Accueil Indycar Indycar-Indy GP: Simon Pagenaud trop fort sous la pluie

Indycar-Indy GP: Simon Pagenaud trop fort sous la pluie

802
1
PARTAGER
pagenaud

Avant d’entamer la séquence des 500 miles d’Indianapolis, l’Indycar se produit en « lever de rideau » sur le circuit routier situé dans « l’infield », qui fut emprunté par la F1 jusqu’en 2007. Une fois n’est pas coutume, la pluie s’est invitée pour pimenter la course.

La pole position est revenue au rookie Felix Rosenqvist du Chip Ganassi Racing. Avec Colton Herta et Patricio O’Ward, la cuvée 2019 des rookies est vraiment satisfaisante.

Au départ, Alexander Rossi est percuté par Patricio O’Ward et doit rentrer aux stands pour des réparations, perdant 4 tours dans l’affaire. Quelques boucles plus tard, Marcus Ericsson tape le mur et provoque une Safety-Car. Au restart, Rosenqvist sous pression rate son freinage et se fait dépasser par Scott Dixon, qui a longtemps été l’homme fort de la course, alors que Hunter-Reay part en toupie à l’arrière du paquet. Nouvelle neutralisation donc, et au restart, Rosenqvist perd encore deux places au profit de Jack Harvey et Ed Jones, très en verve sur ce circuit.

Progressivement, dans la seconde moitié de la course, la pluie fait son apparition en humidifiantbeaucoup le dernier secteur et la ligne droite des stands. Au 59e tour, Helio Castroneves, pigiste de luxe pour Penske, stoppe aux stands pour chausser des pneus pluie, mais il part en tête à queue en sortant des stands ! La direction déclenche un full course yellow et la plupart des pilotes se ruent aux stands, mais pas Simon Pagenaud qui prend la tête !

A la faveur de stratégies décalées, Josef Newgarden, le leader du championnat, était pourtant en mesure de briguer la victoire mais son dernier arrêt aux stands a été catastrophique, avec une roue baladeuse ! Sanctionné en étant obligé de repartir en queue de peloton, l’américain a vu son avance au championnat réduite. Étonnamment, malgré les conditions de piste, peu de pilotes passent les pneus pluie. Pagenaud s’arrête au 63e tour sous drapeau jaune et retombe en 6e position au classement, alors que Scott Dixon a repris son bien en tête.

A 17 tours du but, le restart est donné pour le sprint final. Pagenaud réalise un festival sous la pluie, faisant parler son expérience. Le dépassement sur Jack Harvey, en faisant le décalage au dernier moment sur un freinage, était déjà beau. Mais que dire de celui sur Scott Dixon, à deux tours du but ! Le néo-zélandais est parti en légère glissade sur un freinage, Pagenaud s’est porté presque à sa hauteur, les roues des deux pilotes se frôlant dangereusement. Et Pagenaud a enroulé à l’extérieur pour prendre la tête avec la manière ! Magnifique manœuvre.

Pagenaud remporte sa première course depuis Sonoma en 2017, mettant ainsi fin à une longue disette pour le champion Indycar 2016. Dixon, 2e, fait la bonne opération et revient à 6 points de Newgarden au championnat. Derrière, les « seconds couteaux » sont à l’honneur avec Harvey 3e, Leist 4e, Pigot 5e et Ed Jones 6e. Sebastien Bourdais est 11e.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Indycar-Indy GP: Simon Pagenaud trop fort sous la pluie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Une victoire qui lui fait du bien car c’était la disette depuis son titre. En espérant que ça le booste sur les courses suivantes.

wpDiscuz