Accueil PSA PSA Mulhouse: un millier d’intérimaires seront touchés par l’arrêt de la 2008

PSA Mulhouse: un millier d’intérimaires seront touchés par l’arrêt de la 2008

1698
17
PARTAGER
©PSA - Peugeot 2008 en sortie de chaîne dans l'usine de Mulhouse

L’usine PSA de Mulhouse (Haut-Rhin) va se séparer d’un millier d’intérimaires à l’automne prochain, comme conséquence de son arrêt de la fabrication de la Peugeot 2008, a-t-on appris mardi de source syndicale.

La fin de la production de ce véhicule entraînera la suppression, courant octobre, de l’équipe de nuit qui lui est dédiée et qui emploie 960 personnes, ont indiqué les syndicats CFE-CGC et FO, à l’issue de la réunion mensuelle du Comité social et économique (CSE) du site.

Les effectifs de l’usine s’ajusteront à hauteur équivalente, par la non-reconduction des contrats d’intérim qui concernera ainsi environ 1.000 travailleurs temporaires, a-t-on précisé de même source.

Le nombre d’intérimaires diminuera ainsi très fortement par rapport aux 1.350 employés actuellement sur le site, ont relevé les syndicats.

« Cette mesure est terrible pour le bassin d’emploi », a réagi Laurent Gautherat, responsable CFE-CGC du site.

Contactée par l’AFP, la direction du site a confirmé l’arrêt de la 2008 « à la fin de l’année », sans donner de chiffres sur l’impact social. La fin de la 2008 s’inscrit dans le recentrage de Mulhouse sur la production de modèles « moyen et haut de gamme » et la remplaçante de la 2008 sera produite dans l’usine PSA de Vigo (Espagne), spécialisée sur ce segment de véhicules, a exposé une porte-parole du site.

Cette décision entraînera également un ralentissement de cadence dans les équipes de jour qui passeront de 2 à une et demie en novembre, a ajouté la porte-parole.

Elle impactera une partie des salariés permanents qui seront prêtés à d’autres ateliers de l’usine – les unités de mécanique, forge et fonderie travaillant pour l’ensemble du groupe PSA -, à d’autres sites du constructeur ou à des entreprises locales, a-t-elle ajouté.

Le creux d’activité sera « temporaire », car un nouveau véhicule à « forts volumes » sera produit à Mulhouse dès 2021, une décision antérieure qui a été confirmée lors du CSE de mardi, a poursuivi la représentante de la direction.

PSA Mulhouse emploie 5.300 salariés permanents.

Par AFP

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "PSA Mulhouse: un millier d’intérimaires seront touchés par l’arrêt de la 2008"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

La 2008 remplacera-t-elle la Cactus/C4 en Espagne?

Malgré le fait qu’elle soit assemblé en France, il semble qu’elle soit un succès en terme de vente.

zeboss
Invité

le 2008II rentre sur les mêmes lignes que le crossland et le C3 AC. voir à priori la nouvelle Corsa mais ça peut encore bouger…

AXSPORT
Invité

Pas de commentaire sur PSA sinon des insultes……………

zeboss
Invité

je confirme, réfléchir ne fait partie des tes attributs : comme il est noté, c’est une situation temporaire de surcroit avant qu’un nouveau véhicule arrive sur la ligne. Probablement la 308III
Par principe, les entreprises qui emploient des intérimaires précisent que c’est pour une période déterminée…
Mais bien sur gueuler d’abord réfléchir ensuite est une caractéristique des cerveaux de moineaux…

zeboss
Invité

j’oubliais :
des insultes pour PSA, des insultes pour Ford aussi, pendant qu’on y est VW parce que ça sent le roussi avec 30000 suppressions prévues dans le groupe, des crachats pour Nissan, des rots pour Honda (fermeture en UK), pour JLR (-4500), pour Smart (ben pas sur que le transfert en MB electrique ne fasse pas de casse).
Bref reste tes pieds mais attention les fabricants de chaussures, y’a des conditions de travail tendues en chine chez Nike, alors peut être roules tu en Volvo, et chaussé de Weston ?

Gautier Bottet
Editor

Des insultes ? Où ça ?

lataupe2B
Invité

Pourquoi des insultes ? Tous les constructeurs font pareil. Logique industrielle. C’est dur mais il y a plus de gagnants que de perdants. C’est dur pour ceux qui le subissent je suis d’accord mais faut-il garder des salariés et perdre de la rentabilité et un jour licencier à plus grande échelle et tout perdre ?

greg
Invité

Bah oui, mais si c’est un constructeur étranger, à fiortiori allemand, là c’est un déchaînement. Si c’est PSA alors faut croire que les gens font preuve d’une étonnante modération 🙂

wizz
Membre
étonnante modération envers PSA? vraiment? En pleine crise, au bord de la faillite, quand PSA avait fermé Aulnay et transféré la future production des C3 en Slovaquie, les commentaires n’avaient pas été tendres envers PSA Idem lorsque PSA avait décidé de délocalisé les 208 depuis Poissy vers la même usine slovaque. Les commentaires n’avaient pas été tendres non plus (faut savoir que cette production à Poissy, c’était initialement prévu en Slovaquie, et annulé au dernier moment, en faveur de Poissy, sous « divers pressions externes ») Le DTIgate a pris court tout le monde. Les ventes des diesel ont chuté, en faveur… Lire la suite >>
majorclub
Invité

Spot on with this write-up, I actually think this site needs far more attention. I’ll probably be back again to read through more, thanks for the advice!

mvpvkou
Invité

Malgré le fait qu’elle soit assemblé en France, il semble qu’elle soit un succès en terme de vente.

wpDiscuz