Accueil Rallye WRC Sardaigne 2019 : Sordo récupère la victoire de Tänak

WRC Sardaigne 2019 : Sordo récupère la victoire de Tänak

1111
7
PARTAGER

Alors que l’on pensait que Ott Tänak filait vers sa 4e victoire de la saison, une direction « récalcitrante » sur la Toyota permet à un flamboyant Dani Sordo sur Hyundai de remporter son deuxième rallye en carrière.

Car oui, l’Espagnol a beau avoir une carrière de plus de 13 ans qui compte plus de 160 départ, il n’avait à son palmarès jusque alors « qu’une » victoire, en 2013 sur DS3 WRC en Allemagne. Désormais, il rejoint au palmarès du WRC des Shinozuko, Saby, son coéquipier Mikkelsen ou le regretté Philippe « Bug » Bugalski avec 2 victoires en championnat du monde.

Ott Tänak avait pourtant tout fait pour remporter ce rallye. On le sait, le garçon est rapide, très rapide. Et sa Toyota est fantastique (les plus « vieux » se rappelleront du slogan publicitaire de 1990). Depuis samedi, il avait pris la tête et poussé ses concurrents à la faute, ou à rendre la main.

Ogier ? Deux « fautes » contre une pierre et une C3 sur 3 pattes. Le champion du monde a tout de même tout fait pour prendre des points de bonus dans la « power stage ». Neuville a eu des soucis de pneus et n’a jamais semblé en mesure de viser le podium (et encore moins la victoire). Quant à Latvala, à la sortie d’une épingle, la direction de sa Yaris se bloque vers la gauche et provoque une sortie de piste. Prémonitoire pour Tänak qui a, à priori, souffert du même problème. La Yaris se montrait plutôt fiable jusqu’à présent.

Trahi par sa Toyota

Dans la dernière spéciale, Tänak se présente avec plus de 26 secondes d’avance sur Sordo. Plutôt confortable. Oui mais voilà, la direction fait des siennes et Tänak perd tout. Il accuse un retard de 2 min 12 sur Mikkelsen vainqueur de la power stage. De fait, l’Estonien recule à la 5e place au général.

Sordo l’emporte, devant Suninen et Mikkelsen qui passe Evans dans cette dernière spéciale. Suivent Tänak, Neuville, Lappi, Meeke puis des pilotes WRC2, Rovanpera et Kopecky. A noter que pour Suninen c’est son meilleur résultat en carrière alors qu’il vient (encore) de changer de copilote en la personne de Jarmo Lehtinen, ancien copilote de Hirvonen. Pour la saison 2019, le pilote Ford M-Sport faisait équipe avec Marko Salminen après 4 ans avec Mikko Markkula (ancien copilote de Mikkelsen). Pas simple la vie de copilote. Quand on regarde les deux Sébastien (Loeb et Ogier) fidèles à leur copilote respectif, on se dit que le changement n’est pas forcément synonyme de succès.

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 6 D. SORDO 3:32:27.2
2. 3 T. SUNINEN 3:32:40.9 +13.7 +13.7
3. 89 A. MIKKELSEN 3:32:59.8 +18.9 +32.6
4. 33 E. EVANS 3:33:00.7 +0.9 +33.5
5. 8 O. TÄNAK 3:33:57.3 +56.6 +1:30.1
6. 11 T. NEUVILLE 3:34:43.9 +46.6 +2:16.7
7. 4 E. LAPPI 3:35:26.8 +42.9 +2:59.6
8. 5 K. MEEKE 3:37:07.3 +1:40.5 +4:40.1
9. 22 K. ROVANPERÄ 3:40:51.8 +3:44.5 +8:24.6
10. 23 J. KOPECKY 3:41:16.4 +24.6 +8:49.2

Classement pilotes

Malgré sa « glissade » dans le classement, Tänak prend la tête du championnat avec 4 points d’avance sur Ogier et 7 sur Neuville. Ces trois-là ne se lâchent pas. Evans conserve sa 4e place, avec 16 points sur Suninen qui passe Meeke.

Pos Driver Total
1. Ott TÄNAK 150
2. Sébastien OGIER 146
3. Thierry NEUVILLE 143
4. Elfyn EVANS 78
5. Teemu SUNINEN 62
6. Kris MEEKE 60
7. Andreas MIKKELSEN 56
8. Dani SORDO 52
9. Esapekka LAPPI 40
10. Jari-Matti LATVALA 40

Classement équipes

Toyota paie cher cette dernière spéciale et laisse Hyundai prendre le large. Le constructeur coréen compte 44 points d’avance sur Toyota. Très mauvais weekend pour Citroën qui perd 28 points sur Hyundai et voit M-Sport lui en reprendre 18. M-Sport reste tout de même dernier, à 18 points de Citroën, 90 de Hyundai.

Pos Manufacturers Total
1. HYUNDAI SHELL MOBIS WRT Hyundai 242
2. TOYOTA GAZOO RACING WRT Toyota 198
3. CITROEN TOTAL WRT Citroen 170
4. M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM Ford 152

Le WRC va connaître sa pause estivale avant l’heure avec un prochain rallye en Finlande début août. Il reste 6 rallyes et on ne sait pas lequel du trio infernal coiffera la couronne 2019.

Illustration : Hyundai

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "WRC Sardaigne 2019 : Sordo récupère la victoire de Tänak"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Je trouve totalement anormal qu’un pilote qui repart en super rallye puisse marquer les points du Power stage. En fait abandonner n’est plus pénalisant bientôt.

Kaizer Sauzée
Invité

Ce qui est inquiétant pour Toyota, en plus du fait que la Yaris semble « fragile », c’est qu’à part Tanak aucun pilote ne semble en mesure d’amener de gros points, au contraire de Hyundai.

salociN
Invité

C’est clair qu’on peut douter de la capacité de Mäkinen à transmettre sa « culture » de la gagne, vu à quel point Latvala et Meeke sont durablement en dessous de tout mentalement. Plutôt que d’essayer de les tirer vers le haut et/ou de les calmer, ceux-là s’enfoncent encore plus jusqu’à des niveaux de médiocrité parfois insoupçonnés, et par dessus le marché, ça fait même marrer leur boss 😮
Pas sûr que ça soit le meilleur terreau pour accueillir les deux jeunes freluquets qui toquent à la porte pour 2020…

labradaauto
Invité

bonne analyse ! c’est le mental qui fait le résultat avec ces bolides qui autorisent les gars à taper très fort en eux. concentration, volition, adresse aidant. les plus motivés sont devant.

Fred21
Invité

C’est toujours sympathique quand la victoire va à un pilote qui gagne très peu souvent ou n’a jamais gagné.
Avec tous ces aléas, le championnat est très serré cette année et c’est plutôt bien.

lataupe2B
Invité
La direction qui se bloque à gauche ! C’est avéré ou c’est l’explication des pilotes ? Ça me semble bienvenu cet incident. Content pour Sordo qui reste un pilote fiable et rapide mais qui n’ira pas chercher le dernier dixième. Pour les autres prétendants au titre c’est un rallye à oublier. Dommage que la Ford n’évolue pas assez. Les pilotes font du bon travail. C’est vrai que les points de la power stage devraient être attribués aux pilotes qui n’ont pas abandonnés mais d’un autre côté si il n’y a pas cette possibilité qui repartira en rallye 2 ? Pourquoi… Lire la suite >>
salociN
Invité

Citroën a bien erré sans le moindre objectif en WRC pendant 6 longues saisons 😀

wpDiscuz