Accueil Electriques Formule E – ePrix de Monaco 2019 : Vergne gagne en principauté

Formule E – ePrix de Monaco 2019 : Vergne gagne en principauté

397
1
PARTAGER

Le champion du monde en titre, Jean-Eric Vergne, s’impose à Monaco et prend du même coup la tête du championnat juste devant son coéquipier André Lotterer.

Le ePrix de Monaco se court sur le « presque-circuit » de F1. La montée vers Massenet, le Casino puis la descente vers Mirabeau et le portier sont shuntées pour récupérer le tracé à la nouvelle chicane. Un jour peut-être les Formule E grimperont le dénivelé de 42 m entre Sainte Dévote et le Casino. Pour le moment, elles restent sur le port.

Dans les rues de la principauté, c’est Oliver Rowland qui signe le meilleur temps, 21 millièmes devant « JEV » lors de la super pole. Mais, Rowland avait écopé d’une pénalité suite au ePrix de Paris et c’est finalement JEV qui hérite de la pole.

Qualifié 3e, Evans écope d’une pénalité et rétrograde à la 12e place. Derrière JEV on retrouve Wehrlein, Evans, Massa surprenant 4e, Buemi, Sims, Lynn, Da Costa, Lopez et Vandoorne 10e sur la grille.

Une course maîtrisée par Vergne

Vergne ne se rate pas au départ et contient Wehrlein, Rowland, Massa et Buemi. Une erreur au premier freinage fait reculer Wehrlein dans la hiérarchie après 10 minutes de course. Le voilà 5e. Gros avantage des Formule E, elles sont solides. Les pilotes font des dépassements au chausse-pied et on a déjà vu plus de dépassements en 20 minutes qu’en une course complète de F1. Bird ou Di Grassi en ont compilé plusieurs, au premier freinage ou à la nouvelle chicane.

Ghünter provoque un « full course yellow » (FCY) à un peu plus de 18 minutes de la fin de course. Pour rappel, un FCY oblige tous les participants à rouler comme s’ils évoluaient derrière une voiture de sécurité virtuelle. En fonction de l’instant où le FCY entre en jeu, et celui où le drapeau vert est agité, certains peuvent gagner du temps.

Au drapeau vert, c’est la foire d’empoigne entre Sims, Bird et Di Grassi pour la 7e place. Sims envoie Di Grassi dans le rail. Suspension avant gauche cassée. Mais la voiture roule tant bien que mal et la course se poursuit. A 3 minutes de la fin de la course, Sims, encore lui, est percuté cette fois-ci par un Frinjs passager de sa Envision Virgin. La voiture évacuée, la course reprend pour le dernier tour et Vergne s’impose d’un souffle devant Rowland et Massa. Wehrlein marque le point du meilleur tour en course tandis que Da Costa arrivé 7e est disqualifié pour avoir dépassé la limite de puissance autorisée.

A noter que Jean-Eric Vergne est le premier pilote à s’imposer deux fois cette saison. Pour son premier podium en Formule E, Massa offre une belle récompense à l’écurie monégasque, Venturi.

Classement pilote provisoire

Avec cette victoire, et les 3 points de la pole, Vergne prend la tête du championnat pour 1 point sur Lotterer qui termine 8e à Monaco. Tous les deux dépassent Frinjs, vainqueur à Paris et qui a dû abandonner ce dimanche.

Après 9 épreuves cette saison, rien n’est joué. Les 3 premiers se tiennent en 6 petits points et il reste 4 courses, 116 points à distribuer. On devrait avoir du suspense jusqu’à la double finale de New-York et pourquoi pas un revirement de situation au dernier drapeau à damier de cette saison 5.

Pos Pilote Points
1 Jean-Éric VERGNE 87
2 André LOTTERER 86
3 Robin FRIJNS 81
4 António Félix DA COSTA 70
5 Lucas DI GRASSI 70
6 Mitch EVANS 69
7 Jérôme D’AMBROSIO 65
8 Oliver ROWLAND 59
9 Daniel ABT 59
10 Sam BIRD 54
11 Edoardo MORTARA 52
12 Pascal WEHRLEIN 51
13 Sébastien BUEMI 40
14 Felipe MASSA 32
15 Stoffel VANDOORNE 20
16 Alexander SIMS 18
17 Maximilian GÜNTHER 10
18 Gary PAFFETT 8
19 Oliver TURVEY 6
20 Alex LYNN 4
21 José María LÓPEZ 3
22 Nelson PIQUET JR. 1
23 Tom DILLMANN 0
24 Faliep Nasr 0
25 Felix ROSENQVIST 0

Classement par équipe provisoire

Au classement par équipe, DS Techeetah a eu un très bon weekend à Monaco. 31 points marqué (dont 28 pour JEV) tandis que Envision Virgin signe une bulle après que Bird a dû jeter l’éponge à quelques hectomètres de l’arrivée, faute de batterie.

DS Techeetah compte 38 points d’avance sur Envision Virgin et 44 sur Audi Sport Abt Schaeffler.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Formule E – ePrix de Monaco 2019 : Vergne gagne en principauté"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

JEV + circuit sinueux : pas une surprise.
Championnat très disputé même si il y a de l’artificiel. On ne sait encore le futur champion.

wpDiscuz