Accueil Volkswagen Volkswagen compte investir des milliards d’euros en Espagne

Volkswagen compte investir des milliards d’euros en Espagne

1113
5
PARTAGER

Le groupe Volkswagen projette d’investir des milliards d’euros en Espagne. C’est en tout cas la déclaration d’intention faite par Luca de Meo, plus haut représentant du groupe Volkswagen en Espagne et PDG de Seat, lors de la présentation des résultats du groupe outre Pyrénées. 

Besoin d’un nouveau plan d’investissements

L’année courante marque la fin du plan d’investissements quinquennal initié par le groupe VW en 2015, pour 4,2 milliards d’euros. Les 3,3 milliards d’euros destinés à Seat ont été soldés à la fin de 2018. Luca de Meo a d’ores et déjà reconnu que les 4,2 milliards étaient insuffisants .

La décision sera prise dans les 18 à 24 prochains mois durant lesquels seront posées les bases pour la péninsule ibérique, tant pour l’usine que Seat  détient à Martorell et que pour celle de  Volkswagen à Navarra.

Le cas échéant, ce nouveau plan ouvrirait la voie pour de nouveaux investissements devant s’étendre entre 2020 et 2025.

L’Espagne bien positionnée pour recevoir des investissements

Luca De Meo a par ailleurs tenu à mettre en valeur le travail accompli au cours des cinq dernières années dans les deux usines espagnoles, qui positionnent l’Espagne comme un bon candidat pour recevoir des investissements.

Ce qui n’a cependant pas empêché de lancer un appel aux gouvernements, tant sortant que entrant. « Nous parlons de garantir 15 ou 25 ans de travail, pas seulement un gouvernement, nous avons besoin d’un ou deux cycles minimum de produits pour que les choses fonctionnent financièrement » a -t-il indiqué.

Selon lui la révolution énergétique va obliger Volkswagen coopérer et à rivaliser avec d’autres secteurs de l’énergie et de la technologie.

« Les gouvernements successifs devraient le considérer le sujet comme un projet national, dont les détails sont mis au point au jour le jour  » a-t-il ajouté.

Hausse du SMIC de 22 % en Espagne

Ces propos de Volkswagen voient le jour alors qu’à la mi-décembre 2018, le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez a confirmé la hausse du salaire minimum de 22 % inscrite dans son projet de budget pour 2019. Laquelle, annoncée par décret lors du Conseil des ministres du 21 décembre, sera effective dès cette année. «Il s’agit de la hausse la plus importante depuis 1977», s’était alors félicité le dirigeant devant les parlementaires espagnols.

N’étant pas sûr d’obtenir les appuis nécessaires pour faire voter son budget au Parlement, le premier ministre a préféré agir par voie du décret pour appliquer cette nouvelle mesure phare qui permettra de faire passer le salaire brut mensuel de 858 euros à 1050 euros. Même avec cette hausse loin d’être négligeable, l’Espagne demeure plus compétitive que la France, pays où le smic brut mensuel s’élève à 1498 euros.

L’avis de Leblogauto.com

Les propos tenus par le dirigeant de la branche ibérique de VW laisse entendre à demi-mots que les gouvernements espagnols successifs devront faire en sorte de maintenir l’Espagne attractive pour les investissements. Luca de Meo n’hésitant pas à mettre en avant le fait que les sommes qui pourront être consacrées aux usines espagnols de VW permettraient de garantir l’emploi sur de nombreuses années. Un dossier très « sensible » aux yeux des électeurs mais qui demeure extrêmement lié au niveau de  salaires.

Sources : El Mundo, AFP, Le Figaro

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Volkswagen compte investir des milliards d’euros en Espagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Pour que nous puissions continuer à nous engraisser, il faut que vous restiez pauvres. Sympa le programme.
Et quand nous aurons plein de robots qui feront votre boulot, on vous jettera comme des kleenex.

wizz
Membre

….et juste à coté de l’Espagne, il y a le Maroc, qui a obtenu un accord commercial avec l’UE concernant une partie des produits, dont l’automobile.

Avec un salaire généralement pratiqué de….
https://www.lepoint.fr/automobile/maroc-l-usine-dacia-trois-fois-moins-chere-que-celle-de-roumanie-04-04-2018-2207877_646.php

Invité

ah, donc VW a déniché une start-up espagnole proposant un logiciel plus performant et indétectable que celui proposé par Bosch au moins ?

Thomas
Invité

Je suppose qu’avec toutes ses usines en Espagne, PSA doit y investir beaucoup aussi 😀

wizz
Membre
wpDiscuz