Accueil Ecologie Rouler à l’électrique (suite) : un « grand » voyage

Rouler à l’électrique (suite) : un « grand » voyage

2068
110
PARTAGER

Les nombreux commentaires suscités par l’essai de La Leaf électrique de notre ami Max nous ont incité à compléter cette première approche petits trajets par un « grand » voyage dont nous laissons à Max le soin d’en conter le détail.

L’Ile Bouchard-Cap-Ferret : petites routes

L’occasion s’est présentée d’effectuer un voyage en LEAF de plus de 250 km. Je dois accompagner mon club de plongée qui organise un séjour « enfants » dans le bassin d’Arcachon.

Distance à parcourir : un peu moins de 400 km suivant les itinéraires. Je fais le choix de deux options, pour tester le style de voyage :

  • À l’aller, petites routes, 80 km/h maxi. Je programme mon GPS avec l’option éviter les autoroutes et les tronçons à péages.
  • Au retour, grandes routes et même autoroute.

Un voyage avec une voiture électrique, ça se prépare !

Avant le départ, un coup de téléphone au camping « les Embruns » au Claouey, commune de Lège-Cap-Ferret, où nous avons réservé un bungalow pour cinq nuits, nous informe qu’il n’y a rien de prévu pour les voitures électriques, mais qu’une borne existe au Super U à 10 minutes de marche. Tout va bien, je pourrai recharger sur place.

L’application Chargemap indique une borne, deux emplacements jumelés avec chacune une prise standard 3kW et une prise type 2 accélérée 18 kW à chaque emplacement. Les commentaires sur l’application Chargemap sont pessimistes : « recharge impossible » apparaît souvent.

J’espère que la borne du Clouey sera réparée quand je la solliciterai.

La Leaf est livrée avec deux prises, une prise type 2 qui permet la charge sur prise domestique ordinaire 16 Ampères très lente (recharge complète en 21 heures) avec un câble fourni par Nissan. La même prise sur la voiture avec un autre câble Type 2 mâle femelle également fourni par Nissan permet la recharge accélérée sur la plupart des bornes et sur la WallBox de mon domicile. Accélérée ne signifie pas très rapide, c’est variable suivant la puissance de la borne, en tout cas plusieurs heures.

Enfin la recharge rapide avec une prise CHAdeMO (1) 50 kW effectue une recharge complète de ma Leaf en moins d’une heure, et à 80% en une demi-heure. Le câble est solidaire de la borne, il se termine par la grosse prise CHAdeMO qui existe sur la Leaf.

(1) CHAdeMO est une association réunissant des groupes japonais de l’industrie automobile et de l’électricité qui s’associent pour promouvoir des stations de recharge qui utilisent une norme commune.

L’acronyme CHAdeMO est une contraction des deux mots « Charge » et « Move » (charger et se déplacer) mais est aussi l’abréviation de la phrase japonaise « O cha demo ikaga desuka », soit : « Vous prendrez bien un thé pendant que la voiture recharge ».

Choisir et planifier la charge… et gérer les surprises

La recharge sur prise accélérée 18 kW nécessite plusieurs heures de recharge, cela convient pour dépanner ou pour recharger la nuit.

Dans mes prévisions de voyage, je privilégie les recharges rapides sur les autoroutes et dans les grandes surfaces Auchan, prise CHAdeMO 50 kW.

Je prévois donc une première étape l’Ile Bouchard-Cognac, 200 km.

Mon GPS me fait découvrir la France profonde, paysages champêtres, et routes un peu bosselées pour ma Leaf qui préfère nettement les bonnes routes. L’autonomie (250 km au départ) diminue de façon conforme aux prévisions. Nous décidons de manger à Melle et nous rechargeons pendant le repas sur une borne « accélérée ».

Après le repas, je constate que l’autonomie n’a pratiquement pas évolué, la recharge sur cette borne est vraiment très lente…

Nous partons vers Cognac et la borne d’Auchan est disponible et fonctionnelle sans même avoir besoin de s’identifier. Je branche la Leaf avec le câble CHAdeMO de la borne et la charge commence dans le ronflement caractéristique des recharge rapides. (400 Volts et 140 Ampères !)

Nous faisons quelques courses et revenons vers la voiture au bout d’un quart d’heure pour voir. 60% !

Une dame élégante me propose de brancher sa voiture quand j’aurai fini ma recharge. Elle me montre la trappe de recharge. Belle confiance et belle solidarité.

Nous allons nous rafraîchir (et passer un peu de temps) dans un bar de la galerie commerciale et au retour la Leaf est pleine.

En route pour notre destination. Un bouchon monstrueux me permet de découvrir une vraie qualité caractérisant la Leaf : la conduite dans les embouteillages… Nous avons contourné Bordeaux en un peu plus de trois heures ! La Leaf, avec la fonction E-Pedal qui assure le freinage jusqu’à l’arrêt de la voiture permet une circulation fluide sans effort aucun dans le flux des bouchons. Bien mieux qu’une voiture automatique, et cerise sur le gâteau, autonomie préservée.

Le lendemain nous cherchons à nous recharger à la borne du Super U de Claouey. La recharge est impossible, la trappe de la borne ne s’ouvre pas Nous passons une demi-heure au téléphone pour finalement renoncer. « Nous allons envoyer quelqu’un… »

La première borne accessible se situe à Arès à quelques kilomètres. Je branche la Leaf avec mon câble, sur la prise type 2, accélérée. La charge commence, et s’interrompt presque immédiatement. La borne affiche « recharge interrompue à la demande du véhicule ». Après deux ou trois tentatives, je comprends le problème, me traite de sombre crétin, comprends pourquoi la recharge de Melle m’a paru si faible. J’avais programmé ma Leaf pour se recharger sur la WallBox de mon domicile en heures creuses… de 23h30 à 7h30. Je l’ai déprogrammée et la recharge s’est déroulée normalement.

Pendant le séjour, ne le répétez pas, j’ai branché la Leaf avec mon câble « prise ordinaire » les nuits sur une prise du bungalow. Le matin, la Leaf était pleine !

Le Retour par autoroute et nationales

Le voyage du retour s’est effectué presque conformément aux prévisions, autoroute, routes nationales et deux recharges…

Borne annoncée sur l’autoroute sur les panneaux. Gros problème : la borne sur l’A10 de l’aire de Saint Léger m’identifie avec ma carte CHARGEMAP mais la charge ne démarre  pas. Je pense à un problème d’identification et j’achète en boutique une carte à 20 € ( vendue à la caisse Viennoiseries…). Même comportement de la borne.

Après 30 minutes au téléphone (je vais essayer de réinitialiser la borne etc…) et 45 minutes en tout, je renonce et nous partons à Cognac, chez Auchan. A signaler qu’un jeune couple voyant des retraités s’acharner à brancher, débrancher, est venu, pensant pourvoir aider. Ma femme commence à piaffer.

A ce sujet je déplore l’application au tableau de bord de la Leaf : « postes de charge disponibles ». Les indications sont fantaisistes. Un smartphone avec les applications Chargemap et Easytrip est plus efficace.

A Cognac, je fais la connaissance d’un charmant possesseur de Leaf de la génération précédente, qui est en train de recharger. Nous discutons en attendant qu’il ait fini sa recharge. Il conduit électrique depuis 5 ans je crois, il en est à sa troisième Leaf, il ne retournera pas au thermique… Il est tombé en panne « sèche » trois fois. Que s’est-il passé ? « Rien, un dépanneur est venu et a transporté ma voiture jusqu’à une borne, la dernière fois, c’est les gilets jaunes qui m’ont poussé 200 mètres, j’étais presque à la borne ». Il pense aussi qu’il y a un responsable du magasin chargé de veiller au bon fonctionnement de la borne.

Le voyage continue par la nationale 10, très confortable. A Poitiers, Auchan nous accueille, recharge jusqu’à l’Ile Bouchard. La borne est différente de celle de Cognac, elle demande une identification, mais elle est également gratuite.

Conclusion et enseignements

Conclusion du premier « long » voyage : 250 km d’autonomie à 80 km/h, c’est peu, et c’est contraignant. Il faut préparer son itinéraire et les outils (les applications Easytrip et Chargemap sont peu pratiques quant à la lecture des cartes, mais bien documentées).

Les indications des bornes sont en général illisibles par temps ensoleillé. Il y a des bornes mal entretenues, y compris sur autoroute. Au bout de quatre jours la borne de Claouey n’était toujours pas réparée, et il semble en être de même pour la borne de Saint-Léger. Enfin les bornes gratuites de la chaîne Auchan fonctionnent, mais elles seront bien vite saturées si le nombre des voitures électriques augmente.

Il existe à Noyant de Touraine une borne rapide, à l’extérieur de l’autoroute, sur une zone pouvant aussi servir au covoiturage. La borne peut servir à ceux qui sortent de l’autoroute, ceux qui y vont, mais aussi aux autres usagers (Installation du SIEL, service départemental de l’énergie). Intelligent, non?

La conduite d’une voiture électrique est pour moi toujours un régal, mais l’autonomie doit croître et le réseau des bornes de recharge doit progresser. (A ce sujet, Lidl de Joué-le-Tours a remplacé ses bornes par du matériel neuf et performant.)

Pour répondre à une autre question, oui, on peut très bien aller à la déchetterie avec les déchets verts: il suffit d’utiliser les sacs adaptés. Nous avons un grand jardin…

Pour aller plus loin

La conduite 100% électrique procure de nouvelles sensations :

  • Une conduite fluide sans à-coups
  • Un moteur silencieux
  • 0 émission de CO2 à l’utilisation
  • Un faible coût à l’usage grâce à un entretien réduit
  • Plusieurs modes de conduite (Eco, Normal et Sport)
  • D’excellentes performances grâce au niveau du couple du moteur : et oui, aussi surprenant que ce soit, une voiture électrique offre de belles performances, car la réaction du moteur est quasi instantanée.

Bonus écologique

Vous le savez, depuis 2007, l’Etat a mis en place un système de bonus/malus visant à récompenser les véhicules émettant un faible de taux de CO2 et à pénaliser les véhicules les plus polluants. Cette prime s’élève à 27% du coût d’acquisition pour les véhicules électriques, dans la limite de 6 000 €.

La prime à la conversion

Cette aide est destinée aux particuliers qui envoient leur ancienne voiture à la casse et achètent un véhicule peu polluant. Cette prime, cumulable avec le bonus écologique, s’élève à 2 500 € pour l’achat d’un véhicule électrique neuf.

Texte : Max, complété par Alain Monnot

Poster un Commentaire

110 Commentaires sur "Rouler à l’électrique (suite) : un « grand » voyage"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité
« Accélérée ne signifie pas très rapide, c’est variable suivant la puissance de la borne, en tout cas plusieurs heures. » Mais surtout variable en fonction du chargeur AC embarqué à bord de la voiture. La Leaf embarque un chargeur de 6 kW. Donc pas de secret pour charger une batterie de 40 kWh avec un chargeur de 6 kW il faut environ 8 h. Pour ce qui est des bornes accélérées, la très grande majorité a été déployée par les syndicats départementaux et présente une puissance de 18 à 22 kW. Cependant cette puissance est répartie sur les deux prises de… Lire la suite >>
Christophe
Invité
Pour ce qui est des bornes rapides (puissance > 40 kW), il y a 3 standards : – AC 43 kW utilisé uniquement par la Zoé avec le moteur Q, – CHADEMO utilisé par les japonaises, – CCS COMBO utilisé par les européennes, la TM3 et les coréennes les plus récentes. Le CHADEMO et le CCS COMBO sont en courant continu, ce qui veut dire que la borne intègre un transformateur AC/DC. Le connecteur CCS COMBO intègre un connecteur T2, ce qui permet avec un seul connecteur sur la voiture de recharger sur les bornes accélérés qui elles sont en… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Les bornes accélérées étant uniquement une prise avec gestion de l’accès sont beaucoup moins chères que les bornes rapides en DC qui doivent intégrer un transfo.

Une Zoé équipée d’un moteur Q (le moteur R est limité à 22 kW de charge) peut se recharger sur une prise 3P + T 63 A à la condition qu’il y ait une interface qui lui disent quelle puissance elle peut appeler.

Christophe
Invité

Liste (non exhaustive) des véhicules en fonction de leur puissance de charge en AC :
– 43 kW Zoé avec moteur Q,
– 22 kW Zoé avec moteur R et TMS avec option double chargeur,
– 11 kW TM3, TMS de base, triplettes PSA (e208, DS3, corsa-e) avec option, I3 avec option,
– 6 kW tous les autres mais quelque fois avec option (par exemple Leaf 1).

Mwouais
Invité
A la lecture de ceci, c’est évidemment autant l’état des bornes que leur disponibilité (je crois avoir lu 2 fois qu’on attend que l’autre finisse) qui pose aujourd’hui encore problème. Alors certes, l’autonomie des VE est en progression mais si demain la Hollande travers la France jusqu’au sud avec force de caravanes (tirées à l’électricité), les embouteillages sur les parkings des supermarchés/hypermarchés vont être une attraction et la caravane utile avant destination. Oui, le déploiement des bornes doit progresser (qui paie est autre chose car l’impact coût de recharge va s’en ressentir). Enfin, il faut vraiment vouloir attendre sur des… Lire la suite >>
Christophe
Invité

C’est sûr que cela fait envie d’utiliser un VE et plus particulièrement quand les seuls trajets faits en VP dépassent tous l’autonomie des VE.

beniot9888
Invité

Si tu fais tout le temps de long trajets, évidemment, un véhicule électrique n’est pas pour toi. Un peu comme un déménageur ne va pas acheter une MX5.

Ce n’est pas pour autant que la MX5 est une voiture nulle « va mettre une commode Louis XV là dedans ! », c’est juste que ce n’est pas adapté à l’usage.

Christophe
Invité
Deuxième document : RAPPORT de l’Anses – Particules de l’air ambiant extérieur – Impact sur la pollution atmosphérique des technologies et de la composition du parc de véhicules automobiles circulant en France Voir synthèse page 192 et 193 (196 et 197 du pdf). Le seul scénario qui amène une vraie diminution est le scénario Ambition Air avec une réduction du trafic (« -25 % des voitures particulières, -20% des véhicules utilitaires légers et camions) compensé par +75% du trafic bus Diesel et électriques, +50% du trafic deux-roues (essence et électrique) ») sur tous les polluants et sur les émissions de… Lire la suite >>
The Stig
Invité

Je me disais, « c’est génial, Christophe parle normalement, sans essayer de nous vendre encore et encore sa solution qui ne fonctionne pas pour tout le monde… »

C’était trop beau, patatras, ses travers reviennent…

Triste.

Je me vois donc dans l’obligation de vous le rappeler, comme à chaque fois que vous nous ressortez votre discours prônant les TC : non, ceci ne convient pas à tout le monde, ça ne convient même pas à tous les citadins.

Christophe
Invité

@The Stig
Et c’est quoi votre solution pour réduire la pollution sous les seuils OMS et atteindre la neutralité carbone ?

The Stig
Invité

Ah mais contrairement à vous je ne prétends pas avoir de solution universelle. Mais que vous le vouliez ou non, une majorité de personnes a besoin de véhicule particulier pour se déplacer. Vouloir prétendre le contraire est vivre dans une utopie, et vouloir l’imposer, c’est une dictature.

Les VE sont déjà un grand pas en avant. Que ça ne vous suffise pas, tant pis, mais vous ne forcerez personne à marcher dans vos idées.

Christophe
Invité

Imposer sa pollution aux autres et les affecter, ce n’est pas une dictature ?
Imposer ses émissions de GES et affecter le climat, ce n’est pas une dictature ?

« Les VE sont déjà un grand pas en avant. » Postulat sans aucune démonstration aucune. Non justement le rapport de l’ANSES démontre qu’ils n’apportent rien en terme de pollution aux particules. Et avec leur grosse émissions de CO2 à la fabrication, comment peut-on dire qu’ils sont un grand pas en avant.
Mis à part si on veut imposer aux autres ses propres choix.

The Stig
Invité

Voir discussions précédentes.

Christophe
Invité

Donc on retiendra que The Stig ne se sent pas concernés par les problèmes et qu’il trouve normal d’émettre des polluants et des GES et que c’est aux autres d’agir.

Mwouais
Invité
Évidemment que la fonction attendue prime. Ce qui nous bloque aussi est le prix en rapport à l’utilisation. Les véhicules électriques sont actuellement comparables à une chambre de bonne au prix d’un Loft parisien. C’est très bien de vouloir une citadine pour des fonctions basiques (quoique alors les écologistes avancent les transports en commun comme solution, soit), mais alors pourquoi s’encombrer d’une Leaf à cheval sur deux fonctions, d’une Zoé à « grande » autonomie pour circuler uniquement en ville parmi la flotte de trotinettes pareillement équipées ? Le tout au prix d’une Mercedes classe C de base. On attendra donc au… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ Mwouais
Tu viens de démontrer l’inutilité de la V.E.

Christophe
Invité

Melle est très bien pourvu en bornes de recharge.
Rien que sur la place du marché il y a 3 bornes de 22 kW.
https://espaceclient.alterbase.fr/station/index

Dans certains conditions, la puissance délivrée par la borne peut-être limitée par exemple si le réseau est très chargé, cela m’est arrivé à plusieurs reprises.

Xavier
Invité

Rouler en électrique n’est donc pas impossible. Il faut juste qu’il y ait très peu de voitures électriques sur la route.
Oui mais ça va changer, c’est normal, c’est le début 😉

Christophe
Invité

Non ce n’est pas impossible.
Il y a notamment un véhicule beaucoup plus efficace et rapide qu’une voiture qui roule à l’électrique : le TGV.
Et en plus c’est moins cher.

Xavier
Invité

C’est certain, de gare à gare c’est même très rapide

Thibaut Emme
Admin
@Christophe : moins cher ? Cela dépend des lignes…la SNCF prend un malin plaisir à nous faire préférer la voiture souvent (sauf à prendre son billet 3 mois à l’avance à des horaires à la gomme…). Le pbm du TGV et d’avoir tout fait pour le développer est que l’on a sacrifié les lignes peu rentables pour cela…faisant d’un réseau ferré dense un réseau équivalent à celui entre 1860 et 1870 (argh). Le TGV est moins cher si vous voyagez seul (et encore…). Mais dès qu’on est plus de 2, le TGV devient très vite très très cher. Quant à… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Le problème annexe est qu’on loge rarement à la gare même. Les frais annexes sont à considérer (taxi ou location de véhicule sur place).

L’avantage économique n’est alors jamais le bon. Le temps disponible au travail et le confort ‘de stress’ sont au mieux à considérer pour une activité professionnelle. Pour des vacances en famille….

Je n’ai pas l’impact environnemental du TGV cependant : masse/énergie/transporté. Il pourrait être étonnant.

Mwouais
Invité

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/51911_synthese-transport.pdf&ved=2ahUKEwjms5WpmtLjAhXR4KQKHZhgA9gQFjAAegQIBhAC&usg=AOvVaw3c2iW39l6UP9LI9Qcjn0pY

Reste à le lire avec retenue : je n’ai d’emblée pas vu ( en diagonale) les hypothèses de calcul : occupation TGV à 100%, consommation établie pour le mode voiture, coût environnemental de construction sur le principe du cycle de vie de l’infrastructure.

Ces rapports ne sont pas la Bible, ou justement si : à comprendre.
Et Deloitte produit des rapports, les moyens (compétences du moment) et finalités ne sont pas sans conséquence de prudence de lecture.

Christophe
Invité

@Mwouais
Ils ont bien utilisé le taux de remplissage constaté pour les différents modes.
Si on intègre l’infrastructure le train en ressort encore plus gagnant. Sur la LGV nord les rails ont été changés au bout de 20 ans, la plateforme peut faire 100 ans. Une autoroute c’est un enrobé tous les 10 ans.
En plus, on utilise pas de pétrole dans les métariaux pour construire les VF (sauf LGV BPL faite par des « routiers »).

Christophe
Invité
@Thibaut Emme Ma moyenne de coût en TGV est de 8 ct €/km.passager. Il y a de la marge avant que le train soit plus cher même à plusieurs et même en doublant la distance parcourue en passant pas Paris. Même en passant pas Paris, donc en allongeant la distance le TGV reste moins impactant que tous les autres modes (y compris IC d’ailleurs) tout en étant souvent moins long en temps. Par exemple pour aller à Vitré, le TGV par Paris est moins long qu’en voiture, moins cher et surtout moins impactant. Si j’essaye de faire le trajet par… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Christophe : je vous donne un exemple. Rennes – Paris. On suppose que vous habitez en banlieue de Rennes, à 15 ou 20 km, et que vous vous rendez en proche banlieue parisienne, mettons le Plessis-Robinson. Je passe la galère pour aller à la gare et pour aller de la gare à votre destination. Le billet de TGV de ce jour 26/07 départ 17h35 est à 90 euros pour 1 personne, 2nde classe, aller simple. En voiture, Rennes-Paris c’est un peu moins de 30 euros de péage et 350 km (moins mais bon arrondissons). Même à 10 litres aux 100… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Même un vendredi soir pendant les vacances d’été, il reste des trains à 68 € la place en « dernière minute » pour un départ le jour même.
En TGV, il y a gros avantage au moins je peux faire autre chose.
Et le trajet c’est 1h34 mini.

Thibaut Emme
Admin
Donc vous confirmez qu’à 2 on est gagnant même avec ces trajets aux horaires contraints 😉 La liberté de la bagnole est ce qui a fait et fait encore son succès. Encore plus depuis l’avènement des pompes 24/7 et que l’on n’a plus besoin de se poser la question du plein fait la veille, ou de où on va s’arrêter, etc. C’est entre autre ce qui revient avec les VE et c’est aussi ce que l’on a avec les trains. Tout le monde n’a pas envie de planifier tout à l’avance ni de se contraindre et de traverser une partie… Lire la suite >>
The Stig
Invité

C’est incroyable à quel point vous pouvez être de mauvaise foi sur le sujet des TC, vous qui insistez à longueur de temps pour que les autres arrêtent de trouver des excuses qui n’en sont pas à vos yeux pour prendre leur voiture…

Même quand on vous met les calculs sous les yeux, vous trouvez encore à redire…

Ça confirme mon idée (partagée apparemment) que vous êtes un fan tellement inconditionnel de la vision du tout TC que vous en occultez sciemment les inconvénients, quitte à être totalement à côté de la plaque.

Christophe
Invité
« Même quand on vous met les calculs sous les yeux, vous trouvez encore à redire… » calculs biaisés puisque considérant que les gens ne se sont pas organisés un minimum. A qui allez-vous faire croire que le guguss il sort de son boulot le vendredi soir à 18h et qu’il se dit tout de go, tiens aujourd’hui je vais aller en week-end à Paris. Il n’y a que ceux qui voyagent à titre professionnel qui à bord des trains payent plein pot, tous les autres voyageurs ont des tarifs réduits. C’est bien avec cette pratique tarifaire que la SNCF a un… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Christophe : vous ne comprenez pas que les gens ne veulent pas planifier 4 semaines ou plus à l’avance. La voiture a permis de rendre les gens libres de bouger quand ils veulent. Perso cela m’arrive très souvent le lundi pour le vendredi de décider où je vais passer mon weekend (je déteste planifier 6 mois à l’avance). Encore la semaine passée j’ai décidé d’aller voir le GP Rétro du Puy Notre Dame alors que ce n’était pas prévu. Impossible de faire le trajet en train sauf à y perdre la raison et mon weekend. C’est pour cela que les… Lire la suite >>
Christophe
Invité

« Mais vous mettez un prix à la liberté de mouvement ? »
https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/on-joue-tellement-gros-dans-les-18-prochains-mois-le-dereglement-climatique-proche-du-point-de-non-retour_3555243.html
Elle va pas peser bien lourd la liberté de mouvement.

Christophe
Invité

« Révolution ou effondrement. Dans les deux cas, la belle vie d’avant n’est plus viable. »

Phil
Invité

de Thibaut :
« @Christophe : vous ne comprenez pas que les gens ne veulent pas planifier 4 semaines ou plus à l’avance. La voiture a permis de rendre les gens libres de bouger quand ils veulent.  »
Mais tellement !!!
oublier ce point, gravé dans nos tête, est une condamnation assurée de toute transition.

Le train « à la japonaise » peut fonctionner : précision millimétrique des horaire, fréquences ultra élevée, réseau presqu’exclusivement haute vitesse… mais ça ne se substituera pas à tous les remplacements de la liberté totale qu’offre la bagnole.

Adrien
Invité

Plus un pouce Thibaut, mais les grèves !!! Elles jouent aussi en plus !!! Hahaha !!!!

Gautier Bottet
Editor

Moins cher ??? Pour une personne oui, mais pour une famille j’en doute…

Bizaro
Invité
Je ne connais aucun trajet TGV qui soit moins cher qu’un trajet en voiture, surtout en plein tarif. Surtout que la voiture c’est du porte à porte alors que le TGV c’est du grande gare à grande gare. Donc à rajouter tous les frais transports annexes et les temps de correspondances. La voiture c’est aussi un tarif unique pour toute la famille par trajet. En faisant voyager une petite famille sur 400km aller retour, 2 fois en TGV, je finance une vieille voiture économique. Après quelques années d’utilisation du TGV, non subventionnée pas sur que le TGV soit moins cher.… Lire la suite >>
wizz
Membre
On a tous une voiture. La plupart des gens a une voiture. Et parfois, pour un grand trajet, on a le choix entre prendre sa voiture ou prendre le train. On compare le prix du/des billet(s) de train vs…..le plein d’essence et péages. Dès lors, la voiture est moins chère en effet Maintenant, supposons que je sois Parisien, pas (encore) de voiture, pars en vacances chaque année à Nice et à Chaminix en train, ainsi qu’un abonnement RATP pour l’année. Si je souhaite devenir automobiliste, aller tous les jours au travail en voiture, aller en vacances en voiture, alors combien… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@wizz
Je fais souvent le test de demander à mes interlocuteurs de m’indiquer le coût de leur voiture soit coût annuel soit coût kilométrique.
Je n’ai jamais trouvé quelqu’un capable de me répondre du tac au tac. Et quand ils sortent une valeur elle est olé olé.

Jc juncker
Invité

10.50€/km. 😉

Jc juncker
Invité

Oups au 100 km. Soit 1,5 du km ç est déjà mieux

Bizaro
Invité
« supposons que je sois Parisien » C’est un peu cela le problème. Partir d’un « Supposons » pour établir une règle. « je sois Parisien » : partir d’une exception afin que MA règle s’applique universellement. Je sais (ou j’espère) que ce n’est pas votre propos, ni le sens de votre réflexion. Mais pourtant c’est bien l’impact que cela a : « je suis parisien la voiture est un non sens à mon style de vie, j’ai les moyens de m’en passer donc il faut bannir la voiture pour tous. » Il a fallu du temps pour que certains ouvre les yeux et acceptent la différence. Je… Lire la suite >>
Mwouais
Invité
C’est bien là la solution : offrir un moyen de mobilité à tous : que ce soit la voiture pour certains (taille et motorisation adaptée à leurs besoins) ET une possibilité de transports en communs efficace comme alternative à la voiture pour plusieurs catégories de passagers: urbains ou peri-urbains à mobilité presque fixe. Soit le fait que chacun puisse faire son bilan financier (et carbone si ça l’amuse). Mais la raison de payer un malus pour pouvoir émettre du CO2 à force de jolie Mustang V8 est une arnaque fort centrée sur l’automobile. Est-il interdit qu’elle soit plaisir cette automobile… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Bizaro
Pour payer le plein tarif sur le TGV, il faut le faire exprès.
Un trajet de 400 km cela nécessite un minimum de préparation même en voiture, cela ne se décide pas sur un claquement de doigts.
Donc la comparaison TGV plein tarif / voiture est biaisée d’entrée de jeu.
Elle est d’autant plus biaisée qu’en payant le train je paye une partie du péage de l’infrastructure qui finance celle-ci (construction et entretien). Si il y a bien un mode ultra subventionné, c’est bien la voiture (y compris les autoroutes d’ailleurs où les dernières construction ont bénéficié de subventions).

The Stig
Invité
Mais même avec vos tarifs réduits, dès qu’on est plus d’une personne, à de rares exceptions près, le train n’est PAS RENTABLE. Mais bon, vous êtes tellement dans votre bulle que vous ne voulez pas voir. Il n’y a pas plus sourd qu’une personne qui ne veut pas entendre. Arrêtons la discussion, sinon le schéma habituel va revenir : vous allez manquer d’arguments logiques, et donc vous allez nous ressortir un lien comme plus haut, et d’ailleurs à ce propos la réponse en images de Thibaut est magnifique et très juste. Comme je le disais à une autre personne ailleurs,… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

60cts/km pour rouler en 308 diesel, donc 240€ pour 400km
Le TGV est bien moins cher, même à 2 personnes
https://www.automobile-club.org/actualites/la-vie-de-l-aca/budget-de-l-automobiliste-de-l-aca-avril-2019

Bizaro
Invité
« Le budget total de la 308 diesel atteint 9 476 € exactement pour 15 910 km parcourus. » C’est sûr que prendre un diesel pour faire 16000km, on part direct avec un gros handicap. Parce qu’il faut avoir un sérieux problème de « logique » pour choisir un diesel et ne parcourir qu’une si petite distance annuelle. Et puis là on compte aussi la décote à partir d’un véhicule neuf. Tomber sur un TGV neuf c’est royal et surtout très rare. Donc dans ce cas là il faut compter aussi la part des impôts qui ont payer pour l’achat et l’entretien du train,… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@The Stig
« Mais quelles solutions réellement applicables en masse ont été amenées? » ce qui revient à dire que l’on n’est pas responsable de ses propres émissions et que l’on attend que la solution vienne des autres.
Et du coup on en vient à déformer la réalité avec des « qu’il pollue beaucoup pour un VT, ou moins mais quand même un minimum pour un VE », c’est tellement pratique cela permet de se dédouaner de ses propres émissions et responsabilité.

The Stig
Invité

@Christophe
Voir discussions précédentes. Vous êtes bouché, marre de me répéter.

Christophe
Invité

Jamais aucune solution dans le discours de The Stig.
Donc on retiendra que The Stig ne se sent pas concerné par les problèmes et qu’il trouve normal d’émettre des polluants et des GES et que c’est aux autres d’agir.

Bizaro
Invité
« Un trajet de 400 km cela nécessite un minimum de préparation même en voiture, cela ne se décide pas sur un claquement de doigts. » Tu serais surpris en 2019 en France ce que le monde actif est capable de réaliser en voiture… Il faut peut-être des vaccins pour franchir les murs de la cité est s’aventurer en terra incognita. Mais effectivement un trajet en TGV, il faut réserver à l’avance plus ou moins looooooooooooooongtemps en fonction de la période de l’année. On doit même vérifier les heures en fonction de leur prix qui varient du simple au double. Et on… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Bizaro
« Effectivement le billet de l’usager ne couvre qu’une petite partie seulement du coût réel de son trajet. Le reste est subventionné. » merci d’amener la démonstration ce cette affirmation.
Là on est dans la pure fake news bien pratique pour justifier de prendre sa petite voiture.

« Tu les utilises gratuitement pour aller et partir de la gare » donc là ce n’est même pas une petite partie c’est rien du tout.

amiral_sub
Invité

pour info le tgv est rentable. Ce sont les TER et TET (Trains d’Equilibre du Territoire, les corails) qui sont subventionnés. Prendre le TGV revient moins cher que de faire le trajet en voiture, fut-elle électrique

The Stig
Invité

J’ai vérifié pas plus tard qu’hier… un Caen – Paris, à deux, 68€ de train. En voiture, 21€ de gazole. Allez, je veux bien rajouter 10€ d’usure de la voiture pour les 240km. Ça fait toujours plus de deux fois plus cher en train.

amiral_sub
Invité

C’est sur que si tu ne prends pas en compte la dépréciation de la voiture, l’assurance, l’entretien, le péage ça aide
Pourtant un budget bagnole ça comprend tout ça

The Stig
Invité

Le péage est inclus. L’assurance, que je roule ou pas je la paie. Mais si vous voulez, pas de souci, mais je calcule en heures vu que je la paie que je roule ou pas. Ça nous fait 30cts. L’entretien, je l’ai ajouté en donnant grassement 10€ de plus. On en revient toujours à un peu plus de 31€, soit pour le train avec 68€ plus du double de la voiture.

The Stig
Invité

J’ai failli oublier la dépréciation. Étant une C4 Picasso de 11 ans d’âge, elle ne déprécie plus vraiment. Mais je veux bien même vous accorder la somme folle de 5€. On est toujours environ 2x moins cher que le train.

Christophe
Invité
Par le train moins de 2 h. Par la voiture 2h30. 24,50 € de péage par l’A13. 233 km 21 € de gazole (9 ct€/km). 24,50 + 21 = 45,5 €. 68/2 = 34 €, donc le train à deux n’est pas le double de la voiture. 68-45,5 = 22,5 / 233 = 10 ct€/km. 10+9 = 19 ct€/km. Il manque bien des choses dans le calcul tel que l’assurance, la dépréciation (même si la voiture a 10 ans il a bien fallu l’acheter et on la revendra jamais plus qu’on l’a achetée), l’entretien (dont les pneus qui émettent des… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité
en suivant le raisonnement de The Stig (très commun), on se demande pour la sncf ne facture pas que l’électricité ! Lorsqu’on calcule un cout d’un trajet, il faut y inclure le cout de l’amortissement du matériel roulant et sa maintenance. Pour une voiture, c’est prohibitif mais très sous estimé par leurs propriétaires. Sans doute les gilets jaunes l’ont-ils en quelque sorte compris. Ce cout est bien inférieur à la 308 citée en exemple en nissan leaf (pour retourner au sujet) grâce au faible cout de l’électricité et à l’excellent rendement de la chaine de traction et à la non… Lire la suite >>
The Stig
Invité

Amusant, j’ai inclus tout ce dont vous parlez, et pourtant vous me reprochez le contraire. Ce qui prouve une fois de plus que vous êtes aveuglé par vos idées. Vous ne voulez pas concevoir ne serait-ce que la possibilité que votre moyen de transport favori ne puisse être celui de tout le monde.

wpDiscuz