Accueil Actualités Entreprise FCA Fiat Chrysler retire son offre de fusion avec Renault

FCA Fiat Chrysler retire son offre de fusion avec Renault

1927
196
PARTAGER

Après plusieurs jours de flottement, Fiat Chrysler Automobile (FCA) a décidé de retirer son offre de fusion avec le groupe Renault.

Communiqué officiel de FCA

Le conseil d’administration de Fiat Chrysler Automobiles N. («FCA») (NYSE: FCAU / MTA: FCA), réuni ce soir sous la présidence de John Elkann, a décidé de retirer sans délai sa proposition de fusion présentée au Groupe Renault.

FCA reste fermement convaincu de la raison impérieuse et transformatrice d’une proposition largement appréciée depuis sa présentation, dont la structure et les termes ont été soigneusement équilibrés pour offrir des avantages substantiels à toutes les parties. Cependant, il est devenu évident que les conditions politiques en France n’existent pas à l’heure actuelle pour qu’une telle combinaison se déroule avec succès.

FCA exprime ses sincères remerciements au Groupe Renault, en particulier à son président et à son directeur général, ainsi qu’aux partenaires de Nissan Motor Company et de Mitsubishi Motors Corporation pour leur engagement constructif sur tous les aspects de la proposition de FCA.

FCA continuera de respecter ses engagements en mettant en œuvre sa stratégie indépendante.

Retrait poli après une fin de non-recevoir ?

Evidemment, sans être dans le « secret des dieux », il est bien difficile de savoir précisément ce qu’il s’est passé. Cependant, FCA donne un indice puisque le communiqué parle clairement de la politique en France. En effet, l’état français a demandé des garanties sur l’emploi dans le pays. De plus, il aurait voulu repousser le vote.

Le Conseil d’Administration de Renault se réunissait une nouvelle fois hier, mercredi 5 juin 2019, dans la soirée. Un vote en faveur du plan de fusion était prévu. « Le Conseil d’administration n’a pas été en mesure de prendre une décision en raison du souhait exprimé par les représentants de l’Etat français de reporter le vote à un Conseil ultérieur ».

Mais, FCA aurait sans doute pu attendre quelques jours de plus. C’est visiblement un prétexte pour ne pas perdre la face. Selon Reuters et le Wall Street Journal, les deux représentant de Nissan au sein du Conseil d’Administration du groupe Renault n’étaient pas en faveur de la fusion. La place de Nissan au cœur de ce dispositif n’étant pas claire, le constructeur nippon a sans doute eu « peur » de se retrouver sur le bas-côté malgré l’alliance Renault-Nissan.

Sur ce point de vue, l’état français rejoint Nissan. En effet, pour Bercy, la fusion avec FCA ne pouvait se faire qu’avec des garantie de maintien de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Mais, la France a aussi réclamé plus d’influence dans le nouvel ensemble. Avec la fusion, de 15% de Renault avec des droits de vote doublés (loi Florange de 2014), la France serait passé à 7,5% du nouvel ensemble, derrière les premiers actionnaires à 14,5%, la famille Agnelli. Une perte de contrôle impensable visiblement.

L'échec de la fusion FCA-Renault est pour vous :

View Results

Loading ... Loading ...

L’avis de Leblogauto.com

Comment rejeter poliment une offre tout en laissant une porte de sortie honorable au prétendant ? Faire traîner et mettre des conditions élevées.

Désormais, soit FCA décide de refaire une offre plus favorable à Renault (peu probable), soit le groupe italo-américain va chercher un autre groupe d’envergure avec qui fusionner pour financer les énormes développements qui attendent l’automobile : électrique, autonome, connecté.

Un temps au cœur des rumeurs d’accord avec FCA, PSA Peugeot Citroën avait été éconduit et Renault préféré. Retour du lion dans la danse ? D’autres fusions ou rapprochements sont à attendre ses prochains mois comme BMW et Jaguar-Land Rover qui viennent d’annoncer un partenariat dans les moteurs électriques.

Du côté de Renault, on se retourne désormais vers son partenaire au sein de l’Alliance. Après un « coup de semonce », Nissan va-t-il être plus enclin à discuter d’une relation plus étroite (pour ne pas dire fusion) avec Renault ?

Poster un Commentaire

196 Commentaires sur "FCA Fiat Chrysler retire son offre de fusion avec Renault"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Stabak
Invité

Finalement une bonne chose je pense. Plus le temps passait et plus je trouvais ça douteux de la part de FCA. Du moins sur les éléments que l’on connaît. Car évidemment nous n’avons pas connaissance de plus de 80% du dossier j’imagine… Et d’autres éléments n’ont forcément pas satisfait à l’État.

SAM
Invité

Heureux Renault d’avoir éconduis FCA mais malheureux PSA qui du coup se verra peut-être proposer une relation avec FCA? Une bonne chose pour PSA?

SAM
Invité

GM ou FCA.

zafira500
Invité

« Mais à qui s’allier ? »
Les chinois?

Seb
Invité

Baaah non vu que même le plus gros groupe Chinois Geely les à recalé l’année dernière … 😁

COURAGE ! Les Indiens sont en train de grimper , d’ici 5 ou 6 ans y’a bien une marque automobile Indienne sortie de nul part qui voudra bien les racheter ….. 😂🤣

zafira500
Invité

Oui Geely… actionnaire majoritaire de Daimler-Benz.;)
« Les Indiens sont en train de grimper »
En effet. Mais attention à trop faire l’idiot qui regarde le doigt et pas la Lune. Car, après les Qatari chez Vévé, les chinois chez Merco, fais gaffe qu’un hindou – Mahindra ou Tata – ne finisse pas dans le capital de Béhème. Quand on sait que l’Allemagne vient d’entrer en récession, il pourrait y avoir des dégâts chez les teutons. 😉

LaFontine
Invité
Pourquoi toujours courir apres la taille ? Les constructeurs chinois, japonais ou coréens ne font pas tous plus que PSA et ils s’en sortent. PSA en étant fort en Europe, réalisé suffisamment de profits pour tenter des coups ailleurs. Pour se développer à l’étranger il faut d’abord avoir les reins solides chez soi. Ce que fait PSA alors PSA n’a pas besoin d’un allié pour survivre. Il en aura besoin s’il s’implante aux USA, partager les coûts avec un local sera beaucoup mieux c’est sur comme PSA a fait en Inde avec Hindustrian mais pas besoin non plus que l’allié… Lire la suite >>
Invité

Lorsqu’il parlait de constructeur Mazda vend 1,65 millions de voitures et Subaru autour de 1 et il survive bien pourtant non?

zafira500
Invité

Subaru s’est acoquiné avec Toyota. Mazda a quelques accords par ci par là (notamment avec ses compatriotes Suzuki et Nissan).

LaFontine
Invité
Je voulais écrire ‘les constructeurs japonais, chinois ou coréens ne sont pas tous plus gros que PSA et ils s’en sortent’. Geely motors, Subaru, Suzuki, Great Wall motors, Chan Gan, Kia qui n’est possédé qu’à 33% par Hyundai, etc… PSA est gros sur le marché européen, le deuxième plus gros et donc à partir de là il peut vivre seul. Par contre il aura besoin d’un partenaire pour réussir aux USA mais ce partenaire comme je l’ai écrit n’a pas besoin d’etre forcément un gros groupe auto comme tout le monde le pense mais simplement un grand distributeur de véhicules… Lire la suite >>
Lafontine
Invité
J’ai bien compris ce que tu as dis mais ce que je veux te dire c’est ce que tu préconises au final ne fait rien avancer, ce n’est pas ça qui permettra à PSA de s’en sortir. Obtenir des économies d’echelles sur de plus gros volumes de ventes pour PSA pour amortir les couts de develloppement implique une fusion avec un constructeur aussi gros que lui voire plus gros. Ce n’est pas une solution Utiliser l’image de marque à la maniere des premium ou semi-premium pour augmenter le prix d’achat car on intègre en plus une image de marque, une… Lire la suite >>
LaFontine
Invité
Au tout début tu parlais de PSA en disant ‘mais avec qui s’allier ?’ S’allier c’est fusionner ou alors détenir une part du capital de l’autre et vice versa. Si tu voulais parler de collaborer alors ce n’est pas s’allier car collaborer sous entend, participer à un projet particulier mais sans s’associer dans un engagement capitalistique. Avec qui Psa peut il collaborer pour certains projets ? Or tu as dit avec qui PSA peut il s’allier ? Et là les réponses sont des gros constructeurs fca, gm etc. Donc oui je parle de fusion car ton discours parlait quel allié… Lire la suite >>
Pseudo modéré
Invité

Allez tous en coeur :

FCA c’est CACA on en est venu à bout !

Hello
Invité

Dans le monde de l’Internet et du web, on parle de troll pour désigner des intervenants qui initient volontairement des polémiques sur un forum de discussion, un blog ou un réseau social dans le seul but de provoquer les autres intervenants et de générer des réactions en retour.
Là on est en plein dans la définition du troll. Là celui là il Sort Direct du du dico, beau specimen.

Malco
Invité

@Hello. Vu le niveau ce n’est même plus du troll. Comment voulez-vous polémiquer là-dessus?

Seb
Invité

Au fait Zafira le dislikeur fou , faudra que tu me garde quelques centilitres de tes larmes ! J’ai besoin de sel pour mon repas ce soir …. 😎

zafira500
Invité

@Seb
Regardez moi ce petit prétentieux qui se prends pour le centre du monde. Tu crois que je fais une fixette sur toi? Toi le personnage le plus insignifiant du web. Entre toi et ou bouse de vache, j’aurai plus de respect pour la bouse (et pourtant je suis nareux).
Quand au sel, tu en as dans ta partie la plus profonde et la plus malodorante de ton anatomie. Et en plus, tu y seras dans ton élément.
Et un -1 – un vrai – pour l’ensemble de ton oeuvre.

Rammenez FCA à la maison
Invité

Je te sens tout colère mon bon Zaf’ …. Je me délecte t’as pas idée ….. 😂

zafira500
Invité

On se connait? Je n’ai pas souvenir que l’on ait élevés les cochons ensemble. A moins que tu ne sois la Zonde lui-même (d’ailleurs, c’est marrant que t’apparaisses quand il est en difficulté), Nicool ou le multicompte-charlot de Cara.
Mais bon, tu faire un petit tour et puis s’en va. 😉
Ah oui : « Je te sens toutE colère ». Apprends à écrire correctement, hein. 😉

zafira500
Invité

Tu vas faire.

zafira500
Invité

« Allez tous en coeur :

FCA c’est CACA on en est venu à bout ! »
Pour l’instant, c’est de toi que l’on est venu à bout. Et ça été beaucoup plus rapide qu’une – supposée – faillite de FCA.

Rammenez FCA à la maison
Invité

Mon petit zaf’ ….. « C’est de toi DONT on est venu à bout » , pour quelqu’un qui donne des leçons sur l’orthographe , t’es pas vraiment une flèche non plus … Fait gaffe , t’es en train de perdre tout tes moyens …. 🤐

gigi4lm
Invité

@Thibaut Emme, j’ai mis +1 à votre remarque puisqu’il n’y a pas moyen de mettre plus … dommage !

zafira500
Invité

@Thibaut Emme
Je vois qui est ce « Ramenez FCA à la maison ». C’est le même charlots dont le précédent pseudo à été modéré. Il sévit déjà sur Caradisiac en utilisant plusieurs comptes et quand il se fait bannir, il revient à la charge. Nicool est un saint à côté de lui, c’est à se demander si ce type n’a pas un grain dans le cerveau.

Rammenez FCA à la maison
Invité

Non non Zaf’ ( n’a pas un grain dans le cerveau dit il ) c’est tout simplement Seb / Pagani Zonda , pas la personne dont le pseudo à était modéré …

Pour le reste j’éviterais de parler de ta constante parano , c’est limite flippant …. 😰

C3PO
Invité

en même temps l’offre est de Fiat n’était pas intéressante, c’est peut être pour cela qu’il n’ont pas attendu
l’état étant présent également chez PSA, à mon avis une idée de fusion capotera aussi

SGL
Invité

J’ai entendu que Tavares a été déjà contacter par FCA pour une fusion… Apparemment Tavares n’était pas intéressé et FCA n’a pas insisté.
Mais Peugeot, est plus fort en bourse alors que Renault est fragile et faible en bourse.
Peugeot monte en bourse de 2,5%

zeboss
Invité
Non Tavares était intéressé par FCA, mais en prenant le controle, vu que techniquement et capitalistiquement il était le mieux armé, mais exor VOULAIT GARDER LE CONTROLE un point c’est tout. Elkan a choisi Renault avec qui il discutait depuis aussi un petit moment pour lancer son OPA in amicale (lire plus haut) déguisée. Ne pas avoir pensé que Tavares refilerait sans doute quelques tuyaux sur les intentions de FCA fait peut être partie de l’amateurisme ou du sens un peu surjoué du hasard d’Elkan… S’étaler dans la presse en disant qu’il lui fallait la CMP PSA a 2 semaines… Lire la suite >>
Invité

Et à partir de là, je rigole

SGL
Invité

Fiat est une industrie financière plus qu’industrielle, c’est l’inverse pour Renault.
Du plus, l’action de Renault en 5 ans était de 86 € à 52 €, Peugeot en 5 ans est passé de 10 € à 21 € sur la même période.
Ce qui fait que paradoxalement, une coquille presque vide industrielle comme FCA se payer un Renault avec une cinquantaine de modèles prêt pour les futures normes juste en échangeant ses actions à 50-50 %

SGL
Invité

Plutôt une bonne nouvelle vu les conditions !

SGL
Invité

Paradoxalement, Renault chute de 7 % en bourse… Pourtant, industriellement, Renault garde son savoir-faire et FCA (dont les ventes d’Alfa Romeo en France baissent de 60 % sur 5 premiers mois de l’année de 2019 par rapport à 2018)
n’a très peu de nouveautés pour enrayer la chute de ses ventes sur tous les marchés.
Quelles sont les nouveautés d’ici 5 ans de FCA qui font sauver le groupe d’une faillite possible ?

Seb
Invité

Une nouvelle Fiat 500 bien sur !!!! 🤓🤡

koko
Invité

La prochaine Lancia delta ?

wizz
Membre

une nouvelle Fiat Punto?

koko
Invité

Les nouvelles Autobianchi low cost ?
Une Innocenti qui viendrait piquer les pdm à mini dans les citadines premium ?

zafira500
Invité

@koko
Autobianchi n’a jamais eu une image low-cost, mais cossue. Innocenti, voire Zastava (les deux noms sont la propriété de FCA) , serait plus appropriée.

koko
Invité

Arrête de te la péter sur FCA @Zaf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Autobianchi
« Il a été envisagé par le groupe Fiat de ressusciter Autobianchi, pour en faire la marque low-cost du groupe. Deux modèles furent envisagés »

Seb
Invité

Mytho Zavata c’est un cirque pour les clowns

AVENUE
Invité

Si Renault chute c’est bien parce que les investisseurs voient que les choses vont se compliquer sur le front du dossier NISSAN/Renault

bzep
Invité

Non c’est parce qu’il a anormalement augmenté depuis une semaine. Probablement dans un but lucratif !

Rickyspanish
Invité
Tout ça pour ça … C’était sans doute prévisible dès le départ mais je ne suis vraiment pas calé pour juger cette fusion. C’était sans doute trop compliqué de gérer une telle opération avec la présence de l’Etat Français qui pose des exigences normales mais qui paraissent contradictoires avec les intérêts économiques voulus. Curieux de voir ce que va faire FCA (une meilleure offre est peut être déjà sur la table avec un autre groupe ?) et Renault (sans doute un rdv avec Nissan pour une thérapie de couple)… En attendant, on a du se taper les commentaires de tous… Lire la suite >>
Pseudo modéré
Invité

le pseudo spécialiste avait raison

les daubasses italiennes ça dégage !

wpDiscuz