Accueil Actualité Indycar-Détroit : tout ou rien pour Newgarden et Dixon

Indycar-Détroit : tout ou rien pour Newgarden et Dixon

319
0
PARTAGER

Détroit accueille le désormais classique Double Header, une course double qui compte beaucoup au championnat ! Le tracé a été fidèle à sa réputation, offrant des courses animées et beaucoup d’action.

Course 1 – Newgarden l’opportuniste

La première manche a été écourtée en raison d’une averse ayant détrempé la piste et retardé le départ. La course 1 est donc partie sur une piste humide, Alexander Rossi menant le peloton. Le pilote Penske Josef Newgarden a bénéficié d’une excellente stratégie de son équipe, qui l’a fait arrêter pour passer aux slicks au moment où la piste s’asséchait rapidement et surtout quand Ed Jones, sorti de la piste, a déclenché une neutralisation. Marco Andretti a été le premier à passer en pneus slicks, mais sans doute trop tôt car il a du survivre plusieurs tours avec des pneus pas encore adaptés, offrant de belles glissades. Newgarden, tout en maîtrise, l’emporte devant Rossi et Sato.

Les perdants sont Scott Dixon, qui a abandonné sur une inhabituelle faute de pilotage qui a provoqué un contact avec le mur, et Will Power, qui a perdu une roue en repartant des stands. L’australien a pu repasser à son box pour récupérer une roue mais il n’est que 18e. Simon Pagenaud est 6e, Bourdais 11e.

Course 2- Dixon échappe aux incidents

dixon ganassi

La course 2 a été émaillée par de nombreux incidents, où les perdants de la veille ont pu se refaire. Dès le départ, un accrochage a éliminé Simon Pagenaud. Plus tard, Sebastien Bourdais a été surpris par un changement de trajectoire de Spencer Pigot et a effectué un impressionnant wheeling ! Le manceau a du changer d’aileron avant mais s’en sort assez bien, terminant 9e.

Le tournant de la course a eu lieu au 33e tour, quand James Hinchliffe, Josef Newgarden et Alex Rossi sont arrivés de front au virage 3. Le contact a été inévitable et le leader du championnat n’a pu repartir qu’après plusieurs tours d’immobilisation. Rossi s’en sort bien puisqu’il n’a fait qu’un demi-tête à queue dans l’incident et termine malgré tout 5e.

Scott Dixon a maîtrisé le sujet et le drapeau rouge, déployé à 5 tours du but sur un accident de Felix Rosenqvist, n’a pas entravé sa marche. Au dernier restart, le néo-zélandais n’a pas tremblé et prend une belle revanche sur son élimination en course 1. Récemment honoré par la reine Elizabeth II de l’Ordre du mérite, il signe sa 45e victoire devant un surprenant Marcus Ericsson, solide tout au long de la course et qui décroche son 1er podium. De bon augure alors que des rumeurs commencent à l’annoncer en remplacement de Giovinazzi chez Alfa Romeo…Will Power répare aussi son affront de la veille avec la 3e marche du podium, devant Hunter-Reay.

Championnat

Josef Newgarden conserve la tête avec 316 points, devant le très régulier Alexander Rossi  (301 points) et Simon Pagenaud qui a laissé quelques plumes à Détroit (291 points). Scott Dixon, 4e, est un peu distancé (264 ponts) mais le quintuple champion Indycar est toujours redoutable sur une saison entière.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz