Accueil Constructeurs chinois Volkswagen pourrait prendre le contrôle de JAC Motors

Volkswagen pourrait prendre le contrôle de JAC Motors

1956
3
PARTAGER
JAC-VW Sol E20X (2018)

A l’instar de Daimler, Volkswagen songe lui aussi à entrer directement au capital de l’un de ses partenaires chinois. Il pourrait même ainsi prendre le contrôle de JAC Motors.

Pour booster sa production de véhicule électriques en Chine, Volkswagen y a conclu un troisième accord de coentreprise, portant son choix sur JAC. Le premier fruit de cette union a été présenté dernièrement, le petit crossover Sol E20X, étroitement dérivé d’un modèle du constructeur chinois. La marque Seat doit également faire son entrée sur le marché chinois via cette coentreprise, en électrique uniquement.

L’évolution de la réglementation autorise à présent les constructeurs étrangers à détenir plus de 50% de leur coentreprise en Chine. Mais Volkswagen semble étudier d’autres plans. Une entrée au capital de JAC est ainsi envisagée, avec une forte prise de capital, qui pourrait se situer au dessus des 50%.

Pour rappel, JAC Motors est un constructeur « semi-public ». La division automobile est ainsi détenue à 24% par JAC Group, groupe public de la province d’Anhui. Au total, 40% du capital est détenu par d’autres entités publiques. Le constructeur est également coté à la bourse de Shanghai.

L’avis de Leblogauto.com

Et si la prochaine vague de fusion / acquisitions se déroulait en Chine ? Daimler a des vues sur BAIC, VW sur JAC… Une certaine preuve de maturité pour les constructeurs chinois.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Volkswagen pourrait prendre le contrôle de JAC Motors"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Comment les autorités chinoises vont réagir face à cette vague de ce qu’on pourrait appeler OPA, aussi ?

pat d pau
Invité

Demander a pouvoir faire pareil en Europe.. tu prend JAC ? ok laisse moi un truc de l’industrie en Europe…
Pour les Airbus, la chine à negocié que 50% des commandes soient produit en Chine.. donc quand la chine ajoute 50avions a la commande cela ajoute aussi 25 Airbus produit sur le sol chinois.. ainsi le groupe aeronautique chinois COMAC devrait etre le 3eme fournisseur d’ici peu d’années.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/03/13/pekin-attend-l-arrivee-du-moyen-courrier-chinois-c919-pour-reduire-sa-dependance-a-airbus-et-boeing_5435404_3234.html

LeBougre
Invité

Et une formidable opportunité pour les allemands qui renforcent leur regne sur l’automobile mondiale.

wpDiscuz