Accueil Droit routier Sécurité routière – juin 2019 : stabilité

Sécurité routière – juin 2019 : stabilité

159
7
PARTAGER

290 personnes sont mortes sur les routes de France Métropolitaine en juin 2019 selon les chiffres de l’ONISR (*). C’est le même nombre qu’au mois de juin 2018.

Du côté des accidents corporels, on en décompte 5 114 le mois dernier contre 5 420 en juin 2018. Cela représente 306 accidents corporels de moins (-5,6%). Quant aux blessés, 6 632 personnes ont été blessées contre 6 715 en juin 2018. Cela représente une baisse plus légère de 1,2%.

Contrairement aux derniers mois, les mortalités des piétons, cyclistes et motocyclistes sont stables ou en légère baisse. A l’inverse, celles des automobilistes et des cyclomotoristes sont en hausse. Plutôt en baisse tout récemment, la mortalité des jeunes (18-24 ans) repart à la hausse. 18 tués de plus en juin 2019 par rapport à 2018.

Tout va dépendre du second semestre

Sur le second trimestre 2019, on compte 74 tués de moins soit une baisse de 8% par rapport à 2018. Sur le premier semestre 2019, ce sont 1515 personnes qui ont été tuées. Par rapport à 2018, ce sont 9 tués de moins (-0,6%). Mais, c’est 26 personnes de moins que la moyenne des 5 dernières années (-1,7%).

Sur une année dite glissante (les 12 derniers mois soit de juillet 2018 à juin 2019), on comptabilise 3 239 tués contre 3 344 à la même période l’an dernier. Une baisse de 105 tués (soit -3,1%) que l’on doit à l’excellent second semestre 2018. Espérons que le second semestre à venir soit au moins aussi bon.

Evidemment, en cette période de grands départs en vacances, de fort trafic routier, mais aussi de soirées estivales et de weekends conviviaux, la plus grande prudence doit rester de mise.

(*) Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Sécurité routière – juin 2019 : stabilité"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Xavier
Invité

Ce sont donc des chiffres qui annonce une baisse qui aurait été plus forte si les radars avaient fonctionné mais qui l’est déjà grâce aux 80 km/h mais qu’il faut modérer par une météo différente de celle de l’année dernière ainsi qu’une circulation qui aurait plus être plus forte s’il n’y avait pas eu toutes ces manifestations.

lataupe2B
Invité

Les victimes tuées sur l’es trottinettes électriques rentrent t’elles dans les statistiques ?

Xavier
Invité

Je savais que ces statistiques n’étaient pas fiables !

lataupe2B
Invité

En clair les victimes d’accidents de la route en trottinette font augmenter le nombre de décès permettant ainsi au gouvernement de serrer encore plus la vis aux automobilistes et augmenter le nombre de radars. Il faudrait vraiment que le gouvernement fasse le distinguo entre toutes ces victimes. Victimes de la route certes mais aujourd’hui les chiffres brutes accusent systématiquement la vitesse . En ayant des catégories il serait plus simple de voir si la mortalité due à la vitesse etc est en baisse. Valable pour le reste aussi.

lataupe2B
Invité

Merci pour ces précisions

wpDiscuz