Accueil Hydrogène Chine : le père des VE tout feu tout flamme pour l’hydrogène

Chine : le père des VE tout feu tout flamme pour l’hydrogène

5810
28
PARTAGER

La Chine doit renforcer son infrastructure de distribution d’hydrogène – en tant que carburant automobile – afin d’accélérer le développement de son secteur des véhicules à piles à combustible. C’est en tout cas ce qu’a affirmé haut et clair un haut conseiller du gouvernement chinois en politique industrielle, connu pour son positionnement en faveur des véhicules électriques.

Construire une infrastructure adéquate pour l’essor des véhicules à hydrogène

« L’expérience montre que l’élément le plus important pour le développement de véhicules à piles à combustible est de construction une infrastructure intégrant la production, le stockage et le transport de l’hydrogène », a déclaré Wan Gang, vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois, lors d’une conférence.

Pour lui, cela est primordial pour « accélérer les applications commerciales de la technologie ».

Il a par ailleurs ajouté que les véhicules à pile à combustible étaient selon lui adaptables aux exigences de logistique et de transport longues distances.

Pas d’interdiction de moteurs thermiques envisagées

Tout en soulignant l’importance des véhicules à énergies nouvelles, Wan – un ancien ministre des sciences largement considéré comme un important promoteur des véhicules électriques en Chine – a fait observer que l’Empire du Milieu n’interdirait pas les moteurs thermiques, le pays étant doté d’un vaste territoire, avec des situations climatiques et un environnement local complexes.

Faire de l’hydrogène une priorité nationale

En juin dernier, Wan Chang, l’homme qui a convaincu Pékin de miser sur les véhicules électriques a déclaré que le moment était venu pour le prochain tournant de l’industrie automobile.

Il a alors estimé que les piles à combustible ont eu du mal à gagner du terrain en raison des coûts élevés et d’autres facteurs, mais que la Chine pouvait modifier la tendance en en faisant une priorité nationale.

Ancien dirigeant d’Audi, devenu ministre de la science et de la technologie en Chine, Wan a convaincu les dirigeants il y a deux décennies de parier sur la technologie des véhicules électriques, qui n’avait pas encore fait ses preuves. Ses arguments alors invoqués : non seulement un moyen de stimuler la croissance économique, mais également une solution pour réduire la dépendance de la Chine vis-à-vis des importations de pétrole et tenter d’endiguer sa pollution croissante.

Equipe de recherches pour le développement d’un véhicule à énergie nouvelle

Wan, qui est souvent qualifié dans les médias d’Etat comme le père chinois des voitures électriques, dirige une équipe de recherche chargée de planifier le développement d’un véhicule à énergie nouvelle en Chine entre 2021 et 2035.

Ralentissement de la croissance des ventes de véhicules à énergie nouvelle en Chine

La Chine est le plus grand marché mondial de véhicules à énergie nouvelle. Pour l’ensemble de l’année dernière, les ventes de NEV (New Energy Vehicule ) ont bondi de 62% alors même que le marché automobile global se contractait. Toutefois, les ventes de NEV n’ont augmenté que de 1,8% en mai, contre 18,1% en avril.

Industriels et universitaires chinois soutiennent l’hydrogène

Des cadres supérieurs de l’industrie et des universitaires chinois ont récemment exhorté le gouvernement à soutenir la technologie des piles à combustible, arguant qu’elle convenait aux véhicules utilitaires. En mai dernier,  Geely a lancé son premier modèle de bus à hydrogène.

Sources : Automotive News China, presse chinoise

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Chine : le père des VE tout feu tout flamme pour l’hydrogène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Suite logique de la VE … ?
En concurrence des batteries solides !?

Gautier Bottet
Invité

Pas forcément en concurrence. L’ambition est surtout de développer la pile à combustible pour camions et engins industriels, en remplacement du diesel…

SGL
Invité

Oui, pour les gros véhicules, c’est nettement mieux de commencer par ça !

Thibaut Emme
Admin

@Gautier : je rajouterai aussi les générateurs électriques très utilisés sur les chantiers, mais aussi un peu partout par des particuliers ou des entreprises (événementiel, etc.).

Invité

Tandis que les anti-VE attendent avec impatience la « suite logique » des VE ptdr

SGL
Invité

Pendant ce temps-là en Europe, on prend doucement du retard alors que l’on était leader, il y a encore 5 ans, notamment parce que l’on est désuni et allergique au changement.

greg
Invité

Non, simplement parce qu’on n’a toujours d’alternative au platine pour la pile à combustion, parce que produire l’hydrogène à échelle industrielle est cher, et pas forcément écolo (à moins de vivre en Islande), et que le transport+le stockage du H2 compressé ça coûte aussi une blinde (investissement initial élevé, usure du matériel assez rapide, entretien/vérifications fréquentes obligatoires pour des raisons de sécurité).
Si le H2 n’a pas percé, c’est qu’il y a une bonne raison. Je dis ça je dis rien.

AXSPORT
Invité

Le full électrique est déjà has been….
Ça va très vite

SGL
Invité

On est juste au début du commencement !

SGL
Invité

Les ventes VT s’effondrent en Chine et celle des VE explosent ! 😀

wizz
Membre
Les ventes VT s’effondrent en Chine et celle des VE explosent….. ….MAIS si on regarde les chiffres, on constate que l’explosion des ventes des VE est très très très loin de compenser la baisse des ventes des VT. En partant de peu, une augmentation des ventes des VE se traduit par des pourcentages extraordinaires, mais c’est quand même peu, très peu par rapport à la baisse des VT. La raison de la baisse des ventes des VT n’est pas une soudaine âme écologique des Chinois, désirant changer et rouler en élect. La baisse des VT en Chine, c’est parce que… Lire la suite >>
Phil
Invité

coté électrique, la chine investit dans 4 millions de bornes de recharge, c’est loin d’être has been. par contre priorité nationale ou pas, un plein H2 vaut toujours 10 fois le prix d’un plein électrique, et c’est pas prêt de changer.

The Stig
Invité

Moins vite que la vitesse à laquelle l’AX Sport est devenue has been… en fait, elle n’a jamais été « à la mode ». Mais restez dans votre monde, ne changez rien, le volant Recaro à moumoute et les dés accrochés au rétroviseur vous vont tellement bien.

greg
Invité

Putain je crains le pire niveau pollution si vraiment des millions de chinois se mettaient au H2….
Cela dit votre titre m’a fait doucement rire quelques semaines l’explostion d’une station à H2 en Norvège.

AXSPORT
Invité

Je ne sais pas si c’est pire qu’une Tesla qui explose dans un parking souterrain…

A voir

greg
Invité

Je vois pas trop le rapport. L’hydrogène est juste l’un des composants chimiques les plus inflammables au monde.

Redox
Invité

Prend feu, pas explose.
Il y a eu très peu d’incendie d’électrique, Tesla ou autre.
Par contre un réservoir d’hydrogène a lui toutes les chances d’exploser violemment en cas de défaillance.

AXSPORT
Invité

On joue sur les mots..
Sur les videos, on est quand même très proche d’une « explosion »

Phil
Invité

pour l’instant on attends le premier blessé d’une tesla qui flambe, là on a déjà deux blessés et c’est un miracle quand tu vois la tronche de la station hydrogène. heureusement que personne n’était à proximité immédiate

The Stig
Invité

Pas la peine de chercher, AX Sport est resté dans les années 80… comme le signale finalement si bien son pseudo. Kéké un jour, kéké toujours.

Invité

A croire que les chinois ont tout compris … eux ! Nos gouvernements occidentaux devraient en prendre de la graine

SGL
Invité

Il me semble aussi @shooby
Là, nous sommes sur la même fréquence. 🙂

Invité

e#uh, d’ai&ll{eu~rs, t°u m]e fais de-s in=ter|fér#en^ces

Attend, je filtre un peu le signal … voilà : « euh, d’ailleurs, tu me fais des interférences »

greg
Invité

Tu veux dire promouvoir une technologie dangereuse, coûteuse, et anti-environnementale?
Cela dit tu te trompes : en France ils ont compris depuis longtemps avec la promotion du nucléaire.

Phil
Invité

ça reste la moins chère du monde, et près de 4 fois moins emmetrice de co2… que le solaire.
donc rien à voir avec l’H2

Invité
oui mais voilà, greg est anti VE, donc comme on dit, tout est bon dans le cochon. Et encore, on a eu de la chance, on a pas eu droit au sempiternel « je ne roulerais jamais dans une voiture équipé d’un moteur d’aspirateur » ! Pour le reste : – « technologie dangereuse » : oui mais moins qu’une VT (j’en ai déjà aprlé sur un autre sujet) – « technologie coûteuse » : oui mais moins qu’une VT (j’en ai déjà aprlé sur un autre sujet) – « technologie anti-environnementale » : oui mais moins qu’une VT (j’en ai déjà aprlé sur un autre sujet) Mais… Lire la suite >>
wpDiscuz