Accueil Bilan Brésil : le parc automobile au delà de 60 millions en 2020 

Brésil : le parc automobile au delà de 60 millions en 2020 

697
9
PARTAGER
Bilan Brésil - Chevrolet Onix

En 2020, le parc de véhicules en circulation au Brésil (voitures, utilitaires, motos) pourrait dépasser le seuil des 60 millions d’unités. Parmi eux : près de 40 millions de voitures particulières. A titre de comparaison, précisons qu’à fin 2018, le parc totalisait 57,9 millions d’unités.

Selon le Current Fleet Report, étude annuelle réalisée par Sindipeças (Syndicat national de l’industrie des composants pour véhicules automobiles) du Brésil, le  parc brésilien devrait passer de 60 millions de véhicules en 2020, si l’on englobe les automobiles, les véhicules utilitaires légers, les poids lourds et les motos.

Le cas échéant, une telle évolution impliquerait une croissance de 3,7% pour 2019 et 2020.

Près de 40 millions de voitures

Dans le cadre de ces nouvelles estimations, les voitures devraient atteindre à elles seules près de 40 millions d’unités (38,9 millions selon Sindipeças) en service en 2020. Soit une hausse de 4,8% entre 2018 et 2020.

La plus forte augmentation en pourcentage devrait toutefois concerner les véhicules légers. À la fin de l’année dernière, ils totalisaient 5,3 millions d’unités. Ils devraient atteindre 5,7 millions en 2020, soit une augmentation de 7,4%.

Légère hausse du parc de camions

Les estimations de Sindipeças tablent sur une légère augmentation du parc de camions. Entre 2015 et 2017, il est resté dans la fourchette de 1,96 million d’unités, pour passer à 1,98 million en 2018. Les prévisions pour 2020 tablent sur un peu plus de 2 millions de camions en circulation sur le territoire brésilien et une croissance de 1,3%.

Programmes de renouvellement freinés par les années de récession

Les années de récession ont entraîné des retards dans les programmes de renouvellement, en particulier dans le domaine des compagnies d’autobus urbains.
En conséquence, la flotte actuelle a diminué de 2016 à 2017 et est restée juste au-dessus de 386 000 unités depuis. L’estimation de la croissance pour la période 2018-2020 n’est que de 0,2%.

Le rapport sur la flotte actuelle est compilé avec des informations basées sur les plaques d’immatriculation et l’indice de durée de vie des véhicules.
Pour les projections, l’estimation de la croissance de la production de véhicules, élaborée par le groupe de prévisions Sindipeças, a été utilisée comme base méthodologique pour l’analyse des facteurs susceptibles d’affecter (à la hausse ou à la baisse) l’évolution des estimations.

Sources : Automotive Business

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Brésil : le parc automobile au delà de 60 millions en 2020 "

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Par contre là-bas, leur biocarburant est tout sauf écologique 🙁

amiral_sub
Invité

l’ethanol brésilien n’est pas produit à partir de canne à sucre ?

amiral_sub
Invité

l’ethanol brésilien est produit à partir de Canne, qui n’empiete pas sur la foret amazonienne parce que pas dans la meme région
https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/baisse-de-la-production-de-canne-et-de-sucre-hausse-de-l-ethanol-202-147509.html
Attention à na pas confondre avec la culture du soja

SGL
Invité

J’ouvre la TV ce matin, sur ARTE, j’apprends :
le Brésil est le 2e producteur d’OGM derrière les États-Unis, ils sont champions des produits phytosanitaires, champion de la déforestation, leurs cours d’eau sont pollués.
Et avec leur nouveau « Trump » cela ne fait que commencer !

amiral_sub
Invité

comme écrit plus haut, ça n’a pas de rapport avec l’ethanol. Quant à la déforestation, on n’a pas de leçons à donner, il n’y a plus aucune foret primaire en France, on a tout rasé depuis longtemps. Cocorico les forets progressent en France ! Mais on part de loin.

SGL
Invité

Oui et non @amiral_sub
Enfin, la forêt amazonienne est un poumon du monde.
Dès le 20e siècle, en France, il avait déjà plus de forêts qu’au 18e et 19e siècle.
C’est paradoxalement, le charbon qui a sauvé les forêts européennes.
Si la France fait des agrocarburants, ça sera pas fait sur le « dos » de la forêt !
Au Brésil, les agrocarburants ne risquent pas d’être considéré comme des biocarburants.
Alors désolé, mais même si nous ne sommes pas bons dans l’écologie, on peut encore leur donner des leçons, malgré tout !

Seb
Invité

Moins d’auto et plus de capotes !

wpDiscuz