Accueil Rallycross WRX – Belgique 2019 : Timerzyanov remporte sa 1e victoire

WRX – Belgique 2019 : Timerzyanov remporte sa 1e victoire

453
0
PARTAGER

Plusieurs premières ce weekend en Belgique. L’épreuve n’avait pas lieu à Mettet sur le Circuit Jules Tacheny mais à Spa-Francorchamps avec du raidillon de l’eau rouge dedans. Autre première, c’est le Russe Timerzyanov qui remporte l’épreuve.

Si le circuit de Mettet est une piste rapide avec des enchaînements techniques, le circuit de Spa est très « simple ». La partie asphalte débute en bas du raidillon de l’eau rouge pour tourner sur la gauche vers l’ancienne douane. On arrive alors sur une partie terre qui présente une grande boucle qui ramène vers l’asphalte. Les pilotes l’apprécient car la piste est large et il y a plusieurs trajectoires possibles. Mais il n’est pas spectaculaire.

Pour l’occasion, François Duval était de la partie. Il n’a pas réussi à se qualifier. En revanche, Bakkerud oui. Et il a même remporté les qualifications avec deux victoires. Il devance Joni Wiman,  Liam « the bomb » Doran, Timmy Hansen et Timerzyanov. On notera la qualification de Cyril Raymond en dernière position. Wiman remplace Niclas Grönholm absent pour cause d’appendicite.

Demi-finales et finale

Dans les demi-finales, Bakkerud l’emporte devant Timerzyanov et Doran pour la 1e demi. Kevin Hansen, Scheider et Szabo sont éliminés. Dans la 2nde demi-finale, Joni Wiman l’emporte. Il fait mieux que remplacer Grönholm. Il devance Baumanis et Timmy Hansen. Par contre, Marklund, Raymond et Ekström (revenu pour l’occasion) sont éliminés.

En finale, Timerzyanov profite que Bakkerud soit occupé avec Wiman pour s’infiltrer à l’intérieur et prendre la tête. Ensuite, ce fut un récital du Russe et de sa i20. Intouchable dans cette finale, il remporte sa première victoire en WRX et devient le 14e pilote vainqueur d’une épreuve depuis que c’est un championnat mondial FIA. Il devance Bakkerud et Wiman. GRX Taneco place ses deux voitures sur le podium.

Classement général pilote provisoire

Au classement général pilote, Timerzyanov fait un joli rapproché et prend la 3e place derrière les frères Hansen qui ont eu un weekend mi-figue mi-raisin. Kevin, le plus jeune, reste en tête et profite de l’absence de Niclas Grönholm. De 8 point sur ce dernier, il passe à 11 points d’avance sur son frère, nouveau second.

Position Pilote – voiture Points
1 KEVIN HANSEN PEUGEOT 208 69
2 TIMMY HANSEN PEUGEOT 208 58
3 TIMUR TIMERZYANOV HYUNDAI I20 53
4 JANIS BAUMANIS FORD FIESTA 52
5 ANDREAS BAKKERUD AUDI S1 51
6 NICLAS GRÖNHOLM HYUNDAI I20 48
7 LIAM DORAN AUDI S1 43
8 TIMO SCHEIDER SEAT IBIZA 37
9 KRISZTIÁN SZABÓ AUDI S1 35
10 ANTON MARKLUND RENAULT MEGANE RS 31

Classement général équipe provisoire

L’écurie Hansen MJP et GRX Taneco sont les deux animateur de ce début de championnat. On les retrouve en tête à 1 petit point d’écart. Plus loin on retrouve le Monster Energy RX Cartel puis les deux écuries de Chicherit, le GC Kompetition et la GCK Akademy.

1. TEAM HANSEN MJP 127
2. GRX TANECO 126
3. MONSTER ENERGY RX CARTEL 94
4. GC KOMPETITION 55
5. GCK ACADEMY 40
6. STARD 0

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz