Accueil Droit routier Sécurité routière : examen médical pour les seniors. Pourquoi uniquement eux ?

Sécurité routière : examen médical pour les seniors. Pourquoi uniquement eux ?

538
24
PARTAGER

Virginie Duby-Muller, Députée LR de Haute-Savoie, voudrait que soit instauré une visite médicale pour les plus de 70 ans. Et ce, pour conserver leur permis de conduire. Malgré les statistiques, elle persiste.

Revoilà un serpent de mer de la Sécurité Routière à savoir la visite médicale pour les « seniors ». Selon la Députée Virginie Duby-Muller, cela tombe sous le sens. En effet, tout le monde sait « (qu’)il est médicalement prouvé que les capacités visuelles et sonores diminuent avec le temps sans parler de l’amplitude des mouvements ».

Des arguments contestés par les statistiques et même par Emmanuel Barbe, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière, c’est dire. Et la Députée d’ajouter que d’autres pays – comme la Suisse – ont instauré une visite médicale pour les plus de 70 ans. La Députée ignore visiblement que la mesure a été relevée à 75 ans en juin 2018, pour un contrôle tous les deux ans.

De nombreuses tentatives, dont déjà la Députée

Ce n’est pas la première fois que le sujet arrive dans le débat parlementaire. Plusieurs propositions ont déjà été faites en ce sens, toujours rejetées. Il faut dire que les statistiques sont têtues. Quand on regarde les tués par catégorie d’âge (cf. bilan définitif 2017 de l’ONISR), on peut voir que les 65-74 ans sont, en tués par millions, dans la moyenne des 35-44, 45-54 et 55-64 ans. Mais, surtout largement en-dessous des 25-34 ans et encore plus (plus de 2 fois moins) des 18-24 ans. Les plus de 75 ans se situant au-milieu des jeunes.

La députée n’en est pas à son coup d’essai. En effet, en 2016, elle avait déjà déposée une proposition de loi (rejetée) pour mettre en place une visite médicale tous les 5 ans pour les plus de 70 ans. A l’époque, elle disait déjà : « L’utilisation de la voiture pour les seniors est bien souvent un acte de sociabilité. Avec cette proposition de loi, il ne s’agit pas de les stigmatiser, mais d’instaurer un contrôle – rapide et bienveillant – avec l’âge, pour garantir leur sécurité et celle des autres conducteurs. »

Si la députée va jusqu’à déposer une nouvelle fois sa proposition de loi, elle sera rejetée à n’en pas douter. Mais, on peut douter de l’efficacité d’une telle mesure. En effet, les plus de 75 ans représentent 527 tués sur les 3448 de 2017 (soit 15,3%), mais, 1/3 de ces tués le sont en tant que piétons, en agglomération (172) ! Faut-il une visite médicale pour être piéton ?

Et chez nos voisins européens ?

Et si on instaure une visite médicale, pourquoi la réserver aux seniors ? Certaines professions sont déjà assujetties à ces visites (conducteurs de poids lourds, de transport en commun, de taxi, d’ambulance, de véhicules affectés au ramassage scolaire, etc.). Avec un examen tous les 5 ans avant 60 ans, 2 ans au-delà et jusqu’à 75 ans, tous les ans à 76 ans et après.

Bon nombre de nos voisins européens ont déjà des systèmes d’examens médicaux pour renouveler le permis. Certains ont des examens dont la période varie en fonction de l’âge, d’autres dont la période est fixe, quel que soit l’âge. Finalement, l’exception serait plutôt le permis à validité permanente comme en France, Allemagne, Autriche, Pologne ou Bulgarie. Bientôt la fin des exceptions ?

Surtout, la grande question à laquelle les partisans de l’examen médical devraient répondre, c’est quelle est la part de « médical » dans les accidents des seniors ? Selon les chiffres de l’ONISR, après un certain âge, les accidents mortels sont dus pour 1/3 à des contresens, bien loin devant les malaises qui restent une cause plutôt stable à partir de 55 ans. Par sûr qu’une visite médicale prévienne les contresens. Si ?

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Sécurité routière : examen médical pour les seniors. Pourquoi uniquement eux ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DiZeL
Invité

Depuis le temps Paul Martin il est pas senior, lui aussi ?

labradaauto
Invité
Faut arrêter de regarder les statistiques des accidents sur le sujet pour décider. Un examen médical va rapporter un diagnostic de compétences , d’aptitude du conducteur . En FRance déjà on consomme pas mal de médocs. Combien de personnes âgées roulent avec de la chimie dans le sang ? Eh ouais, y a pas que l’alcool chez les vieux et la drogue chez les jeunes. il y a peut-être les 2 chez tous ! La mesure vient de la grande Europe! Elle n’est pas utopiste . Un examen va révéler des défauts de vision, des risques d’endormissements à cause d’insuffisance… Lire la suite >>
AQW
Invité
Le but de la visite médicale : détecter les défauts de vision, audition ? Ok, mais alors pour tous : il serait souhaitable que chacun (automobiliste, piéton, etc.) voit et entende correctement. Et pas à partir de 70 ans, bien avant : souvent la myopie, la presbytie arrivent largement avant par exemple. Au passage : pourquoi traiter l’audition quand de plus en plus de personne se déplacent avec un casque sur les oreilles… conducteur, cyclistes, piétons (principalement les deux derniers cités)… de toute façon ainsi, ils n’entendent rien… Quand c’est pas le nez sur le portable (là, je plaide coupable…).… Lire la suite >>
panama
Invité

C’est déjà ça non ? Rien qu’en ville certains font peur, car ils hélas pris les mauvaises habitudes de la nouvelles génération : priorités en fonction de la grosseur de l’autre voiture, lignes blanches franchies allègrement, stop brûlés etc etc.
OK j’habite une région de retraités geignards et désagréables !

Gustave
Invité

Mais si les seniors se voient interdits de conduire suite à une examen, qui va aller en concession acheter des 508 et autres haut de gamme français avec leurs propre argent LOL

wpDiscuz