invité
Les tout nouveaux essence avec FAP (comme le tout dernier moteur 1.3 TCe FAP de Renault) polluent nettement moins que les diesels équivalents. Le diesel est tellement nocif et poussif à la base que cela fait des années qu’on ne peut plus se passer de d’injection directe à rampe commune sous pression, de turbo et donc de FAP et d’ajout d’urée (une vraie usine à gaz au sens littéral du terme) alors que les essence ont été longtemps négligés de ce côté là par les constructeurs. Les investissements dans le diesel ont été massifs par rapport à ce qui a… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Rappelons aussi que les émissions supérieures en condition normale d’utilisation des VW au USA qu’à ce qui était réglementé étaient encore toujours bien plus bas que celles de la majorité des concurrents.

Pas de quoi fouetter toute l’industrie sauf à avoir amplifié le problème par voie et voix de médias. Qui sème le vent…. On récolte aujourd’hui les conséquences (que je considère néfastes) de cette affaire par une orientation vers le tout électrique qui s’annonce encore plus catastrophique. Mais comme pour l’amiante soulevée plus haut, attendons de voir le résultat de ces batteries obsolètes.

Max Lavache
Invité
Ce qui s’annonce « catastrophique » c’est l’épuisement des ressources pétrolières bon marché et la pollution atmosphérique… Pourquoi malgré la loin Evin il y a plus de cancer du poumon chez les non fumeurs? Pourquoi il n’y a aucune étude sérieuse sur l’impact des moteurs à pétrole sur les poumons et qu’on continue à l’attribuer à 90% au « tabagisme passif » soi-disant? Même les gens qui ne fument pas de clope et ne sont plus en contact avec des fumeurs depuis la loi Evin choppent des cancers du poumon. C’est normal ça? La tuberculose était la maladie du 19e siècle à cause du… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

j’ai lu qq part qu’un homme avalait environ 60 kg de poussières dans une vie normale. les bagnoles émettent des particules, des poussières, ok. Combien de temps passe l’individu sur le trottoir à respirer les nocivités des véhicules ?
C’est très difficile de se livrer en conjectures ainsi. il y a les lieux de vie, professionnels ou autres qui influent.
on en saura plus plus tard peut-être.

Jc juncker
Invité

Ton mode de consommation alimentaire joue un rôle encore plus prépondérant dans ta santé que ton mode de travail . Mais bon dans un pays soumis à un fort lobbying agro industrielle , forcément ça passe mal …

Mwouais
Invité

Quel est le rapport entre une loi et le comportement des gens ? Le prix a diminué le nombre de ventes de cigarettes depuis 2004, les cancers sont patients pour info. Le tabac à rouler a lui augmenté ses ventes….
Mais les pesticides et l’urbanisation ont augmenté comme le stress et l’utilisation du cadmium et du cobalt (tiens !).

Maintenant sans dire que le diesel et l’ad-Blue ne sont pas une des causes, peux-tu m’expliquer pourquoi ne pas éradiquer la première et de loin des causes (cigarette) avant de s’acharner sur le diesel ?

Jc juncker
Invité

Baisse des ventes normales. L arbre qui cache la forêt . 1/5 français achete ces clopes à l étranger . Le lux vend 3 MiliArds de clopes et 3 tonnes de tabac /an . Ils sont 500.000habs dans le pays…. 85% du tabacs est vendus à des étrangers. Il y a quasi toujours autant de fumeurs , seulement on ne veux l avouer à demi mot ça serait avouer son échec dans ma politique de sante publique et monter un énième racket

Max Lavache
Invité
@Mwouais : Parce qu’on s’acharne sur la cigarette alors que ce n’est pas LA cause des cancers du poumon chez les non-fumeurs manifestement. Je parle bien des NON-FEUMEURS. C’est à dire des gens, et c’est la définition médicale, qui ont fumé moins de dix cigarettes dans toute leur vie. C’est dire comme c’est restrictif, et pourtant sans avoir refait d’étude sérieuse depuis des années on continue à attribuer au « tabagisme passif » plus de 90% des cancers… chez les NON-FUMEURS! C’est totalement absurde et ça cache quelque chose! La loi Evin aurait du faire diminuer le de 90% le nombre de… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Regarde la carte de mortalité par cancer du poumon en France et tu constateras une région du nord qui serait plus folle du diesel qu’un environnement tel que….Paris ?

Tout mettre sur le diesel n’est pas la meilleure analyse

Mwouais
Invité

Je me demande objectivement ce qui explique contradictoirement le pouce vers le bas…. On peut ne pas aimer le diesel (je l’utilise, je ne l’aime pas) mais la justification du cancer du poumon démontrée fausse majoritairement fait si mal à certains ?

Moins de cancer du poumon à Paris qu’à Maubeuge ou en Corse, le diesel n’est pas ‘tout coupable’

koko
Invité

@amiral
Entreprises coupables ou pas, ce sont des personnes comme toi et moi dont l’emploi est directement menacé qui vont en subir les conséquences du retournement du marché automobile.

amiral_sub
Invité

@koko au contraire dans mon domaine professionnel le business augmente grâce aux ventes de voitures « connectées ». Tout le monde ne fabrique pas des injecteurs diesel

koko
Invité

@amiral
Ton raisonnement est absurde.
Bosch fabrique des injecteurs diesel.
Donc on peut se réjouir si le marché se retourne et que des employés vont perdre leur job.

amiral_sub
Invité

pour chaque injecteur diesel pas fabriqué, il faut un injecteur essence de plus. Le malheur de Bosch Rodez c’est d’etre spécialisé diesel. C’est le management qui a fait une erreur

Mwouais
Invité

Sauf qu’il y a plus de 3 cylindres essence que diesel, soit 25% de ventes en moins 😉

wizz
Membre
le problème de l’usine de Rodez, comme beaucoup d’anciennes usines en Europe, c’est que l’UE a élargi aux pays de l’Est. Le volume de production de Rodez était déjà possible de faire absorber par les autres usines Par exemple, PSA avait travaillé avec le Japonais Ibiden pour développer le FAP. Ibiden s’est associé avec St Gobain pour construire une usine à Courtenay en 2001 et fournir son unique client de l’époque: PSA. De nos jours, les moteurs diesel ont besoin du FAP pour passer les normes, et les moteurs essence modernes aussi. La production des FAP a décuplé, a centuplé… Lire la suite >>
Jc juncker
Invité

Tu reprendras un petit saucisson et un verre se vin rouge avant de partir dans ta prius.

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.franceculture.fr/amp/societe/la-viande-rouge-serait-cancerogene-selon-loms&ved=2ahUKEwiYpeyqgfPjAhWizoUKHbawA-oQFjABegQIDhAI&usg=AOvVaw0Kgcv_7JSQUGcUxumdqeIm&ampcf=1

Je te paraphrase ……. On sait que c’est dangereux mais on s’en fout on continue à en acheter/à en vendre/à en fabriquer.

amiral_sub
Invité

plaignons nous des ondes du linky, du glyphosate, de la pollution des avions mais roulons au diesel (« propre » d’après la pub). Bizarrement le pot d’échappement n’est pas au centre du volant

SGL
Invité

Tu mélanges tout !
Au cas par cas, tous ces éléments ont parfois un bilan totalement différent.
Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.

amiral_sub
Invité

je ne mélange rien:
https://www.liberation.fr/societe/2012/06/14/le-diesel-est-cancerogene-c-est-officiel-et-il-se-passe-quoi-maintenant_826081

Paris suffoque sous le smog de l’Ozone dû au diesel pendant que d’autres villes bien plus grosses ont éliminé le problème il y a longtemps (ex: Tokyo, Los Angeles, etc). C’est un choix de protectionnisme industriel, mais c’était le mauvais choix.

Fin du HS

Le problème de l’usine de Rodez c’est le chemin choisi par la direction. Ils n’ont pas diversifié. Faut dire que Bosch est co-responsable du dieselgate (mais pas coupable?)…

wizz
Membre
SGL
Invité
@amiral_sub, tes chiffres datent de 2012 et parlent certainement des vieux diesels de l’époque, ceux d’avant l’an 2000, qui sont extrêmement polluants. Je ne défends pas une énergie contre une autre, à chaque période, il y a des énergies ou mode de propulsion qui sont plus ou moins meilleurs que d’autres. Je pense d’ailleurs, que la nouvelle génération de PHEV pourrait être une des nouvelles solutions prometteuses !? Mais enterrer trop vite le diesel peut se révéler être une nouvelle catastrophe écologique, les Hybrides et VE et Essence ne peuvent ne pas remplacer 100 % les diesels du jour au… Lire la suite >>
SGL
Invité

@amiral_sub, en même temps @Luc a raison !
Et puis ce sont surtout les diesels de plus de 10 ans mal entretenue… Que dire des diesels de plus de 15 ans !!!
Seul 30 % des plus anciens peuvent générer 70 % de la pollution.
Et puis se pose la condition ou comment le véhicule est utilisé principalement.
Remplacer, 100 % des diesels par des hybrides serait dans 1/4 des cas une très mauvaise chose et totalement contre-productive vis-à-vis d’un diesel moderne qui respecte les dernières normes.

SGL
Invité

L’idéal dans certains cas, serait l’hybride électricité-diesel… Mais commercialement cela ne marche pas.
Peut-être que, que les pro-élec sont viscéralement des anti-diesels et parfois, c’est le cas inverse.

labradaauto
Invité

exact et c’est ce que je viens d’écrire : l’idéal serait l’hybride Diesel couplé électricité !

amiral_sub
Invité

on a vu le succès des peugeot citroen hybrides diesel…

SGL
Invité

@amiral_sub, avoir raison n’est pas forcément populaire !
… et n’est pas plus vendeurs pour autant.

Mwouais
Invité

Le problème de l’hybride diesel PSA opus 1 était qu’il était mal fichu et absolument pas confortable et efficace énergétiquement. Soit uniquement un produit marketing au final.

wizz
Membre

Volvo a fait pareil que PSA, hybrid4 diesel. Et en plus, c’était rechargeable, avec une énorme batterie en comparaison. Mais personne n’avait critiqué Volvo pour ses hybrides diesel mal fichus, pas confortables, pas efficaces énergétiquement….

Mwouais
Invité

Parce que la mise au point et le couplage à la boîte était plus réussi.

Personne n’oserait dire que les RXH étaient frugales et au mode de conduite fluide, si ?

wizz
Membre

parce que la Volvo était frugale? (lorsque la batterie est vide)

SGL
Invité

@ amiral_sub, dire ça sans prendre le temps de réfléchir et de vérifier, c’est risquer de récrire l’histoire, les 3008 HYbrid4 ont été l’hybride le plus vendu en Europe pendant une période (mieux que les hybrides Toyota).
En 2013, un Peugeot 3008 vendu sur cinq en Europe l’était avec la technologie HYbrid4
Poids, batteries trop faibles, boîte catastrophique et surtout le diesel bashing lié au dieselgate (merci VW) à ruiner la carrière pourtant extrêmement prometteuse au départ.
https://www.challenges.fr/automobile/essais/peugeot-3008-hybrid4-le-bilan-consommation-a-la-loupe_2573
PSA a manqué de persévérance à l’époque, mais ils ont frôlé la faillite aussi durant la même période.

Michel
Invité

Tu viendras expliquer ça aux 2000 salariés de BOSCH RODEZ quand ils seront au chomage!

amiral_sub
Invité

il y aura mathématiquement 2000 salariés de plus dans les usines sous traitantes des moteurs essence

koko
Invité

Ouai c’est sur.
Et la marmotte, elle emballe le chocolat…
Tu devrais relire le titre de l’article.

amiral_sub
Invité

je n’abordais que le sujet de la bascule du tout diesel vers 1/3 diesel, 2/3 essence. Le marché automobile global diminue ce qui est logique après plusieurs bonnes années. Ce sont les cycles économiques.

Max Lavache
Invité

En fait c’est dommage que les constructeurs ne passent pas au circuit électrique 48v. Cela permettrait d’installer des turbos électriques « zéro lag » pour accroitre les performances, diminuer la pollution et la conso des moteurs essence et diesel et permettre un hybridation légère plus simple. Ces turbos électriques seraient un bon débouché pour Bosch et Valéo, que ce soit sur essence, diesel ou même hybride.

amiral_sub
Invité

sans vouloir revenir dans le débat, les hybrides toyota sont plus simples : pas de turbo, d’alternateur, de démarreur. L’hybride 48V est une invention pour contourner les brevets toyota

Max Lavache
Invité

Oui exactement comme le système Dynalto de Citroën mis au point dans les années 90. Si PSA s’était plus accroché aujourd’hui ils seraient en maîtres sur l’hybride comme Toyota.

Mais en ce qui concerne les turbos électriques il n’y a pas besoin que ce soit forcément une hybride, c’est surtout sur les 100% thermique que c’est intéressant. Les turbos électriques apportent un agrément de conduite supplémentaire car le turbo réagit instantanément. Chez Audi certains modèles sont déjà en 48v avec un turbo électrique, par exemple le SQ7 40 TDI.

wizz
Membre

l’hybride 48V dans les voitures, c’est juste un alterno-démarreur. C’est juste une amélioration de l’ancienne version qui fonctionnait en 12V. Il n’y a pas de volonté de contourner les brevets de Toyota (ceux concernant la Prius 1 sont maintenant libres de droit….pile poil à la sortie du Chrysler Pacifica hybride, qui a repris le principe de fonctionnement)

amiral_sub
Invité

avec l’hybride 48v, on conserve un moteur thermique classique avec sa boite de vitesse (souvent automatique), son turbo. Pour rappel les hsd toy n’ont ni boite de vitesse ni turbo ni demarreur ni alternateur (ni courroie de distribution)

Luc
Invité

Perso, je crains pour mon job car je suis dans l’automobile et je sais que tôt ou tard le marché se retournera. Et ça sera tant mieux, ça permettra l’émergence de nouveaux produits plus vertueux. En région parisienne, regardez votre vitesse moyenne, celle-ci est de l’ordre de 40km/h. Une trottinette electrique est aussi efficace qu’un SUV de 2.5 t pour aller au boulot. Reste à développer les pistes cyclables…

Max Lavache
Invité
Ne t’inquiète pas… Le marché auto est cyclique. Entre 2007 et 2013 il y a eu un creux énorme et depuis 2013 ça repart en flèche grâce aux investissements soutenus, à l’évolution des normes et des critères d’efficacité énergétique et de nombreuses innovations qui donnent envie d’acheter un véhicule neuf, comme les aides à la conduite, les nouveaux systèmes d’infotainement etc… Biensûr le marché va de nouveau être plus ou moins saturé sur certains segments mais je pense que la demande va quand même rester soutenue encore quelques années. Rien qu’en France chaque année il y a environs 700000 nouveaux… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

effectivement Paris est la capitale mondiale du 2 roues motorisé et du diesel, pas la capitale mondiale du vélo. Quant à la mairie de Paris, elle va voir les cyclistes en Falcon et en hélicoptère

Max Lavache
Invité
Bon après faut pas tomber dans le populisme primaire non plus… Pour moi c’est normal que les élus d’un certain niveau se déplacent en avion ou en hélico vu leurs emplois du temps et leur notoriété. Moi ça ne me choque pas. Sans être forcément de son côté il faut reconnaître que ça serait quand même long et compliqué pour Anne Hidalgo de prendre le Ouigo sans être importunée toutes les 30 secondes et faire l’aller-retour dans le courant d’une même journée. Et je pense pas que ça soit ça qui ruine la France non plus… Faut prendre un peu… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

faut savoir ce qu’on veut: si on a des discours écolo, on s’y tient. Ca me rappelle Nicolas Hulot et ses beaux discours mais qui filmait les baleines en hélico

SGL
Invité

Nicolas Hulot, n’est pas né écolo, mais il l’est devenu plus tard.
On a tous le droit de changer d’avis en mûrissant vers le bon côté !
… Heureusement.

Mwouais
Invité

Je conseille des pistes cyclables abritées, climatisées et molletonnées alors. Pour les packs d’eau des remorques à trotinette comme pour les enfants. Et un réseau ferré multiplié par 10 pour atteindre ses destinations lointaines.

Actuellement il doit y avoir plus de blessés en trottinettes et vélos qu’en voiture en ville. Il va bientôt falloir intégrer le coût sanitaire.

A quand la trottinette autonome ?

wpDiscuz