Accueil BMW Nouvelle BMW Série 1 : pouvoir de la traction ?

Nouvelle BMW Série 1 : pouvoir de la traction ?

3764
86
PARTAGER

Outre un design qui ne plaira sans doute pas à tout le monde, la nouvelle BMW Série 1 passe de la propulsion à la traction. Cela va-t-il réellement changer la donne pour la compacte à l’hélice ?

Esthétiquement, la nouvelle BMW Série 1 change énormément. Gros « naseaux » comme les dernières Bavaroises nées, « regard » plus méchant, avec des optiques inclinées, et une large « bouche » souriante dans le bouclier avant (en version M).

Le profil change surtout sur sa partie arrière avec un montant arrière moins atypique (ou moins typique BMW). A l’arrière, les feux s’affinent pour le plaisir des yeux, ce qui retire un peu du côté massif de la précédente version. La version 3 portes disparaît aussi du catalogue.

A l’intérieur, c’est un coup de frais dans le dessin de la planche de bord. L’écran tactile de 10,25 pouces fait moins « sorti » de la console centrale et plus naturellement positionné, vers le conducteur. Il est couplé à un autre écran de 10,25 pouces pour l’affichage des compteurs.

Finalement la traction c’est bien…

La révolution technique de cette BMW Série 1 se voit sous la carrosserie, mais aussi à l’intérieur, à l’arrière. En effet, l’imposant tunnel de transmission cède sa place à un tunnel plus réduit, ce qui bénéficie à la place arrière au milieu. Merci la traction !

Après avoir clamé que la propulsion était le nec plus ultra pour une compacte premium, voilà que BMW retourne sa veste et l’annonce, la traction c’est mieux et forcément, cette BMW Série 1 a « une précision dynamique sans précédent dans les voitures traction, avec laquelle elle établit de nouveaux standard pour les compactes premiums ». Rien que cela. Réponse dès le prochain essai.

La nouvelle née de BMW mesure 5 mm de moins que son prédécesseur. 4 319 mm exactement pour 1 799 mm de large (+34 mm) et 1 434 mm de hauteur (+13 mm). L’empattement est plus court de 20 mm à 2 670 mm.

La M135i en porte-étendard

La BMW Série 1 sera au Salon de Francfort 2019, contrairement aux constructeurs Français, en septembre prochain. La M135i xDrive sera bien mise en avant avec ses équipements complets et surtout ses performances. Le 4 cylindres en ligne, 2 litres twin turbo, développe 306 chevaux de puissance et surtout 450 Nm de couple sur une plage de 1 750 à 5 000 tours/min. Il est accouplé à une boîte Steptronic Sport à 8 rapports.

Plutôt lourde (1600 kg DIN), la BMW Série 1 réalise tout de même le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes (pour une vmax de 250 km/h). Côté consommation, elle affiche un 8,2 litres/100 km en ville pour 6 l/100 km sur route et un mix à 7,1-6,8 l/100 km soit des émissions de CO2 entre 162 et 155 g/km. Cela correspond à un malus de 2 300 à 3 473 €. La transmission xDrive, le différentiel à glissement limité type Torsen, ainsi que l’électronique ARB (qui limite le glissement des roues sous l’effet du couple) devrait lui permettre une conduite sportive convaincante. Sur le papier, elle reste tout de même en-deçà de la BMW Série 1 M140i xDrive de 340 chevaux actuellement au catalogue (à partir de 50 580 euros).

L’essence pas si mal placée

Evidemment, il n’y a pas que la M135i au catalogue et des versions diesel et essence sont prévues. La BMW 118i (en blanc, version sport dans la galerie ci-après, à partir de 31 650€) dispose d’un essence 3 cylindres turbo de 140 chevaux pour 1,5 litres. Plutôt sobre, elle n’échappe pas au malus, mais reste à quelques dizaines ou centaines d’euros seulement. Elle est disponible en boîte manuelle 6 rapports ou Steptronic double embrayage 7 rapports.

Côté diesel, on a la 116d avec un 3 cylindres turbo de 116 chevaux pour 1,5 litres. La plus lente des nouvelles BMW Série 1 (plus de 10 secondes pour le 0 à 100 km/h) est aussi la plus sobre (4,2-3,8 l/100 km en consommation mixte soit 110-100 g/km et pas de malus). La 118d (150 ch) s’en sort avec un 8,5 secondes sur le 0-100 km/h comme la 118i et des émissions à 116-108 g/km (pas de malus non plus). Disponible en BVM6 ou Steptronic 8 rapports, elle devrait (malheureusement) plus séduire que la version essence 118i pour des performances qui semblent similaires.

Enfin, il y a la 120d xDrive avec son 4 cylindres twin turbo de 190 chevaux et 400 Nm de couple. Accouplé à une transmission 8 rapports Steprtonic, le moteur permet un bon 7 secondes pour le 0 à 100 km/h, le tout avec des émissions entre 124 et 117 g/km.

La nouvelle BMW Série 1 débute à partir de 27 150 € (pour une 118i) auxquels il faut ajouter 55 à 65 euros de malus. Elle débute donc à 3 200 euros de plus que la version actuelle en 5 portes. La version M135i xDrive débute à 54 500 euros (hors malus de 2 300 à 3 473 euros selon équipement)

The_all-new_BMW_1_Series_Specifications

Poster un Commentaire

86 Commentaires sur "Nouvelle BMW Série 1 : pouvoir de la traction ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rsa02
Invité

Joli jeu de mot.

Je regrette le passage en traction mais le design ne me choque pas. La version précédente n’était déjà pas la plus belle BMW. Ceci dit, à part pour s’amuser 4 jours par an sur la neige, en terme de comportement de conduite, il n’y a plus tant de différence entre traction et propulsion.
A voir au niveau du confort de conduite, au niveau des retours dans le volant.

SAM
Invité

Rsa02. Je vous rejoins sur la ligne générale par rapport à l’ancienne. Je trouve que c’est la plus plaisante des trois allemandes. A3 et Classe sont moins désirables!

Invité
normal que le design ne choque pas : c’est du déjà vu. Cette série 1 fait pensé au X2. Ce n’est pas mal en soit, c’est très « propre » à défaut d’être nouveau. Le principal est peut être là. J’espère aussi qu’il y aura des intérieurs ,plus colorés que ceux proposés ici. D’ailleurs, en parlant de ça, je me demande ce que les « rageux » qui raillait Renault ou PSA et leurs « voitures gigognes » doivent penser de ça. Eux qui aussi critiquaient le côté « calandre et logo hypertrophiés » des françaises, voilà que BMW le fait aussi. Deux critiques aux constructeurs français …… Lire la suite >>
SAM
Invité

@shooby. Des trois c’est la plus désirables. Après les haricots c’est une tradition chez BMW :

http://www.antiqbrocdelatour.com/Les-collections/voitures-anciennes/1-images/BMW%20329%201936.jpg

SAM
Invité

Elle est particulièrement bien réussie d’intérieur et d’extérieur et considérant que la Golf prochaine donnera une impression plus pataude … que la Classe A est un restylage et que l’A3 est « fade » … BMW en Allemagne risque de passer devant la A et faire mal à l’A3.

Lolo
Invité

La photo de face prise au ras du sol est juste…(je n’ai pas de mot assez fort).
Et ce qui est assez marrant, c’est que la X2 semble plus légère dans son dessin

Guill
Invité

J’ai réellement crû à un photoshop sur cette photo.

Gus
Invité

Je suis hyper déçu, les seules parties qui me plaisent c’est l’arrière (l’actuel était hideux) et l’intégration des écrans.
Le reste est à jeter. Ces naseaux disproportionnés donnent l’impression que c’est une citadine, ça disproportionne complètement la voiture.
Je l’attendais pour commander une compacte dans quelques mois à la place du SUV qu’on m’a attribué actuellement, ce sera une autre du coup.

Philippe
Invité

Superbe! BMW redéfinit les codes des compactes premium avec une auto élégante, fine et d’une remarquable sobriété. Leurs sorciers se sont enfin penchés sur le cas de la traction pour établir de nouveaux standards, il était temps car je n’en pouvais plus de ces tractions généralistes ultra sous-vireuses et pataudes.
Vivement les versions avec le 6 en ligne!

gabriel
Invité

à mon avis, peu de chance de voir un 6 en ligne sur cette architecture. le moteur doit être transversal, rajouter 2 cylindres parait compliqué.
quant à la notion de sobriété dans le design… vous êtes ironiques, j’espère

Scal
Invité

En effet, le tout pour un prix de base particulièrement bien étudié, quasi sans concurrence. Quasi …

Philippe
Invité

Oui, seulement 3200 euros de plus que la version actuelle, c’est très bien placé! Pour les lecteurs qui ne sont pas de fins connaisseurs, l’architecture traction avant est bien plus coûteuse, et avoir réussi à proposer cette architecture avec un surcout aussi faible est remarquable.
Ceux qui la trouvent trop chère en entrée de gamme pourront en se serrant un peu se rabattre sur une Mini 5 portes, tout aussi élégante.

Fred21
Invité

Ça existe les publi-commentaires ?

Philippe
Invité

Je ne comprends pas tous ces pouces baissés… Certainement les pro PSA dégouttés de ne plus avoir comme chasse gardée le segment des tractions à 3 cylindres.

Scal
Invité

D’accord avec @Philippe. Les gars, ne gobez pas les fiches marketing aussi facilement. Où sont les fondamentaux BMW dans cette proposition ? Il n’y a plus de passionnés sur le blog ?
Ce ne sera évidement pas une mauvaise voiture, mais on s’éloigne des « USP » de la marque. Du coup, 32k€ pour une version de base, sans option, ça n’interpelle personne ?

Scal
Invité

👍

twruit
Invité

non, mais as tu les yeux ouverts, cette auto est immonde,grossière, pataude , un laideron de plus chez bmw

Scal
Invité

Je ne sais pas répondre, mais le 2nd degré, si ! 😉

Lee O Neil
Invité
Philippe : « Oui, seulement 3200 euros de plus que la version actuelle, c’est très bien placé! Pour les lecteurs qui ne sont pas de fins connaisseurs, l’architecture traction avant est bien plus coûteuse, et avoir réussi à proposer cette architecture avec un surcout aussi faible est remarquable. » Sérieux, faut oser écrire des aneries pareilles en prenant de haut en plus les internautes (qui ne seraient pas de « fins connaisseurs »). Si une traction coûte plus chère à fabriquer alors pourquoi diable l’immense majorité de la production automobile est en traction ? Sont complètement débile les constructeurs qui ne font que des… Lire la suite >>
Philippe
Invité

Si je comprends bien, tu es en train de dire que BMW nous prend pour de jambons, et qu’ils passent à la traction pour des raisons de coût et non pas parce qu’il s’agit d’une technologie de pointe?

Lee O Neil
Invité
Oui tout à fait !!! Renseigne-toi un peu au lieu de dire des idioties. La traction, une technologie de pointe ??? OK, du temps de la Traction Avant Citroën dans les années 1930, c’était innovant mais en 2019… Une propulsion permet surtout de passer beaucoup de puissance. Il y a des tractions de 300 chevaux mais ça reste marginal. Un propulsion est plus coûteuse à fabriquer, c’est un fait établi. Sinon les 308, Mégane, Golf, 208, Clio, Polo, Punto, 500, Astra, Corsa (et toutes leurs aïeules) etc, etc, seraient en propulsion. Une traction permet d’avoir un train arrière à traverse… Lire la suite >>
Philippe
Invité

Ton raisonnement me fait peur : Si quand BMW a appris que les clients achetant la série 1 ne savaient pas qu’ils achetaient une propulsion, ils se sont dit que ce serait parfaitement acceptable de leur vendre une traction, que vont ils faire quand ils apprendront que leurs nouveaux clients ont acheté leur Série 1 pour le double haricot?
Du chili con carne?

Lee O Neil
Invité

Essayer de manier l’humour pour masquer l’incohérence de son propos, ça peut marcher mais ça peut ne pas marcher aussi !
On a bien compris que pour toi, BMW avait réalisé un exploit en passant de la propulsion à la traction avec une augmentation de prix de vente de 3200 € seulement…
Ca montre le niveau…

Encore une nouvelle fois : ce n’est pas mon raisonnement, ce sont des faits.
Pour preuve :
https://blogautomobile.fr/bmw-80-des-proprietaires-de-serie1-ne-savent-pas-quils-ont-une-propulsion-56458

« Norbert Reithofer déclare en effet qu’environ 80% des conducteurs de BMW Série 1 pensent rouler dans un modèle équipé d’une transmission aux roues avant. »
https://www.caradisiac.com/80-des-proprietaires-de-BMW-Serie-1-pensent-rouler-dans-une-traction-39958.htm

Philippe
Invité

Tu ne m’apprends rien, j’aime bien ta condescendence. Elle part probablement d’un bon sentiment. Je regrette simplement le fait que l’ironie dans mes propos jusque là ne te soit pas apparue comme une évidence…

Lee O Neil
Invité
Ironie de tes propos ??? A 16h40, avec seulement 3 messages, tu réussis l’exploit de cumulés 88 avis négatifs (44 avis négatifs rien que pour le premier message). Alors je crains fortement que s’il y avait de l’ironie, je ne sois absolument pas le seul à ne pas l’avoir vue. Après ce premier message qui n’aurait donc pas été pris pour de l’ironie, je ne comprends pas qu’on puisse continuer sur le même ton et maintenir ainsi une potentielle confusion dans la compréhension. Je le disais déjà au sujet de l’humour et je vais le répéter au sujet de l’ironie… Lire la suite >>
Malco
Invité

A vrai dire Philippe, on lit tellement de co…ries que ce n’est pas toujours évident de repérer le sarcasme/l’ironie.
C’était pourtant pas mal calibré, mais manifestement bcp ne l’ont pas vu ainsi…
Si ça avait été sur une italienne, on aurait été certains que c’était du 1er degré 😉

Malco
Invité

+1 pour le Chili con carne!

wizz
Membre
non philippe Une traction est moins couteuse à produire En revanche, une traction performante est plus difficile à concevoir, parce que « tout est intégré » La gomme, les pneus, ça a un certain pouvoir d’adhérence Cette adhérence elle sert à la motricité, à faire passer de la puissance Mais cette adhérence, elle sert aussi pour la direction, pour tourner. Quand on braque et la voiture tire tout droit, c’est parce que les roues avant n’ont pas assez d’adhérence Sur une propulsion, les roues arrières n’ont que la fonction motricité à assumer, et les roues avant n’ont que la direction à assumer… Lire la suite >>
Philippe
Invité
@wizz Merci d’avoir pris ce temps, je sais bien tout cela… Je jouais avec ironie sur le fait que les fanatiques du premium allemand, un peu comme ceux d’Apple, relaient avec une foi inébranlable les discours pompeux des communiqués de presse et se montrent dithyrambiques sur des produits qui sont objectivement rentrés dans le rang. Un petit point de précision sur ton discours : les metteurs au point de chez Psa, lorsqu’ils avaient voie de presse, précisaient bien que pour faire tourner une traction, il fallait l’aider de son train arrière. Ce fut d’abord avec des réglages créant une légère… Lire la suite >>
supercante
Invité

Quelle blague…

Invité
Invité

Pour moi il est évident que les propos de «Philippe» respirent l’ironie à plein nez depuis son premier message… c’est d’ailleurs très drôle

Philippe
Invité

Merci 😅

Rickyspanish
Invité

Mouais… pas convaincu par l’allure globale, on dirait plus un X2 rabaissé et quelque peu modifié qu’une compacte. Il y a un truc d’un peu « monospacéïsant ».
A l’intérieur, pas de surprise, si ce n’est les éclairages Leds un peu too much.
Quant aux tarifs, c’est bien du BM…

Commandant Tour
Invité

Bah pour moi, ca ressemble a un X2 mais en version basse. Une evolution modernisante du style Serie 1
Intérieurement, encore une fois, la légere evolution qu il y a entre chq génération ; on retrouve donc toujours ses marques a chaque nouveau modele.
Hormis pour l’invisible (chassis, moteur) pas de révolution ; c’est joli, moderne mais du coup en perdant l’invisible qui faisait la particularité de la S1 , pourquoi rester chez BM ?

gabriel
Invité

le passage à la traction a grandement modifié les équilibres des volumes: porte à faux avant plus prononcé, l’inverse à l’arrière. on retrouve finalement le profil des compacts des autres marques (megane par exemple)

wizz
Membre

thibaut

si tu pouvais faire une superposition de profil, avant/après, à « iso-longueur totale »
cela permettra de voir la proportion dédiée au compartiment moteur, et celle pour l’habitacle. Un peu comme cet exemple

https://cdn.bmwblog.com/wp-content/uploads/2015/06/e84-bmw-x1-f48-bmw-x1-3.jpg

twruit
Invité

tu ne peux comparer cette horreur avec la sexy mégane,ou alors consultes vite , ta vue baisse

wpDiscuz