Accueil Mitsubishi Mobilité autonome : Renault-Nissan, accord exclusif avec Waymo

Mobilité autonome : Renault-Nissan, accord exclusif avec Waymo

426
6
PARTAGER
Logo RNM et Waymo

Les deux partenaires de l’Alliance, le groupe Renault et Nissan, viennent de signer un accord exclusif avec Waymo (filiale d’Alphabet Inc. alias Google) pour « explorer les services de mobilité autonome avec Waymo, en France et au Japon ».

Le futur de l’automobile semble se dessiner selon 3 voies à la fois concurrentes et complémentaires : la voiture électrique, la voiture connectée et la voiture autonome. Le tout en continuant d’améliorer les véhicules thermiques. Pour pouvoir assumer financièrement les programmes de développement et de mise en production dans chacune de ses voies, les constructeurs peuvent se regrouper (ou fusionner) entre constructeurs pour amortir sur plus de volume (ou partager les risques) soit, comme ici, s’allier à l’un des acteurs du secteur.

Et quel acteur puisque Waymo dispose déjà d’une banque de données de plus de 16 millions de kilomètres en autonomie. Le programme de voiture autonome chez Google vient de fêter ses 10 ans. Rappelez-vous de la petite voiture autonome Google sans volant ni pédalier. Devenue Waymo Firefly, elle a pris sa retraite il y a 2 ans.

Cet accord était plus ou moins annoncé depuis le début de l’année 2019.

Evaluation et exploration

Pour le moment, l’accord porte sur « une première phase d’exploration couvrant tous les aspects relatifs aux services de mobilité autonome pour le transport des personnes et la livraison de biens, en France et au Japon ». On est encore loin de la grande série et l’Alliance va donc regarder et évaluer les pistes de développement de la voiture autonome et de ces services.

Dans les services, on peut citer le taxi autonome, l’auto-partage autonome, la livraison autonome, etc. Tandis que du côté des véhicules il convient de voir si la voiture individuelle autonome a un avenir ou s’il faut se concentrer sur les véhicules de service.

Sans être certains de ce que cela va donner, les constructeurs du monde entier se mettent donc à la voiture autonome, dans une phase exploratoire dans un premier temps. En ce sens, le centre d’essai Utac Ceram à Linas-Monthléry (Essonne) est une belle opportunité d’attirer ces phases exploratoires sur notre sol.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Mobilité autonome : Renault-Nissan, accord exclusif avec Waymo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
versdemain
Invité

« 3 voies à la fois concurrentes… »,
Et si on avait écrit  » 3 voies concourante… » , c’est à dire qui convergent vers un même point ?
Mais bon c’est juste pour chipoter, ou alimenter le débat.
https://www.cnrtl.fr/definition/concourant

greg
Invité

Exclusif? Sur quel point? Parce que Waymo a d’autres accords concurrents si je ne m’abuse.
C’est exclusif au japon et à la france?

wpDiscuz