Accueil Alternatives France Stratégie veut taxer les SUV

France Stratégie veut taxer les SUV

1799
81
PARTAGER
France Stratégie

L’organisme étatique d’études et de prospective, France Stratégie, veut « enfin » réduire les émissions de CO2. Pour cela, il propose de taxer les SUV et de réorienter le marché vers les petites voitures électriques.

France Stratégie (FS) part du constat que les émissions de CO2 des voitures ne baissent plus depuis 2016. Pourquoi selon l’organisme ? « Parce que le poids moyen des voitures neuves a considérablement augmenté – de 10 kg par an en 50 ans en France –, au point de surcompenser la baisse des émissions gagnée via l’optimisation des rendements des moteurs ou l’amélioration de l’aérodynamisme ».

Et qui est responsable de ce gain de 500 kg selon eux ? Bim ! Les SUV. Et de faire un raccourci facile : « Des véhicules (dits bicorps) qui peuvent peser jusqu’à 2,5 tonnes – comptez une tonne pour une Twingo à titre de comparaison – et qui s’arrogent aujourd’hui un tiers du marché européen des voitures neuves ».

Ou comment comparer une petite citadine avec un SUV familial ! Comme si un tiers du marché européen était constitué de SUV de 2,5 tonnes. Et France Stratégie d’avancer LA solution selon eux : des voitures électriques et plus légères. Ou comment rajouter 350 kg de batterie à une citadine et prier pour une voiture plus légère. Stupidité quand tu nous tiens.

L’une des seule chose à peu près censée de ce rapport, c’est qu’un SUV électrique lourd émet autant de CO2 sur son cycle de vie qu’une voiture thermique essence « légère » classique.

Indexer le bonus électrique sur le poids du véhicule

Fort de ce constat, FS veut indexer le bonus/malus sur le poids des voitures. Et de prendre l’exemple de la Norvège qui a atteint en 2016 l’objectif de 95 g de CO2/km. Ok, mais la Norvège favorise massivement les véhicules électriques, même les plus lourds car non émetteurs de CO2 à l’utilisation. On n’est plus à une contradiction près.

Toutefois, tout n’est pas à jeter dans ce rapport. Par exemple, il préconise de ne pas subventionner les « tanks » (sic.) électriques comme l’Audi e-Tron pris en exemple. Avec une suppression du bonus électrique pour les véhicules de plus de 2 tonnes et même un malus pour les plus lourds, l’e-Tron serait taxé de 10 000 euros de malus. « Une équité sociale dans la fiscalité ».

Pour éviter une nouvelle contradiction sur les véhicules électriques rechargés avec une électricité très carbonée, France Stratégie souhaite (vœu pieu s’il en est) que les voitures soient rechargées avec de l’électricité « propre », mais qu’elles soient aussi construites avec l’électricité propre. Comment ? En conditionnant le bonus au respect d’une norme environnementale sur l’empreinte carbone. De quoi taxer des batteries ou les voitures électriques chinoises sans le dire. Surtout, pourquoi ne l’imposer qu’au véhicules électriques ?

L’avis de Leblogauto.com

Que dire de ce rapport de France Stratégie ? Sans doute qu’il mêle un peu tout et n’importe quoi. Si le but est vraiment de favoriser les véhicules légers, la première chose à faire est de ne pas favoriser les VE à batterie ou alors de limiter le bonus aux véhicules les plus économes.

Tout comme pour les véhicules thermiques, le poids est l’ennemi de la consommation et donc de l’émission de CO2. Etre un SUV ou une berline ne change pas cet état de fait et si une berline plus légère consomme plus qu’un SUV, pourquoi ce dernier devrait être pénaliser ? C’est pourtant ce que suggère FS sur le simple fait qu’un véhicule soit un crossover. Et où serait la limite ? Véhicule surélevé ? Crossover ? SUV ? Un Peugeot 2008 est un SUV mais pèse de 1100 à 1200 kg contre 1070 kg à la 208.

Le poids des véhicules a certes augmenté en 50 ans, mais ce poids est surtout dû à la sécurité plus importante qu’à l’époque, à l’insonorisation phonique et thermique incomparable, ainsi qu’aux équipements des véhicules. Sans compter la dépollution imposée par les normes. Entre le poids, et les matériaux précieux qu’ils contiennent, les éléments dé-polluants ne favorisent pas la fameuse équité sociale.

Si on veut des véhicules sûrs, mais légers, il faut utiliser des matériaux polluants et chers comme l’aluminium ou la fibre de carbone. En somme, là encore, pas du tout ce que souhaite FS en réclamant l’équité sociale.

Quelles pistes ?

Une piste serait plutôt de favoriser encore plus les carburants alternatifs comme le biogaz ou l’éthanol. Cela allie la légèreté des thermiques classiques avec le CO2 renouvelable et non fossile. La seule bonne idée semble de moduler le bonus électrique en fonction du poids du véhicule.

On peut vouloir taxer les véhicules lourds. Mais, que faire des foyers avec 5 personnes ou plus qui veulent de la place pour les passagers et pour les bagages ? A moins que France Stratégie ne souhaite aussi limiter l’achat d’un véhicule à l’usage qu’on en a en moyenne ? Une smart pour un célibataire ou un couple, une citadine pour un foyer de 4 personnes maximum… Le rêve, ou pas.

Dernier point, le rapport part d’un constat, la voiture émet du CO2, gaz à effet de serre (GES) et FS souligne le rôle du transport : « le transport, qui représente plus d’un quart des rejets de la zone, a vu son bilan s’aggraver » et « Les voitures particulières représentent près de la moitié des émissions de GES du transport ». Qu’en est-il exactement ? Le transport représente 27% des émissions de GES d’Europe. Et la voiture représente 44% de ces émissions. Soit 11,88% des émissions de l’Europe. Quand on présente les chiffres comme cela, ça change un peu la perspective  de la baisse possible non ?

fs-na78-2019-emissions-voitures-meilhan-20juin-bat

Poster un Commentaire

81 Commentaires sur "France Stratégie veut taxer les SUV"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Encore une entité financée par l’argent des impôts avec une utilité T-O-T-A-L-E-M-E-N-T avérée. 🙂

4aplat
Invité

Oui, des mecs que l’on finance et qui enfoncent des portes ouvertes .

zeboss
Invité
au lieu de foncer tête baissée sur le sujet en dénigrant, rappelons qu’un constructeur artisanal de voitures de sports anglais avait pour principe de base : « light is right ».. Doit on aussi le condamner à l’enfer du « payé par nous à ne rien faire » ? Il y a des pistes, parfois un peu absurdes mais c’est un organisme chargé de « penser » à des solutions alternatives, rappelons que la taxe sur les carburant censée financer la transitions comme celle des portiques « écotaxes » a soulevé l’ire populaire. Autrement dit nous allons joyeusement vers +2° de hausse de températures dès 2050 en faisant… Lire la suite >>
Bizaro
Invité
Je ne crois pas que Mr. Chapman eut été payer avec nos impôts… +40°C en ville dans 30ans au lieux des +38°C que l’on a depuis 100ans… On s’en remettra, mais cela fait pitié ce genre d’argumentaire. Je crois que tu est complètement passé à coté des vrais risques du réchauffement global, qu’il soit naturel ou accéléré par l’homme. Tu viens de tuer des années d’études sur le sujet et les efforts de communication qui vont avec. Merci la science pour : « Ben mon vieux, cet été il va faire chaud en ville. Piouuuu m’en parle pas j’en est ras… Lire la suite >>
wizz
Membre

faut pas confondre entre météo et climat…

zeboss
Invité

Bizarro : tu n’as rien compris au pb cliamatique, il ne s’agit pas de 40 au lieu de 38 en pointe à un moment donné, mais de la moyenne annuelle de la température…
mais bon c’est un autre sujet.. je ne comprends rien de ta dernière phrase, sans doute une forme d’humour ni au sens global que tu as voulu donner….

Bizaro
Invité
Malheureusement si, en tout cas, j’y vois des effets bien plus étendus que : « Ce n’est pas une blague, vous allez la semaine prochaine apprécier le +40° en ville… »dixit zeboss Le réchauffement climatique et je suis certain que tu l’avais saisi à des conséquences bien plus étendues et variées que ton exemple. Je soulignais que ton propos est extrêmement réducteur. Il pourra effrayer les urbano-centrés. En effet ils courent le risque de subir une température estivale en plein moins de juin. On connaît la réponse à ce risque : financer des climatiseurs, qui rafraîchissent dedans et réchauffent dehors. Mais pour… Lire la suite >>
Twin Spark
Invité

La critique est facile…
En plus ton commentaire ne veut rien dire.

pat d pau
Invité

???
au contraire pour une fois qu’ils se posent les bonnes questions…
et sur le fond t’es pour ou contre ?

Twin Spark
Invité

La seule bonne solution (comme je l’écris depuis des années ), c’est l’augmentation des taxes sur les carburants. Et on supprime tous les artifices genre malus écologique qui comportent trop de biais.
Mais les Français n’en veulent pas (exemple gilets jaunes ) alors France Stratégie comme d’autres cherchent à contourner l’obstacle… on ne peut pas leur en vouloir
(Au passage je suis surpris du ton sarcastique de l’auteur de l’article, qui m’a habitué à plus de discernement )

rakihoney92
Invité

En effet, que l’auteur donne son avis, pourquoi pas, mais la rubrique « L’avis de Leblogauto.com » ne sert-elle pas à ça?
Là c’est très orienté dès le début de l’article.

D’autant que je n’ai pas compris l’argument sur la part dans les émissions européennes: 12% c’est un sujet mineur, c’est ça?

rakihoney92
Invité

Ce sera en effet difficile. Mais comme dans tous les secteurs malheureusement.
Personne n’a pas parlé de passer de 12% à 0.

Pour les bio trucs, c’est peut-être parce que les ordres de grandeur ne sont pas les bons,
Le bio gaz issus des déchets ménagers peut correspondre au besoin des transports en commun mais pas plus.
De même, les bio carburants peuvent permettre aux agriculteurs de s’assurer une indépendance énergétique.
Mais c’est déjà très bien. Il n’y aura pas de solution unique.

Peut-être trouverez vous cette autre étude plus intéressante:
https://theshiftproject.org/article/publication-du-rapport-decarboner-la-mobilite-dans-les-zones-de-moyenne-densite-cest-possible/

pat d pau
Invité

et ca vous dit pas de mettre une loi comme les Keicar au japon ?

lym
Invité
Et le marché, sur ce coup, donne en effet le fouet pour se faire battre… Je n’aimerais pour ma part pas avoir à revendre un SUV d’ici qq années. Si c’est les modèles sur lesquels les constructeurs ont le plus triché (et les utilisateurs observé le ratio conso réelle/cycle le plus élevé) ce n’est pas un hasard. Il y a un moment ou la physique ne peut pas être ignorée… L’Allemagne et ses autoroutes pour la plupart illimitées dès qu’elles ont 3 voies a au moins cette vertu: Quand on a besoin de place, on y achète encore le plus… Lire la suite >>
Jdg
Invité

@twin spack: taxer? Ben voyons c’est si facile, puis faut dire que l’état ne sait faire que ça.
Taxer celui qui va travailler ? Taxer celui qui emmène ses enfants à l’école tous les jours car y a pas de bus ?
Non c’est pas la bonne solution.
Le tournant électrique est fait, les gens vont d’équiper de plus en plus en hybride ou VE qui alimentera l’occasion etc…..
Faut arrêter de tout vouloir dans la seconde.

wizz
Membre
jdg Le problème est que ça avance encore trop lentement. Le problème est que les véhicules vendus aujourd’hui le seront encore dans 15 ans Le problème est que les véhicules occasion, et très anciens, sont achetés et utilisés par les plus pauvres Le problème est que les hybrides, ou les VE, ou les véhicules très faibles consommation ne présentent que peu aujourd’hui. Et donc dans 10, 15 ou 20 ans, les pauvres n’auront que peu de véhicules à faible consommation, et surtout des SUV Le problème final, c’est de savoir quel sera le prix du pétrole dans 10, 15 ou… Lire la suite >>
Jdg
Invité
Oui wizz je comprends bien ce que tu dis. Mais taxer le pétrole est stupide. Par exemple disant que le prix est doubler , je vais dépenser 100€ /mois en plus soit 1200€/an. Une électrique vaut 40k€ et ma voiture dois valoir 10k€ actuellement. Il faut donc que je trouve 30k€ que je n’ai pas et qui se rentabilisé donc combien de temps? En plus je jette à la poubelle une voiture qui fonctionne très bien pour en acheter une qui a une empreinte carbone importe pour sa fabrication. Je n’ai pas les moyens de faire cela, donc sur taxer… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

Même si rejoint l’auteur sur certains points, le ton de l’article enlève toute crédibilité à l’article.

Même si ce n’est qu’un blog, il serait fortement dommage que le contenu des articles s’abaisse au niveau des commentaires.

lym
Invité
Ce machin est certes une huileuse bien connue de la taxeuse… Maintenant, à techno moteur équivalente, un SUV sera handicapé par un surpoids et un SCx vs son équivalent vraie voiture. Le second effet kiss-pas-cool n’est pas pris en compte par cette remarque: « Un Peugeot 2008 est un SUV mais pèse de 1100 à 1200 kg contre 1070 kg à la 208 ». Les constructeurs eux-mêmes affichent en général le Cx, ce qui permet de cacher l’effet surface frontale désastreux. Alors certains objecteront sans doute que pour se trainer à 80 l’aéro on s’en fout. Mais c’est ignorer la réalité. Au… Lire la suite >>
Didouda
Invité

Sauf qu’une 309, c’est une plus petite voiture qu’une 208 d’aujourd’hui, sans la sécurité, le confort, les performances et l’agrément de cette dernière…

wizz
Membre
1 : taxer, favoriser au niveau des SCx. Les petits véhicules avec un bon Cx seront favorisés. Les véhicules larges, hauts avec un mauvais Cx seront pénalisés, ex: le Hummer. Concevoir une voiture avec un excellent Cx coute assez cher, un petit véhicule (faible surface frontale) pourrait se contenter d’une aéro moindre pour rester accessible à une clientèle peu aisée qui ne chercherait qu’un moyen de locomotion au quotidien (exit les gilets jaunes en 3008) 2: taxer, favoriser non pas la consommation lors des tests d’homologation mais au niveau de l’efficacité énergétique du groupe motopropulseur. Un bloc 1.6L par exemple… Lire la suite >>
Luc
Invité

Je partage entièrement. Je souhaite juste ajouter que baisser de 50% la masse d’un véhicule, c’est complexe et chère. Baisser de 50% le Scx c’est simple: véhicule type Twizy avec la hauteur d’une Elise. (Les batteries sous les coudes par exemple). Il faut juste changer les mentalités. Pour ma part un quadricycle 3 places serait idéal pour 90% de mes trajets…

The Stig
Invité
C’est bien mignon wizz, joli discours, mais je vous pose le problème qui s’affiche pour moi si on met votre idée en musique : je suis à la campagne, pas par envie, mais par nécessité (gros soucis budgétaires, nous vivons chez ma belle-grand-mère le temps de reconstruire tout ça, mais bon, on va pas rentrer dans les détails). Ma compagne travaille à 30km d’ici, sans bus, sans covoiturage possible dans le coin, et c’est pas pour un boulot voulu, mais subi. Concernant la voiture utilisée, c’est une C4 Picasso, toujours pas par envie, mais surtout parce qu’on l’a récupérée de… Lire la suite >>
wizz
Membre
Si sur chaque sujet, on doit tenir compte des cas en situation le plus critique, alors on finira par ne jamais rien faire. Par exemple, l’électricité est fixée par le gouvernement, elle n’est pas chère et les gens en gaspillent. On proposerait de faire payer plus cher, comme chez nos voisins. Et certains diront « mais comment feront les gens en situation précaire énergétique… ». Ou encore la concentration d’agriculteurs en Bretagne crée de la pollution de l’eau. On décide de taxer l’épandage, de forcer les exploitations à faire du méthanisation. Et certains diront « mais comment feront les agriculteurs les plus fragiles,… Lire la suite >>
The Stig
Invité

Non. 100 fois non. « L’aide à l’achat d’un nouveau véhicule »… tout le monde ne peut pas se le permettre, même aidé. C’est une fausse solution.

Dans le cas de l’électricité, le chèque énergie paie une partie de la consommation des foyers les plus précaires. C’est moins imbécile que de leur dire « endette-toi, t’as notre bénédiction pour te foutre encore plus dans la merde, c’est pour ton bien ».

lym
Invité
L’aide à l’achat… avec une mise à la casse en face… c’est aussi un générateur de gâchis dont tous les professionnels de l’automobile et casseurs pourront vous parler. Des fois, ça leur fait mal au cœur de voir partir certaines autos à la destruction car les restrictions de circulation les rendent inutilisables. Voir des Jaguar en très bon état partir à la benne car le proprio parisien ne peut plus vraiment sortir de chez lui avec et qu’au rythme ou l’affaire se propage elle devient difficile à revendre et trop décotée… et qu’on finit aux aides pour limiter la casse…… Lire la suite >>
wpDiscuz