Accueil Super GT Super GT 2019-1 : Honda surnage à Okayama

Super GT 2019-1 : Honda surnage à Okayama

463
2
PARTAGER
Super GT Okayama 2019

La première course de la saison 2019 de Super GT a été noyée par la pluie, finalement stoppée après deux arrêts au drapeau rouge et beaucoup de tours sous safety car. C’est la Honda ARTA no8 qui l’a emporté.

Echos

Le sujet du week-end était l’absence de retransmission en direct de l’épreuve en dehors du Japon. Nissan ayant décidé cette saison de ne pas renouveler le contrat de Nismo TV, les droits TV internationaux, désormais rachetés et gérés par un média malaisien, n’ont pas encore trouvé preneur, au grand dam des pilotes étrangers de la série comme Jenson Button ou Nick Cassidy qui ont fait part de leur agacement face à cette situation. Il reste à voir si une solution pourra être trouvée avant la prochaine course au début mai.

Qualifications

GT500

Conformément aux tendances observées pendant les essais d’avant-saison, les Nissan GT-R ont été dominantes, même si les Honda ont offert une belle résistance. Il reste du travail par contre chez Lexus, très en retrait à l’exception de la LC500 Keeper TOM’S no37 où Nick Cassidy a sauvé les meubles avec le septième chrono.

Devant lui on retrouvait en sixième position la Nissan GT-R no24 du Kondo Racing, devancée par les trois Honda NSX les plus rapides: la no8 ARTA cinquième, la no17 Keihin quatrième et la no1 Raybrig troisième aux mains de Naoki Yamamoto.

Super GT Okayama 2019

La première ligne était monopolisée par deux Nissan GT-R, Daiki Sasaki sur la no12 Calsonic devant s’incliner devant un très déterminé Ronnie Quintarelli qui pulvérisait le record du circuit sur la GT-R Motul Nismo no23.

GT300

La nouvelle recrue du team ARTA Nirei Fukuzumi, pilote de la filière Honda, a frappé fort et offert la pole position à la nouvelle Honda NSX GT3 Evo no55 devant un autre jeune qui monte, Sena Sakaguchi sur la Lexus RC F GT3  K Tunes no96.

Super GT Okayama 2019

A la troisième position, la Toyota Mark X MC Green Brave no52 apparaissait à un rang qu’on ne lui connaissait pas, alors que les champions sortant sur l’AMG GT Leon no65 se plaçaient en quatrième position.

Course

GT500

Une pluie persistante obligeait la course à démarrer derrière le safety car qui lâchait les voitures au quatrième tour. Les deux Nissan de tête se voyaient immédiatement séparées par Naoki Yamamoto qui s’insérait en seconde position sur la NSX Raybrig no1, avant que le safety car ne revienne en piste à cause d’un crash de la Toyota 86 MC no25.

Super GT Okayama 2019

Les concurrents étaient relâchés au dixième tour et les Honda prenaient le commandement, la no1 devant la no17 alors que les GT-R no23 et no12 ne pouvaient suivre le rythme. La course était de nouveau arrêtée, au drapeau rouge cette fois, encore une fois suite à un crash, et quand elle reprenait, la Honda no8 passait la GT-R no23 pour se placer en troisième position, formant un triplé Honda à la tête de la course.

Super GT Okayama 2019

Alors que la pluie redoublait, rendant les conditions hasardeuses, Tsukakoshi sur la no17 revenait sur Yamamoto et à l’entrée du 24ème tour, ratait son freinage et touchait légèrement le leader, envoyant la NSX no1 dans le gravier et déclenchant un autre safety car. Yamamoto pouvait repartir, mais très attardé, mais n’avait pas la possibilité de se refaire puisque la course était finalement stoppée définitivement au drapeau rouge à l’issue du 31ème tour.

Super GT Okayama 2019

L’incident entre la no17 et la no1 déclenchait une enquête qui se prolongeait, empêchant un long moment la proclamation des résultats officiels, et finalement la direction de course décidait d’infliger 34 secondes de pénalité à Tsukakoshi sur la no17, l’équivalent d’un drive through, ce qui le renvoyait en avant-dernière position.

Super GT Okayama 2019

C’est donc la Honda NSX ARTA no8 de Takuya Izawa et Tomoki Nojiri qui héritait de la victoire, devant les Nissan no23, la no12 et la no3 de Frédéric Makowiecki qui signait son retour en Super GT par une très belle remontée après être parti de la 8ème place de grille.

Seulement la moitié des points ont été distribués étant donné que les 75% de la distance n’ont pas été atteints.

GT300

La course de GT300 fut surtout marquée par une suite de crashes, à commencer par les Toyota 86 no25 et no5 éliminées dès le premier tour. L’incident suivant fut le plus spectaculaire puisqu’un accrochage entre la Nissan GT-R no10 de Kazuki Hoshino et la Lamborghini no87 de Takashi Kogure envoyait la GT-R taper fort dans les protections de mousse, déclenchant une réaction en chaîne qui éliminait également l’Aston Martin D-Station no7 et la GT-R hongkongaise no33. Mauvais débuts pour ces deux autos flambant neuves.

Au redépart, Morio Nitta sur la Lexus RC F GT3 passait finalement son vieux complice Shinichi Takagi pour prendre la tête jusqu’à l’arrivée, alors que la Toyota Marx X no52 accrochait le premier podium de son histoire.

Super GT Okayama 2019

La prochaine course aura lieu comme le veut la tradition les 3 et 4 mai pour les 500 km de Fuji.

Classement

GT500

 

Po No Machine Driver Tire
1 8 ARTA NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Tomoki Nojiri
Takuya Izawa
BS
2 23 MOTUL AUTECH GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Tsugio Matsuda
Ronnie Quintarelli
MI
3 12 CALSONIC IMPUL GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Daiki Sasaki
James Rossiter
BS
4 3 CRAFTSPORTS MOTUL GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Kohei Hirate
Frederic Makowiecki
MI
5 24 Realize corporation ADVAN GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Mitsunori Takaboshi
Jann Mardenborough
YH
6 19 WedsSport ADVAN LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Yuji Kunimoto
Sho Tsuboi
YH
7 16 MOTUL MUGEN NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Hideki Mutoh
Daisuke Nakajima
YH
8 38 ZENT CERUMO LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Yuji Tachikawa
Hiroaki Ishiura
BS
9 36 au TOM’S LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Kazuki Nakajima
Yuhi Sekiguchi
BS
10 64 Modulo Epson NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Narain Karthikeyan
Tadasuke Makino
DL
11 39 DENSO KOBELCO SARD LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Heikki Kovalainen
Yuichi Nakayama
BS
12 37 KeePer TOM’S LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Ryo Hirakawa
Nick Cassidy
BS
13 6 WAKO’S 4CR LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Kazuya Oshima
Kenta Yamashita
BS
14 17 KEIHIN NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Koudai Tsukakoshi
Bertrand Baguette
BS
15 1 RAYBRIG NSX-GT
Honda NSX-GT / HR-417E
Naoki Yamamoto
Jenson Button
BS

GT300

Po No Machine Driver Tire
1 96 K-tunes RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
Morio Nitta
Sena Sakaguchi
BS
2 55 ARTA NSX GT3
Honda NSX GT3 / JNC1
Shinichi Takagi
Nirei Fukuzumi
BS
3 52 SAITAMATOYOPET GB MARK X MC
TOYOTA MARK X MC / GTA V8
Shigekazu Wakisaka
Hiroki Yoshida
BS
4 61 SUBARU BRZ R&D SPORT
SUBARU BRZ GT300 / EJ20
Takuto Iguchi
Hideki Yamauchi
DL
5 56 Realize NISSAN jidousya daigakkou GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Kazuki Hiramine
Sacha Fenestraz
YH
6 65 LEON PYRAMID AMG
Mercedes AMG GT3 / M159
Haruki Kurosawa
Naoya Gamou
BS
7 60 SYNTIUM LMcorsa RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
Hiroki Yoshimoto
Ritomo Miyata
DL
8 4 GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG
Mercedes AMG GT3 / M159
Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
YH
9 34 Modulo KENWOOD NSX GT3
Honda NSX GT3 / JNC1
Ryo Michigami
Hiroki Otsu
YH
10 88 MANEPA LAMBORGHINI GT3
Lamborghini HURACAN GT3 / DFJ
Takashi Kogure
Yuya Motojima
YH
11 18 UPGARAGE NSX GT3
Honda NSX GT3 / JNC1
Takashi Kobayashi
Kosuke Matsuura
YH
12 31 TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT
TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV / 2UR-G
Koki Saga
Yuhki Nakayama
BS
13 21 Hitotsuyama Audi R8 LMS
Audi R8 LMS / DAR
Richard Lyons
Ryuichiro Tomita
YH
14 2 SYNTIUM Apple LOTUS
LOTUS EVORA MC / GTA V8
Kazuho Takahashi
Hiroki Katoh
YH
15 9 PACIFIC MIRAI AKARI NAC PORSCHE
PORSCHE 911 GT3 R / MA185
Naoki Yokomizo
Kyosuke Mineo
YH

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Super GT 2019-1 : Honda surnage à Okayama"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
relisezvoustoujours
Invité

erreur de date « La prochaine course aura lieu comme le veut la tradition les 3 et 4 avril pour les 500 km de Fuji. »

wpDiscuz