Accueil Personnalités Borne plaide en faveur d’une prime mobilité obligatoire

Borne plaide en faveur d’une prime mobilité obligatoire

701
23
PARTAGER

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, s’est déclarée vendredi favorable à ce que la future « prime mobilité » devienne obligatoire. Objectif : favoriser le vélo et le covoiturage.

Elle souhaite que la mesure soit élargie à un « accompagnement systématique » des automobilistes éprouvant des « difficultés dans leur déplacement domicile-travail ».

Prime facultative à l’heure actuelle

Le projet de Loi d’orientation des mobilités (LOM) prévoit dans son cadre actuel le versement par les employeurs d’une prime – facultative – sans charges sociales et sans fiscalité, d’un montant maximal de 400 euros par an pour les trajets domicile-travail effectués à vélo ou en covoiturage. Le texte va prochainement être soumis aux députés après avoir été examiné au Sénat.

Borne pour rendre la prime obligatoire

S’exprimant sur LCI, Elisabeth Borne s’est dit « convaincue » «  qu’il y aurait une justice à ce qu’elle puisse être obligatoire ». La ministre a également précisé qu’à l’heure actuelle, des discussions se poursuivent à ce sujet avec le patronat. Reconnaissant toutefois l’absence d’unanimité à ce stade.

Elle espère néanmoins convaincre de l’intérêt à la rendre obligatoire, estimant que la mobilité devait devenir « un thème systématique de discussion dans le dialogue social au sein d’une entreprise ».

« Ca serait une bonne chose qu’on puisse avoir un accompagnement systématique pour tous les Français qui ont des difficultés dans leurs déplacements domicile-travail », a ainsi indiqué Elisabeth Borne. Indiquant qu’il s’agissait d’une piste que le gouvernement avait souhaité ouvrir.

Prime différenciée selon les régions

Elisabeth Borne a par ailleurs précisé que la prime serait versée sous la forme d’un chèque défiscalisé, et pourrait être différenciée selon les régions. Pour rappel, la mesure est surtout destinée aux zones rurales où les salariés n’ont pas d’alternative à leur véhicule pour aller travailler et n’ont pas droit aux aides dont bénéficient ceux qui empruntent les transports en commun.

Pour un élargissement des moyens de transport

La ministre s’est également déclarée ouverte à un élargissement de la prime au-delà du vélo et du covoiturage. Objectif affiché : compenser en partie les effets de la hausse des prix des carburants.

« C’est très important de tenir compte des difficultés des Français qui n’ont pas d’autre solution que la voiture, et pour lesquels les fluctuations du baril de pétrole viennent peser sur le budget », a-t-elle ainsi déclaré. Un discours du gouvernement qui voit le jour après le 26ème samedi consécutif de manifestations des Gilets jaunes …

Aider les Français à changer de voiture

L’objectif de la LOM reste « de trouver des solutions alternatives à la voiture, et quand ça n’est pas possible, d’aider les Français à changer de voiture pour des véhicules moins polluants », a rappelé la ministre des Transports. Reste que l’achat d’un véhicule n’est pas à la portée de tous les porte-feuille. Et ce d’autant plus que les véhicules les plus « écologie-compatibles » étant les plus récents … leurs prix se situent souvent dans le haut de la fourchette.

L’avis de Leblogauto.com

A l’approche des élections européennes, tous les sujets sont bons pour attirer les chalands. Les problématiques mêlant à la fois mobilité et pouvoir d’achat  pourraient avoir le vent en poupe. En espérant que les propositions se transforment dans le temps en de mesures concrètes.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Borne plaide en faveur d’une prime mobilité obligatoire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

la Kwid ZE sera bientôt subventionnée !? 😉
…grâce au malus des AMG ? 😀
Je plaisante !

Invité

Non, pas des AMG … des FCA ptdr

lolo
Invité

je demande qu’on arrête de nous taxer de tous les cotés pour redonner une partie de cet argent de l’autre , oui, une partie car il faut bien nourrir ce système pourri. Que l’on laisse les gens se débrouiller.

nouh
Invité
Les « gens » se débrouillent déjà, mais la mobilité, individuelle ou commune, devrait être exclusivement gérée par les régions via les communautés de régions. La centralisation doit disparaitre, les sociétés privées ou d’états doivent rendre des comptes aux régions et communautés de régions et surtout les modes de transports doivent être adaptés à la topologie, l’urbanisme et l’environnement. Vaste programme, mais la solution unique à toutes les problématiques est un leurre que l’on paye très chère à postériori. Le diesel, les transports routiers favorisés outrageusement, les liaisons ville à ville laissées à l’abandon, en sont les exemples parfaits, mais nos décideurs… Lire la suite >>
SGL
Invité

Les taxes sont utiles là où il faut !
Taxions les camions, les navires, les avions, taxions le diesel au même niveau que l’essence.
Subventionnions les trains, le transport fluvial, les transports en commun, les VE bas prix pour les travailleurs pauvres.

Xavier
Invité

1 train de mesures est prévu pour la mobilité et 1 mesure pour favoriser le train ?

Comme on a pu le voir dans un reportage d’Arte ces jours ci…
Prendre des mesures comme la Suisse en développant le train pour réduire massivement le transport routier. C’est efficace et durable.

De plus tout le monde paye le même prix, que le transporteur soit Français, Espagnol ou des pays de l’Est. Les routes seraient en meilleur état, plus fluides permettant aux voitures de consommer sensiblement moins.

JC Juncker
Invité
Xavier
Invité

Il y a des choix à faire et tant que le camion sera moins cher ce sera difficile mais j’ai du mal avec cette écologie à 2 vitesses.

SGL
Invité

Très juste @Xavier.
Quand l’on pense que le train est plus taxé que le camion en Europe (sauf la Suisse, j’imagine) on marche totalement sur la tête !
… et que l’on pense aussi aux dégâts occasionnés sur nos routes, accidents, pollutions, chauffeurs esclaves de leur travail, etc. Ce monde est pourri ! 😯

wizz
Membre
le train n’est pas plus taxé que le camion c’est juste que le cout d’utilisation n’est pas entièrement répercuté sur le cout du transport Disons que la construction d’une ligne de chemin de fer a couté 1 milliard d’euros. Ce cout là sera à la charge des utilisateurs, passager ou marchandise, dans le billet de train, dans la tonne de marchandise… Les routes, c’est construit avec les impôts de tout le monde, et à disposition de tout le monde. Il n’y a pas un quotas d’utilisation proportionnellement aux impôts que paient les gens ou sociétés, ni non plus proportionnellement à… Lire la suite >>
lelillois
Invité

Je n’ai nullement les moyens de remplacer mon véhicule actuel que la « prime » soit obligatoire ou non. C’est aussi s »simple » que ça.

SGL
Invité

Quel est votre profil d’utilisation ?
Une Sandero d’occasions de 3,5 ans (donc de 2015 maxi) ne ferait pas l’affaire ?

wizz
Membre

Et donc, une Sandero occasion de 3,5 ans (donc de 2015 maxi) , ça ne pourrait il pas faire l’affaire des gilets jaunes?

SGL
Invité

Ce sont les GJ qui faut convaincre, pas moi @Wizz.
Et avec une Kwid ZE fictive d’occasion, la démonstration sera encore percutante !

Michel
Invité

Je vous trouve très « stalinien », pourquoi autant de marques de voitures ?
Mettez tout le monde en DACIA SANDERO, ça nous rappellera le temps des TRABAN et de leur politique étatique

SGL
Invité
Ah, mais @Michel, nous somme en démocratie et les gens (libre) sont parfois victime de leurs choix ! Depuis les années 60 les zones périurbaines avec pavillons, se sont développé suivant le modèle (polluant) Américain avec obligation d’avoir une voiture par foyer pour les déplacements. Alors justement nous libre de nos choix, et donc nous ne sommes pas obligés de choisir les plus mauvaises solutions pour l’habitat et pour les voitures. Les Dacia sont des voitures économiques et rationnelles, personne n’interdit d’en acheter ! Le problème des politiques étatiques et des décisions dictatorial, quand elles sont positives, tout le monde… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

« Objectif : favoriser le vélo et le covoiturage. » et si on va travailler avec un collègue en tandem est ce que l’on obtient chacun double la prime? 🙂

wpDiscuz