Accueil Ecologie Chine : libre choix des fournisseurs de batterie

Chine : libre choix des fournisseurs de batterie

558
2
PARTAGER

La Chine vient de supprimer sa liste de fournisseurs de batteries recommandés. Décision annoncée lundi par le ministère de l’Industrie de l’Empire du Milieu dans un communiqué.
Objectif affiché : ouvrir les portes du plus grand marché mondial des batteries de véhicules électriques. 

La Chine, le plus grand marché mondial de véhicules à énergies nouvelles, a vu augmenter les investissements des fabricants de batteries sud-coréens, LG Chem et Samsung SDI Co., dans la perspective d’une évolution progressive de la politique du gouvernement chinois.

Lors de sa première publication en 2015, la liste n’incluait pas les entreprises étrangères. Objectif alors notamment poursuivi : stimuler le développement d’une industrie nationale de la batterie.

Mais cette restriction a été levée vendredi dans le cadre des réformes du processus de management du gouvernement, a annoncé le ministère sur son site Internet.  Sans toutefois fournir de plus amples détails.

Une liste nuisant à la concurrence

Les fabricants étrangers s’étaient plaints de ce que l’existence d’une telle liste décourage la concurrence, pointant également du doigt le fait que sa mise en œuvre soit associée à des versements de généreuses subventions  accordées à des entreprises nationales recommandées telles que Contemporary Amperex Technology et BYD Co.

« Nous sommes soulagés que ces listes disparaissent, mais nous ne pouvons pas être certains que le gouvernement chinois s’engage à abolir ces subventions avant que toutes les politiques de subvention soient réellement supprimées dans les faits », a  toutefois déclaré – un brin lucide ? – un responsable d’un fabricant de batteries étranger.

Sources : Reuters, Automotive News

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Chine : libre choix des fournisseurs de batterie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Les bonnes règles de la concurrence (2015) dictées par les chinois et acceptées par les européens …

Bizaro
Invité

« véhicules à énergies nouvelles »: on tourne en rond, on voudrait bien promouvoir les véhicules électriques en leur donnant un petit nom sympathique. Malheureusement , qu’ils soient qualifiés de verts, propres, à énergie renouvelable, ils se heurtent à une réalité moins glorieuse. Aujourd’hui on parle d’énergies nouvelles pour des énergies aussi vielles que l’automobile.

Appelons un chat un chat plutôt que de faire du « marketing » et tendre bêtement le bâton.

wpDiscuz