Accueil Bilan Sécurité routière 2019 : -16,9% en avril

Sécurité routière 2019 : -16,9% en avril

756
31
PARTAGER
Accident
Image par Valter Cirillo de Pixabay

Après plusieurs mois de hausse, voilà que la courbe de la mortalité repart à la baisse en avril. Près de 17% de baisse par rapport à 2018, ce n’est pas anodin.

Comme chaque mois, l’ONISR dévoile les chiffres provisoires de l’accidentalité d’avril. Ce mois, c’est 15 jours plus tard que d’habitude car l’ONISR sort également le bilan de l’année 2018 (article à venir).

En avril 2019 (par rapport à avril 2018), il y a eu 236 décès sur les routes de métropole soit 48 tués de moins ou -16,9%. C’est le « meilleur » mois d’avril jamais enregistré à égalité avec celui de 2013. Du côté des accidents corporels, ils sont également en baisse, plus modeste, à 4 415 soit 259 de moins ou -5,5%. Enfin, 5 572 personnes ont été blessées soit 312 de moins ou -5,3%. A noter que le chiffres des hospitalisations de 24 heures ou plus ne sont pas disponibles ce mois à cause de « la mise en place du nouveau système d’information » (sic.).

Un début 2019 en ligne avec 2018

Depuis le début de 2019, 977 personnes sont mortes dans un accident de la route en métropole. Cela représente 11 morts de plus qu’en 2018 ou +1,1%. Une stabilité bienvenue. Du côté des accidents, on en dénombre 16 948 soit 733 de plus ou +4,5%. Les blessés sont 21 061 soit 816 de plus ou +4,0%.

Maintenant si on regarde les 12 derniers mois (mai 2018 à avril 2019), le bilan est plus flatteur avec une baisse de 4,3% du nombre de tués à 3 259. Dans le détail, seule la catégorie des automobilistes voit son nombre de tués baisser. Les cyclistes, comme depuis le début de l’année, paient un tribut plus lourd qu’en 2018. Sur le cumule des 12 derniers mois, les automobilistes connaissent une baisse de 12% tandis que les cyclistes connaissent une hausse de 12%.

Evidemment cela ne joue pas sur les mêmes chiffres (on compte environ 10 automobilistes tués pour 1 cycliste) mais cela peut donner des indications sur ce qu’il faut changer pour que toutes les catégories soient en baisse. Les cyclomotoristes tués sont en hausse de 5% et les piétons de 4. Sans doute les effets du 80 km/h…

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Sécurité routière 2019 : -16,9% en avril"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Cyclistes+12% et pourtant personne ne leur dis de faire attention.
Pas de phare de journée pas de clignotant pas de protection pas d’assurance spécifique……
Pour les autres deux roues (motorisé) c’est pourtant obligatoire

lym
Invité

En même temps, on ne va pas mettre une batterie sur un vélo. Vous voulez aussi payer une assurance en temps que piéton tant qu’on y est? Et pour tous vos enfants? Axa en a révé, Jdg l’a fait!

L’assurance cerveau semble avoir été en option chez certains…

Pourquoi pas le gyro sur la tête, en espérant que cela suffise pour celui qui « conduit » avec son débilophone monopolisant l’essentiel de son attention, malgré son assurance obligatoire.

Brun
Invité

Vous oubliez juste dans votre réflexion (?) que les cyclistes sont SUR LA CHAUSSÉE et pas les piétons ! Petit détail qui vous aura sûrement échappé…

Mwouais
Invité
Oui, enfin, à tout drame pour cette fois encore, la cause n’est pas tant la voiture que le comportement de fuite de celui au volant par crainte de la police alors que son casier judiciaire débordait.. il est évident qu’en fuyant à pied les dégâts eussent été moindres et qu’armé d’un semi remorque, même à basse vitesse, le carnage aurait été encore plus insupportable. La voiture et la vitesse au sens commun ne sont pas les vraies causes premières. Le résultat est révoltant mais de là à en faire l’instrument d’une démonstration… c’est étonnant pour quelqu’un comme Wizz plutôt dans… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Par ailleurs Wizz, tu présentes un cas similaire d’accident entre une Mégane et des occupants d’abri bus. Là, la vitesse n’est pas la cause mais bien le conducteur qui aurait perdu conscience au volant (un sexagénaire, seulement). La vitesse n’est pas causale, la masse de la voiture oui.
Je crois les accidents entre usagers de la route et des piétonniers plus important avec les trotinettes heureusement… légères.

Mwouais
Invité

Je ne prétends pas que la vitesse inadaptée n’est pas une des causes d’un accident. Ici aussi avec cette Porsche, l’accident est dû à ?

1. Un conducteur alcoolisé
2. Un comportement inopportun du conducteur qui teste une voiture à un endroit inapproprié
3. Un piéton qui ne voit pas arriver une masse hurlante poussée à plus de 100km/h en sortant d’une discothèque. Comment ne pas apprécier la vitesse d’approche lorsqu’on est piéton de 32 ans et sportif ?

wizz
Membre
3 bières, ça ferait quel taux d’alcoolémie? 0.8g? 1g? 1.5g? Il fut un temps où le taux légal était de 0.8g (1 verre ça va, 3 verres…). Certains se faisaient prendre à 1g, ou un peu plus. Est ce qu’il y avait des dizaines de milliers d’accidents de ce type à l’époque? Une Kangoo utilitaire d’un plombier rentrant du travail, à 100km/h, on peut la voir venir de loin (parce que de près, il n’y a pas assez de puissance pour réaccélérer) En revanche, une Porsche (911?), il ne faut pas beaucoup de temps pour réaccélérer, pour surprendre un piéton… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Oh mais mn propos n’est pas à l’encontre de la justice ou contre le plaisir contenu de la boisson. J’évoque ici plus le fait que les accidents mortels ne sont pas systématiquement (pas souvent) dus à une vitesse plus haute qu’autorisée par la loi dans un environnement adéquat (160 sur autoroute ou 120 sur départementale) et que nombre de piétons (je n’ai pas de chiffres c’est vrai) sont fauchés par défaut d’attention réciproque (comme avec les trottinettes mais avec un impact plus conséquent).

Mettre tout sur la vitesse est très réducteur. Plus facile certes…

Jdg
Invité

@lym: nos gouvernants bien pensant passent leurs temps à faire des pub de prévention et là vous seriez étonnez d’en voir sur la sécurité des cyclistes et piétons? Tien donc.
Pour info les assurances corporelles ça existe et des assurances spécifiques sont obligatoires pour les trotinettes électrique de plus de 25km/h.
Et pour le piéton j’en ai pas parlé.
Pour le reste de votre commentaire ( cerveau en option etc….) vous pouvez le garder pour vous. Vous êtes particulièrement mal poli et insultant. Ce genre de propos montrer bien qui vous pouvez être.

Invité

@Lym: aucune batterie nécessaire à l’installation d’un feu de jour (ca se fait déjà, hein; baladez vous dans un rayon vélo en magasin…). Les clignotants non plus, même si je trouve ça plus difficile à imposer.
Quant à la protection, elle va de soit; pourtant peu / pas contrôlée. Casque obligatoire et réflecteurs obligatoires, sinon, amende. Ce serait logique.
Quant aux assurances, ca pourrait se faire. Après tout, je vous rappelle que la loi impose une immatriculation des vélos (si si!), et les assurances sur les trotinettes électriques existe déjà.
Donc votre montée sur de grands chevaux est en fait assez risible.

Jean
Invité

Clignotants, feux et un petit moteur pour alimenter le tout, assurance, ca existe deja, ca s’appelle un scooter ou un motocycle

labradaauto
Invité

…je viens de croiser ce jour, et j’ai eu la trouille : 3 cyclistes en sens interdit dans une voie à sens unique de prise de contournement de ville, après un pont , dans un couloir bordé de murs !
Ces cyclistes n’auraient jamais fait cette infraction à moto ou en auto, j’en suis sur !
Oui il y a des victimes 2 roues . Quand on fait du 2 roues, on doit avoir de la tête, sinon on peut la perdre .

labradaauto
Invité

rien du tout !
ces gens là avaient croiser la voie de contournement qui est loin de l’agglomération, ce pour faire au plus court . l’allure : c’est 50 et 80 sur la voie de contournement.
Même le renard qui emprunte la voie est plus prudent !

labradaauto
Invité
sans aucun doute des gens irresponsables, libres comme l’air , et qui bravent tous les interdits, dangers. Ne suis pas psy pour en déterminer les causes de ces attitudes . La sécurité sera de plus en plus difficile à maintenir sur la voie publique. On ne nous parle non stop que de vitesses. Ok ! Mais La voie publique est aussi usitée par des gens qui n’ont pas l’éducation, la courtoisie. On voit de « tout » sur les routes. il faut « décoder » dans certains endroits le danger qui logiquement ne serait pas là si les individus civilisés, bien éduqués voulaient bien… Lire la suite >>
lym
Invité

Le prix des carburants modère sans doute les déplacements… Il semble que la croissance ne soit pas au rdv non plus, moindre activité = moins de déplacements.
Toujours corréler ces chiffres à l’économie… Avec les progrès des véhicules (qui plafonne depuis 15-20 ans) et du réseau (que l’on n’entretient plus guère, sans parler des mises à 2×2 voies à l’impact réel devenues rarissimes), c’est des facteurs qui dépassent toutes les politiques de mise à l’amende…

Bizaro
Invité

Clairement on voit l’effet des 80 km/h en plus comme tous les RADARs sont réparés, on voit très bien que cela a permis cette baisse.

D’ailleurs la mort de vélocipédistes est en hausse hors ils ne sont pas piégés par les RADARs. Ils peuvent donc rouler à 85km/ en toute impunité ce qui est suicidaire pour des personnes si peu protégée.

wizz
Membre
wizz
Membre

il y a la tendance à long terme, globalement imputable à l’ensemble des paramètres (progrès en continu des véhicules, amélioration de l’infrastructure routière, etc…)

mais localement, il y a eu des changements de pente. Les plus significatifs étaient limitation générale des vitesses en 73 (et donc généralisation des controles radars manuellement), ainsi que la mise en place des radars automatiques…

Xavier
Invité

Il y a un autre élément qui pourrait aussi éclairer ce bilan, c’est le niveau de vente des carburants qui refléterait la fréquentation du réseau routier.

seb
Invité

@Thibault, j’avais bien fait le lien entre la canicule de 2003 et la baisse de fréquentation des maisons de retraite mais je n’avais pas fait attention que ça avait aussi fait baisser le nombre de mort sur les routes. Il faudrait peut être penser à avoir moins de vieux sur la route plutôt que des radars? :’-)

seb
Invité

Une baisse de la mortalité routière? Les gilets jaunes ont dû arrêter de casser les radars puisque c’était ça qui faisait augmenter les chiffres ces derniers mois.

wpDiscuz