Accueil Legislation Vers une interdiction des smartphones sur les passages piétons  ?

Vers une interdiction des smartphones sur les passages piétons  ?

463
21
PARTAGER

Le media britannique The Telegraph en guerre ouverte pour une interdiction des smartphones pour les personnes traversant sur un passage piéton. De quoi changer le code de la route – britannique dans un premier temps –  pour y intégrer de nouvelles règles impactant tous ceux et celles qui empruntent la voie publique ?

Un jugement  de  la justice britannique qui fait débat

Au départ : une décision de la justice britannique. Laquelle vient de rendre un jugement qui pourrait faire date. Condamnant un cycliste britannique qui avait renversé une piétonne alors qu’elle traversait la rue en regardant son téléphone.

Après avoir vu le cycliste au dernier moment, la piétonne avait paniqué et tenté de se faufiler sur une zone moins fréquentée, mais le cycliste, qui roulait entre 10 et 30 km / h, fit un écart dans la même direction et la heurta.

Les deux protagonistes ont été assommés par l’impact, la piétonne se retrouvant  quant à elle avec plusieurs coupures, des dents cassées et une amnésie post-traumatique. N’étant pas assuré pour ce type de dommages, le cycliste a été condamné à verser une somme de 100 000 livres à la plaignante. Une somme plus que rondelette qui aurait pu être réduite à 6 000 livres s’il avait été assuré pour ce type de situation.

Différences de traitements

Face à la position de la justice d’outre Manche,  The Telegraph pointe du doigt la différence de traitement entre les utilisateurs de téléphone portable – privilégiés selon lui – et d’autres comportements répréhensibles.

Le journal estime au contraire que les personnes utilisant leur sacro-saint smartphone devraient être plus sanctionnées, considérant que leur responsabilité devrait être engagée en cas d’accident occasionné par un usage de leur téléphone considéré comme abusif. Le media allant même jusqu’à comparer le comportement de ces accros du téléphone à une addiction aux effets aussi néfastes que l’alcool, car susceptible de créer des désordres sur la voie public. Pouvant même conduire à des accidents de circulation d’une certaine gravité.

Vaste sujet … on imagine le cas où un passant triturant son smartphone en traversant un passage clouté se fasse écraser par une trottinette électrique. Voire même un « conducteur » de trottinette électrique se faisant renverser par un véhicule alors qu’il traversait la voie, les yeux rivés sur son smartphone …

Traverser ou téléphoner,  il faut choisir ?

« Personne ne pardonnerait à un automobiliste d’avoir causé un accident parce qu’il était au téléphone, alors pourquoi cette indulgence à l’égard d’un piéton – d’autant plus que, dans ce cas, le cycliste a tout fait pour essayer de l’éviter » s’insurge le journal.

Selon le media britannique, le fait que le piéton ne soit quasiment jamais mis en cause pour un usage de son portable quelque peu « hors des clous » souligne “un aspect déprimant de cette culture de dépendance au smartphone à laquelle nous sommes habitués”.

Le journal va même jusqu’à considérer que le sujet impacte la sécurité des citadins ainsi que celle de la vie en communauté. Estimant que la dépendance au smartphone est dangereuse tant physiquement que socialement. Comparant ainsi l’accro au smartphone à un drogué ou un alcoolique, l’un n’empêchant pas l’autre soit dit en passant.

Des interdictions déjà en vigueur dans certaines municipalités

Poursuivant son raisonnement, The Telegraph indique que certaines municipalités,telles que Honolulu (Hawaii) ou Montclair (Californie) ont d’ores et déjà pris le taureau par les cornes. Ces deux villes considèrent en effet comme illégal le fait de traverser la rue en utilisant son téléphone.

Dossier à l’étude à New-York

La ville de New York étudie quant à elle le dossier, de nombreux démocrates apportant leur soutien à un projet de loi visant à interdire l’utilisation du smartphone par les piétons lorsqu’ils traversent la route.

Pour argumenter son dossier, la municipalité se base sur plusieurs statistiques. Les résultats d’une enquête ont retenu toute son attention. Celle-ci démontre que le risque d’être percuté par une voiture est plus important chez les adolescents, du fait de l’utilisation abusive du téléphone portable sur la voie publique.

Au final, le quotidien britannique  propose la mise en place de mesures similaires à Londres et dans les grandes villes. Il considère enfin qu’il est nécessaire de « prendre en compte toutes les implications d’un usage immodéré du smartphone, que ce soit par un changement moral ou légal. » Ajoutant : si les lois sur la santé et la sécurité nous interdisent de conduire sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants, les mêmes considérations doivent s’appliquer aux autres addictions.”

Sources : Presse britannique, The Telegraph

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Vers une interdiction des smartphones sur les passages piétons  ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

L’image est jolie, très néo rétro.
La sélection naturelle et les accidents provoqués diminueront le nombre de talents : sélection’ naturelle’.

L’avis du journal sur l’imprudence et l’impunité des usagers faibles reste trop vrai. Comment se mouvoir à moins de 6km/h et ne pas parvenir à ne pas se mettre en danger ?

RBC
Invité

Entre ça et les écouteurs, je ne sais ce qui est le plus dangereux…

Hello
Invité

Aujourd’hui c’est facile d’être le meilleurs, ne boit Pas, ne fumé Pas, ne te drogue Pas, Pas de jeu d’argent ou de loteríe, Pas de jeu video, utilse d’internet seulement ce qui te donne un gain réel
professionnel et tu será un Champions entouré d’alcolo, de drogué, d’addict aux jeux et aux réseaux sociaux. Le nombre de zombies qui marche dans la rue est halucinant.

Christophe
Invité

Analysons la chose autrement.
La piétonne traverse très attentive (donc avec son téléphone dans sa poche), le vélo l’évite en lui passant derrière.
Là la piétonne fait un malaise et tombe à la renverse sur le vélo et de se tue en se fracturant le crâne sur le pédalier.

Christophe
Invité

Qui est responsable ? Le vélo pour ne pas avoir respecter le cédez-le-passage.

On est bien dans le même cas là. Si le vélo n’avait pas essayé de griller le cédez-le-passage au piéton, on n’en serait pas là.

Christophe
Invité

Ou peut toujours essayer de mettre en cause le piéton qui utilisait son téléphone mais la justice lui a donné raison en condamnant le cycliste (qui en plus n’était pas assuré).

Hello
Invité

Christopher, analisons autrement, a la placé du vélo un 38 tonnes,…… La Justice Lui Donna raison….fin de l’histoire.

Christophe
Invité
Hello
Invité

Christophe, on parle des pietons qui traverses en smartphone ou des automoblistes qui me respectent Pas les passages cloutés? Je suis perdu….
Sinon, la première regle a respecter c est celle que ta dis papá et maman qui est : il faut toujours bien regardé Avant de traverser. Le reste c du blabla. Je suis responsable de ma propre sécurité.
Si tu vois un voyous avec un flingue tu ne l’embète Pas? Pourtant il n’anpas le droit de te tué, la moi te protège. Pourtant tu te barre et tu t’écrase.

Christophe
Invité

@Hello
L’autre jour j’étais sur un trottoir et j’arrivai sur un passage.
Devant moi il y avait un piéton qui avant de s’engager a bien fait attention et à bien regarder.
Là arrive avec une vitesse excessive un véhicule de la rue perpendiculaire, grille le stop et passe à 2 cm des chaussures du piéton.
Le piéton a bien été responsable de sa propre sécurité par contre il a bien failli être renversé par un délinquant routier.

Hello
Invité

J’ai du mal a comprender ta démarche, tu ceux démontrer quoi avec tes exemples? Qu’il n’y a Pas de problème avec les piétons qui traverser regardant leurs smartphones?

Hello
Invité

Christophe, peut-ètre que le conducteur de ton exemple regardais son smartphone en conduisant. Si le pietons peut traverser la route avec son tel, un conducteur peut-il aussi conduire avec?

pat d pau
Invité

naze ! a iech’ ton exemple

Christophe
Invité

Tu le considères naze tout simplement parce que tu n’as jamais pensé un seul instant à ce cas en passant très près derrière un piéton qui traverse.
La règle c’est que tu dois attendre qu’il ait entièrement traversé pour repartir.

Christophe
Invité

Si le piéton se casse la gueule alors que tu as commencé à réavancer, tu seras responsable de ne pas lui avoir laissé la priorité.
Trouve cela naze si tu veux mais c’est comme cela.

Thibaut Emme
Admin

@Christophe : Sauf erreur, nulle mention de « entièrement traversé » dans le code de la route :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=D3852A21867C3089BAA7B1A57482225F.tplgfr32s_2?idArticle=LEGIARTI000037411323&cidTexte=LEGITEXT000006074228

En revanche, il est enseigné (et recommandé) de laisser le piéton finir de traverser entièrement en effet.
Dans d’autres pays (Canada par exemple) il est explicitement indiqué qu’il faut attendre que le piéton soit remonté sur le trottoir pour redémarré.

Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Simple question de bon sens !
Je n’ai jamais dit que c’était écrit dans le code de la route.

Thibaut Emme
Admin

Vous parlez de règle donc je vérifie si c’est écrit dans le code de la route ou si c’est une règle tacite.

Il a fallu que le code de la route évolue pour que certains conducteurs arrêtent de jouer aux BIIIIP avec les piétons arguant que le code précisait que le piéton devait être engagé sur la chaussée.
Désormais c’est l’intention manifestée qui compte. ie. si le piéton se dirige vers un passage piéton de façon évidente il faut s’arrêter.

Le pbm avec les règles tacites…c’est qu’elles sont tacites justement.

gigi4lm
Invité

Pour éviter ce genre d’accident il suffirait d’interdire les vélos 😊

wpDiscuz