Accueil Jeux vidéos Jeu vidéo : F1 2019 fait le plein de nouveautés

Jeu vidéo : F1 2019 fait le plein de nouveautés

1155
1
PARTAGER

Le studio britannique Codemasters fête cette année les 10 ans de la sage des jeux officiels F1, sur PC et Consoles. Pour l’occasion, l’édition F1 2019 promet encore de faire le plein de nouveautés.

 

Depuis l’édition 2016, la série des jeux F1 produite par le spécialiste des simulations Codemasters (à qui l’on doit également les séries Dirt Rally, Grid, etc.) s’est profondément renouvelée, proposant une expérience de carrière plutôt immersive et un réalisme toujours plus poussé. L’avancée la plus intéressante ces dernières années fut incontestablement la gestion du développement de la voiture et un mode carrière plutôt prenant.

L’édition F1 2019 sortira plus tôt, dès le mois de juin, contre la sortie habituelle de septembre. Voici les principales nouveautés proposées:

La F2

Réclamée par les fans depuis longtemps, la Formule 2 fait son apparition, dans un premier temps avec la saison 2018 avant une mise à jour qui proposera 2019. Autrement dit, les joueurs pourront lancer une carrière à partir de la F2 pour mériter leur passage en F1. Pas de F3 certes mais c’est déjà un apport non négligeable, alors que les licences des jeux Moto GP et WRC proposent depuis longtemps tous les échelons de leur discipline. Bref, cela promet une durée de vie rallongée et une carrière encore plus étoffée, où l’on retrouvera évidemment la gestion des contrats et les interviews qui pourront influencer votre réputation et donc votre parcours (même si cela n’a pas semblé très abouti dans F1 2018).

Personnalisation accrue

Pendant longtemps, la principale attente des fans était que les jeux retranscrivent leur sport préféré de la façon la plus réaliste qui soit, autant pour la restitution de l’environnement global (pilotes, équipes, sponsors et circuits officiels) ou dans le gameplay (expérience de jeu, sensations de pilotage). Désormais, comme cela se fait dans les autres jeux de sport tels que FIFA, les joueurs veulent avoir la possibilité de personnaliser au maximum leur expérience. Les jeux F1 proposaient déjà de créer un personnage en carrière (nom, choix de visages et de casques prédéfinis, nationalité) mais cela restait très basique et bien éloigné des options proposées dans les jeux de football.

F1 2019 propose enfin d’aller plus loin, puisque les joueurs pourront personnaliser davantage la tenue, le casque, les gants de leur pilote et aussi la décoration de leur monoplace. Bref, créer leur propre équipe. Cette évolution est clairement tournée vers le multijoueur, qui prend un essor considérable avec l’explosion de l’e-sport (notamment le championnat F1 e-sport officiel qui a vraiment décollé l’année dernière) et des ligues de compétition en réseau, mais la série F1 accuse un certain retard de développement en la matière, en comparaison des ligues FIFA/PES ou des ligues des jeux de guerre tels que Call of Duty. Reste à savoir si cela pourra s’intégrer également à la carrière, où jusqu’à présent le joueur est obligé de conduire pour les équipes officielles existantes.

SENNA vs PROST

Depuis l’édition 2017, la série F1 de Codemasters propose également de conduire des voitures historiques, allant des années 70 aux années 2000. Ainsi dans F1 2018, nous avions du choix avec les Lotus 72 et 79, les Ferrari 312T2/T4/412T2/F2002/F2004/F2007, les McLaren Mp4/4, Mp4/6, Mp4/13, la Red Bull RB6, la Brawn, etc.

Aux 20 voitures légendes reconduites se rajoutent les Ferrari F10 et McLaren Mp4/25, qui rendent hommage au jeu F1 2010, qui fut le premier de la saga à sortir sur PC et Consoles (F1 2009 n’était sorti que sur Wii).

Mais surtout, F1 2019 va proposer au joueur de se replonger dans le duel Prost-Senna. Pour ce faire, les deux pilotes ont été modélisés et pourront être incarnés par les joueurs dans les épreuves multijoueur et aussi visiblement à travers un mode scenario qui proposera de revivre (et de rejouer) quelques grands moments de leur rivalité. Pour l’occasion, leurs bolides de la saison 1990, la McLaren Mp4/5B de Ayrton Senna et la Ferrari 641 d’Alain Prost (étonnamment nommée F1-90 dans le jeu…), seront mises à disposition. L’occasion sans doute de pouvoir rejouer la remontée phénoménale du français à Mexico…ou le crash volontaire du brésilien à Suzuka. Au choix ! Par contre, le jeu ne devrait pas modéliser Jean-Marie Balestre 😉

On ne sait pas exactement comment cette rivalité sera mise en scène mais on espère surtout que le pilotage de ces F1 vintage sera bien restitué et que la scénarisation sera à la hauteur. La cerise sur la gâteau serait d’avoir aussi des circuits « vintage », ce qui avait été le cas dans F1 2013. Pour info, rappelons que ce mode histoire avait été proposé dans Rossi the Game et dans Sebastien Loeb Rally experience.

Plusieurs éditions du jeu seront proposées, avec la version de base, la version anniversaire et la version Légendes incluant le fameux duel Senna/Prost. Les jaquettes des jeux afficheront des pilotes différents selon les pays de commercialisation, avec probablement Pierre Gasly et Charles Leclerc (un petit peu français dans notre cœur…) sur la version française.

L’avis de leblogauto.com

L’enrichissement du contenu est un vrai plus. Pour l’instant, la série F1 ne cède pas trop au virus des DLC payants à foison (comme le fait Dirt Rally 2) et propose chaque année des évolutions intéressantes. Le volet historique avec la rivalité Senna/Prost est une excellente idée, à condition que ça suive au niveau du pilotage et du bruit des monoplaces.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Jeu vidéo : F1 2019 fait le plein de nouveautés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Intéressant

wpDiscuz