Accueil Livre On a lu : « Nos grands pilotes Français » (ETAI)

On a lu : « Nos grands pilotes Français » (ETAI)

310
3
PARTAGER
pilotes français

D’Henri Pescarolo à Jean Alesi, en passant par Jean-Pierre Wimille, Alain Prost, François Cevert ou encore Patrick Tambay et Simon Pagenaud, Enguerrand Lecesne retrace la carrière d’une cinquantaine de pilotes tricolores qui ont marqué l’histoire du sport automobile et fait briller nos couleurs aux quatre coins du monde.

F1, F2, Le Mans, Indianapolis, GT, Supertourisme: la France est l’un des rares pays à avoir brillé sur tous les fronts grâce au talent de nos ressortissants. Du pionnier Georges Boillot, vainqueur du grand prix de France en 1912, à la relève incarnée par Pierre Gasly et Esteban Ocon, nos champions nationaux sont évoqués chronologiquement par l’auteur qui résume les faits marquants et retrace leur parcours, le tout agrémenté de belles photographies. En quelques pages concises mais complètes, riches d’informations, d’anecdote et de détails, la carrière de ces champions est parfaitement résumée et fait tourner à plein régime la machine à souvenirs.livre ETAi

L’auteur le reconnaît en préface : « il a fallu se limiter, faire des choix ». C’est légitime, mais on regrettera cependant que le rallye ait été inexplicablement zappé de l’ouvrage, alors que c’est la discipline du sport automobile où les français se sont le plus distingués. Le titre laisse tendre que toutes les catégories sont concernées, et pas seulement les circuits. Loeb, Ogier, Auriol, Ragnotti, Delecour ou encore Darniche (c’est vrai qu’ils sont nombreux, c’est un problème de riche !) auraient eu leur place, sans oublier Michèle Mouton, notre vice-championne du monde 1982 qui aurait mérité son chapitre et permis de rendre honneur aux femmes.

Enguerrand Lecesne se demande « s’il est trop cocardier » ? Alors que notre sport favori n’a plus vraiment bonne presse dans les grands médias et encore moins au sein de la classe politique, c’était une excellente idée de rappeler la place de choix de notre pays dans la grande histoire du sport automobile et de réunir dans un bel ouvrage une telle concentration de talents. Certains eurent, comme Pironi ou Cevert, des destins tragiques, d’autres des trajectoires exceptionnelles ou atypiques, à l’image de William Grover-Williams et Robert Benoist, grands pilotes et résistants de la Seconde Guerre Mondiale. Même Charles Leclerc figure dans ce panthéon national, alors qu’il est avant tout monégasque. Oui, nous sommes tellement cocardiers – et un peu chauvins aussi –  que nous l’avons adopté !

 

Pages : 192

Photos : 250

Prix : 39,90 €

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "On a lu : « Nos grands pilotes Français » (ETAI)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Pourquoi ne pas faire deux ouvrages ? Circuit et rallye. Un ouvrage sur les plus grands pilotes sans parler du rallye c’est très dommage.

Fabi35
Invité

Il y aura surement un tome 2 si celui ci se vend bien

labradaauto
Invité
les beaux livres, c’est bien . Le web a envahi les têtes. les gens dans la rue sur écrans lisent même en marchant. Pour ça , les plus beaux livres sont les souvenirs infrangibles de vécus. L’histoire retient les écuries , leurs pilotes couronnés, les VIP dit on en 2019. Le vécu pour acteurs, spectateurs retiendra des épisodes prégnants de noms d’inconnus ou presque, stars d’une journée d’exploits qui ont fait trébucher les noms, écuries et pilotes automobiles, les images qui ne sont pas dans les livres… A chacun son livre mémorisé: celui des pas le droit de citer en… Lire la suite >>
wpDiscuz